38
Par Nyarl - / mardi 3 octobre 2017 06:01 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  AVCO  |  22

ho ..... on veut la suite !

Par  fred24450  |  20

psychiatrie ne veut pas dire taré, c'est fou ce que certains adultes apprennent à leurs enfants. car les mots du fils sont sorties de la bouche de la mère avant. il est difficile de croire à un monde de paix quand on apprend la haine et le non respect de la personne à nos enfants. ou sont les valeurs qui nous différencie de l'animal . écrivez moi une rédaction de deux pages, avec thèse, antithèse et synthèse. pour jeudi. :)

Répondre
  Stem  |  38

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  OzoneGrif  |  22

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Anu_bis  |  26

En même temps, on ne sait pas pourquoi il y était.. Et 7 ans, ça fait énorme quand même.. Certains troubles ou maladies psy sont très dures à supporter pour l'entourage, donc si avant son entertainment il a rendue la vie invivable à sa compagne, la réaction est peut être compréhensible..

Répondre
  Uncazoubis  |  6

Je trouve cette vdm plutôt triste. J'ai personnellement eu le grand privilège de me faire hospitaliser pour de longs séjours plusieurs fois pour dépression. Rares sont les patients qui restent plusieurs années, ceux qui sont dans ce cas sont pour la plupart en hospitalisation d'office, et représentent un danger pour eux même (dans le cas d'une TS par exemple) voire pour autrui. Certains sortent d'ailleurs de maisons d'arrêt et sont transférés en psychiatrie. La réinsertion est très difficile dans le cas de longs séjours, le retour à la liberté peut être aussi grisant que source d'angoisse et de lourdes difficultés, peu importe la pathologie... On se retrouve comme un petit oiseau tombé de son nid et fragilisé par des années d'enfermement, à côtoyer quotidiennement des patients parfois très atteints malgré les soins dispensés et un accompagnement thérapeutique et/ou social à la sortie Dans ce contexte j'ose à peine imaginer l'état dans lequel devait se retrouver l'auteur en entendant ces mots de la part de son propre fils. A l'auteur: le premier contact avec le minot n'augure peut être pas de la suite de votre relation ! Laissez du temps au temps. En tout cas je te souhaite beaucoup de courage et de détermination (il en faut!).

Répondre
  nini74130  |  21

Je suis complètement d'accord! mais la il s'agit d'une personne qui rencontre son fils pour la première de 7 ans a la sortie d'une HP. soit le trouble est immense soit c'est une peine de prison passe par l'HP. dans les deux cas les craintes de la mère, dite très maladroitement a son enfant, peuvent se voir justifiées.

Répondre
  mikaosl  |  14

euh STOP !!! les animaux sont certainement beaucoup mieux que l'espèce humaine, arrêtez les "olala on dirait des animaux a agir comme ça" l'humain a été, est et restera plus idiot que n'importe quelle espèce. merci.

Répondre
  coucou959  |  37

Rien n'indique qu'il a passé ces 7 années en hôpital psychiatrique, peut-être qu'il a simplement appris l'existence de son fils "un peu" tard. Et quand bien même, ça ne regarde personne...

Répondre
  salamalec  |  26

Un débat spécies ici? Pourquoi pas... Pour commencer faudrait s'enlever les oeillieres, les animaux ne sont pas plus "gentil' que les humains. Cette vision bisounours nuit gravement à la crédibilité du discours de ceux qui pensent qu'on devrais accorder les même droits aux autres animaux qu'aux humains.

Chargement…