Par ThomasJ - 28/04/2010 21:33

Aujourd'hui, je suis stagiaire depuis trois semaines. Je croyais que les gens de mon équipe ne mangeaient pas avec moi car ils rentraient chez eux le midi, mais j'ai découvert que non. Mon bureau est au fond du couloir et ils ne viennent tout simplement pas me chercher. VDM
Je valide, c'est une VDM 68 519
Tu l'as bien mérité 4 879

Dans la même collection

Top commentaires

Si tu attends toujours que l'on vienne te chercher, tu n'as pas fini d'attendre... Petit conseil : va vers eux

Commentaires

Je ne suis pas d'accord avec les personnes qui disent que c'est à lui de s'intégrer, c'est très dur lorsqu'on commence, surtout quand on ne connait pas le monde du travail. Moi au début de ma "carrière" j'étais quelqu'un d'extremement réservée, mimi, polie, mais trop timide, et c'est vrai que j'avais peur d'aller vers les gens. Car ce n'est plus le college, là tu te retrouves fasse à des adultes avec qui tu vas bosser, donc oui c'est intimidant. L'accueil ça dépend vraiment de l'entreprise et de son ambiance de travail, car pour moi dans certains cas les gens étaient très chaleureux, accueillants, soucieux de savoir si j'allais bien et me proposaient de venir manger avec eux. Mais dans d'autres, alors que j'avais beaucoup plus d'expérience et d'assurance, j'allais plus facilement vers les autres mais je restais toujours très polie, alors là laisse tomber on me regardait de travers, on ne m'invitait pas, on ne me calculait pas du tout !!! C'est dur mais courage, et au bout d'un moment c'est vrai force toi un peu à aller les voir, sinon tu va finir par te faire ch..., mais prends ça comme du bonus, car les mauvaises expériences professionnelles, ça t'apprend beaucoup sur ce que sont les gens, ça te montre ce que t'aime faire ou pas, et comment réagir fasse à certaines situations !!!

ptite-audrey (#55) : Les personnes timides n'ont que peu d'amis ! -----> J'espère que tu plaisantes et Heureusement que non ! Il se peut qu'une personne soit timide et être tout de même, très entourée. Elle ne fait de toi une personne insociable. Je suis une "grande" timide, j'ai pourtant pleins de cop's xD

C'est malheureusement un classique... bon courage !

ptite-audrey (#59) : Ok, je comprends ton point de vue. Toutefois, la timidité se soigne bien (avec un peu d'efforts, certes) ; d'ailleurs, on note très souvent qu'au fil des années, elle s'atténue. Une fois la personne mise en confiance, elle s'ouvre plus facilement aux autres. Et tout va bien qui finit bien :)

Après quelques verres y a plus personne de timide. La conclusion coule de source, il faut se torcher la gueule pendant son stage pour ne plus avoir peur d'aller vers ses collègues *-)

Coquelicot_ 16

VDM. Ne pas oser aller vers un groupe par timidité ou gène n'a rien à voir avec le fait d'être associable. Et être discret et non bavard ne veut pas dire être renfermé dans la vie. Par contre, laisser quelqu'un tout seul sans jamais aller vers lui alors qu'on est nombreux, pour ceux qui disent que c'est l'auteur qui est associable, je pense vous vous trompez de cible. Accueillir un nouveau est la moindre des politesse.Un peu de gentillesse et d'empathie ça ne fait pas de mal!! Arrive au début de leur repas et demande avec le sourire. " Je peux manger avec vous aujourd'hui?". Pas de raisons qu'ils refusent. Sinon, ils ont un sérieux problème.

#32: le " c'est un stagiaire, c'est aux autres de l'encadré " , c'est du joli discours tout doux et suave mais la réalité, c'est qu'un stage est une mise en contact avec le monde du travail et une application des acquis précédents, pas grand chose de plus. C'est son intégration et son travail. A nuancer avec ce qui a été dit, le niveau possible et nécessaire d'implication / intégration est relié au stage lui même (de 3ième collège ou de 4ième ingé). AMHA #43 (&#32): Nonon ;-) Mais il y a une diff entre ignorer et ne pas intégrer. Le 1er est involontaire et excusable, le 2nd en est l'opposé. AMHA. #51: C'est la vie ... Tu bosses avec qq'un 3 mois (stage, interim, ...), tu n'es que de passage dans son usine, dans son travail et dans sa vie (et vice-versa) mais tu dois rester en contact avec lui les 15 prochaines années ? Fiou #18 - #24 - #26 : +1

Moi je connais ça depuis 8 mois maintenant... je suis apprenti à Strasbourg (je viens de Mulhouse, donc à peu près 100km de chez moi) et je mange tous les midis seul... parce que l'un de mes collègue habite juste à côté, et que ma responsable mange toujours avec ses copines du boulot et que ça prend 2h. Je préfère me débrouiller seul et avoir mes horraires, quand on a 1h30 de trajet c'est quand même bien agréable de pouvoir partir tôt suite à une pause plus courte. Pour le débat, manger seul a d'autres avantages, c'est une école en quelques sortes. T'apprend à te débrouiller, à franchir des portes de resto (parce que le mac do et les sandwichs, je t'assure, ça saoule). En groupe, tu fais que suivre... Et franchement, un peu de calme à midi, ça fait du bien ! Mais c'est pas pour autant que je refuse une proposition quand j'ai des amis qui sont aussi dans le coin (RU de la fac pas loin, amie qui a un appart...). Après t'es pas dans le même cas que moi, donc suffit que tu demande quand tu sens qu'ils vont partir si tu peux manger avec eux et puisque c'est des collègues je pense pas qu'ils diront non. Ils seront peut être même content, et vous rigolerez ensemble quand tu leur racontera que t'as posté ça sur VDM =)

Dans ma boîte ,les stagiaires sont considérés comme des employés comme les autres ; dans mon domaine (jeu vidéo) les stagiaires sont souvent choisis à la place de CDD (eh oui). Cela dit dans ma boîte ils sont rémunérés. C'est pas comme un pote belge qui doit faire 3ans de stage non rémunéré dans un cabinet d'avocats... Ah et je suis sur Paris, je comprends pas cette histoire de "sur Paris tout le monde est chien avec les autres".