54
Par LOVEGendarme - / samedi 27 octobre 2018 16:00 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  ingenieurts  |  9

J’espère qu tu as contesté et pas payé, parce que l’orange est justement fait pour permettre le franchissement à ceux qui ne peuvent s’arrêter à temps. Tu n’as donc commis aucune infraction.
Aux policiers de prouver que tu aurais pu t’arrêter (chose impossible s’ils respectent leur assermentation – ce qui hélas n’est jamais certain, je parle d’expérience).

Par  Djef Ray  |  6

Ça n'est pas vraiment ça. Le code de la route stipule qu'il est obligatoire de s'arrêter au feu orange fixe, "sauf dans le cas où, lors de l'allumage dudit feu, le conducteur ne peut plus arrêter son véhicule dans des conditions de sécurité suffisantes."

Le franchissement d'un feu orange non justifié est sanctionné d'une amende de classe 2. Les radars de feu ne flashent pas cette infraction, car il est impossible de déterminer sur une photo si les circonstances peuvent justifier le non respect du feu.

En revanche, un officier de police est habilité à verbaliser s'il estime que ce n'était pas justifié, et étant assermenté, sa parole est prépondérante sur celle du contrevenant, il est donc recommandé de ne pas contester, sauf à pouvoir fournir la preuve du contraire, ce qui n'est pas évident

Commentaires
Par  ingenieurts  |  9

J’espère qu tu as contesté et pas payé, parce que l’orange est justement fait pour permettre le franchissement à ceux qui ne peuvent s’arrêter à temps. Tu n’as donc commis aucune infraction.
Aux policiers de prouver que tu aurais pu t’arrêter (chose impossible s’ils respectent leur assermentation – ce qui hélas n’est jamais certain, je parle d’expérience).

Répondre
  Djef Ray  |  6

Ça n'est pas vraiment ça. Le code de la route stipule qu'il est obligatoire de s'arrêter au feu orange fixe, "sauf dans le cas où, lors de l'allumage dudit feu, le conducteur ne peut plus arrêter son véhicule dans des conditions de sécurité suffisantes."

Le franchissement d'un feu orange non justifié est sanctionné d'une amende de classe 2. Les radars de feu ne flashent pas cette infraction, car il est impossible de déterminer sur une photo si les circonstances peuvent justifier le non respect du feu.

En revanche, un officier de police est habilité à verbaliser s'il estime que ce n'était pas justifié, et étant assermenté, sa parole est prépondérante sur celle du contrevenant, il est donc recommandé de ne pas contester, sauf à pouvoir fournir la preuve du contraire, ce qui n'est pas évident

Répondre
  ingenieurts  |  9

J’ai écrit : «  l’orange est justement fait pour permettre le franchissement à ceux qui ne peuvent s’arrêter à temps. »
Qu’est-ce que tu n’as pas compris en redisant la même chose, juste plus détaillée, tout en disant que c’est différent ?

« étant assermenté, sa parole est prépondérante sur celle du contrevenant » C’est bien le problème, c’est pour ça que j’ai spécifié « s’ils respectent leur assermentation – ce qui hélas n’est jamais certain, je parle d’expérience ». J’ai eu le coup d’un PV pour non-franchissement du stop par des gendarmes qui en étaient à 200 m et ont prétendu que je n’avais même pas ralenti alors que je m’étais bien arrêté, quoique brièvement… J’ai d’autres exemples, hélas… Et des pires !

Répondre
  Djef Ray  |  6

J'ai très bien compris ce que tu as écrit, et notamment que tu conseille à l'auteur de ne pas payer et de contester puisque, je cite : "Tu n'as donc commis aucune infraction" et "Aux policiers de prouver que tu aurais pu t'arrêter"

Légalement, le franchissement d'un feu orange est une infraction, assortie d'une clause de tolérance dans les cas d'urgence (lesquels cas d'urgence ne sont pas clairement définis, et assujettis à l'appréciation des forces de l'ordre), donc, étant donné qu'il a été verbalisé, il s'agit d'une infraction constatée, aux yeux de la loi en tout cas (pour ce qui est de la réalité, je ne sais pas, je n'étais pas sur place, et toi non plus il me semble), et ce n'est pas aux policiers de prouver qu'il pouvait s'arrêter, mais à lui de prouver qu'il ne le pouvait pas, ce qui me semble difficile. Voilà en quoi ma réaction diffère de la tienne, non pas sur le fait que le feu orange serve à permettre le passage en cas d'urgence, mais sur l'analyse et les conséquences

Répondre
  calicotte  |  4

on n'est pas censé s'arrêter à un feu orange ou du moins ralentir ? je réclame à corps et à cris des feux come au canada et en Allemagne je crois, où avant que le vert passe à l'orange, il est d'abord vert clignotant puis orange puis rouge. De ce fait on a largement le temps de ralentir avant qu'il devienne rouge. C'est moins dangereux.

Répondre

je me demande bien quel est l'intérêt du feu orange du coup, il suffirait d'appliquer la même règle au feu rouge vu que de toute façon on doit s'y arrêter. et hop, une ampoule en moins a chaque feu.

Par  destineos  |  13

Les flics c’est de pire en pire je crois. Ils pétent plus haut que leurs cul. Ça me rappel celui à qui les flics ont mis une amande pour avoir rouler à 80 au lieu de 50... alors qu’il n’y avais pas de panneau d’agglomération -_-

Le pire pour vous c’est que vous ne pouvez même pas contester car un feux orange vaut un feux rouge.
Bref, dit en revoir à tes 12 points pour 2 ans

Répondre

Parce tu crois que ça leur fait plaisir de faire la p*te au bord de la route?. Les directives viennent de trèèèèès haut dans la hiérarchie. Il faut faire de l’argent, c’est la consigne.

Répondre
  tylerkane  |  4

Sans panneau, il est facile de contester.

Des policiers/gendarmes, il y en a des bons et des mauvais, comme dans chaque population.

Ici, on a seulement la vision de l'automobiliste, forcément la victime. Il est aussi possible qu'il n'ait pas compris le 2nd dégré sur le feu orange et le nombre de points. Les gendarmes ont peut-etre simplement vu un feu rouge grillé, ce qui est peut-etre vrai (ou pas).

Car quand on voit la mauvaise foi chronique et la stupidité des gens, il est évident que les gendarmes ne font plus de pédagogie depuis longtemps, voir se moquent par ironie.

Répondre
  chabouille  |  35

Ouais c'est clair ! C'est pas comme si ils veillait à ce que les règles soient respectées par tous pour garantir la sécurité de chacun, ils se prennent pour qui ? Ils sont là UNIQUEMENT pour nous mettre la pression et nous emmerder, tu peux jamais les appeler à la rescousse quand tu te fais cogner par ton homme ou menacer par un voisin, vraiment un métier inutile...

Par  motardxxx  |  17

Tu dois contester car le feu orange, comme l'a écrit quelqu'un, c'est une amende de classe 2 donc sans retrait de point.

je ne vois pas comment ils ont pu te retirer 4 points légalement.
franchement les policiers sont de pire en pire

https://www.legipermis.com/infractions/non-respect-feu-orange.html

Répondre
  motardxxx  |  17

je ne comprends vraiment pas les pouces vers le bas puisque je donne la une info technique. ensuite soit les flics/gendarmes ont voulu lui faire peur mais l'amende est bien rédigée et ne mentionne pas les points en moins, soit ils ne connaissent pas la loi et l'amende peut être annulée. dans tout les cas oui je maintiens qu'aujourd'hui nous avons un sérieux problème avec les forces de l'ordre qui sont assermenté et se croient tout permis.

Répondre
  LitoteCitron  |  36

Tu donnes une info technique mais tu critiques aussi les flics... Certes, il peut y avoir des problèmes avec certains mais ils ne sont pas tous à mettre dans le même panier ! On n'aimerait pas qu'on fasse de même avec nos professions...

Par  Llonewo  |  5

Il y a l'orange de la voiture déjà engagée... Pas de problème

L'orange de la voiture où le conducteur a levé le pied et qui est passé juste avant qu'il s'engage si bien que le seul moyen est de piler, voir même piler ne suffit pas... Pas de problème

L'orange où la voiture arrive à pleine balle et donc impossible de freiner à temps... Alors que si le chauffeur avait levé le pied comme on lui a appris lorsqu'il a passé le permis il aurait facilement pu s'arrêter... Là c'est plus discutable

Et enfin l'année où la voiture a le temps de s'arrêter... Mais bon... "Je m'arrête pas, limite j'accélère, je vais passer à l'orange bien mûr"... Ça c'est l'orange qui craint

Répondre
  calicotte  |  4

comme j'ai écris plus haut il nous faudrait dss feux comme au Canada et en Allemagne où avant que le feu vert passe à l'orange il clignote, comme ça si on arrive de loin et qu'on voit le vert clignoter on sait qu il va passer à l'orange puis au rouge. ca évite de piler. Mais en France y'a pas moyen. L'Etat ne veut pas mettre ça en place.

Répondre
  lysbleu  |  14

Le feu orange est justement là pour qu'on n'ait pas à piler quand le feu passe au rouge. On peut rajouter un feu vert qui clignote pour prévenir que le feu va passer au orange, et même un feu orange qui clignote pour prévenir que le feu vert va clignoter, mais je ne pense pas que ça soit très utile...

Similaires
Chargement…