42
Par - / lundi 4 juin 2018 20:00 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Comments
Répondre
  chapelle16  |  48

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  LAlbert11  |  22

Imaginons un instant qu'il y avait plusieurs employés et clients dans la boulangerie. Disons qu'il y avait déjà deux ou trois personnes s'occupant de la dame.
Est-il vraiment indispensable que la totalité des personnes présentes s'agglutine autour de la personne? Est-ce même conseillé d'avoir 15 personnes collées autour de quelqu'un faisant un malaise?

Et donc, si on accepte l'idée que seules 2 ou 3 personnes maximum sont nécessaires pour porter assistance, on peut aussi convenir que les autres personnes n'ont aucune raison de cesser toute activité... Autant que chacun continue ses affaires normalement pendant qu'un petit groupe aide la dame.

Tout cela bien entendu n'est qu'une possibilité. S'il y avait moyen d'aider, c'est ce qu'il aurait fallu faire en priorité.

Répondre
  chapelle16  |  48

Cher Albert, il va de soi que j'espère que ça s'est passé comme ça bien évidemment, mais la façon dont la vdm est tournée laisse planer le doute, il y a tellement de possibilités. Il m'est arrivé d'entrer dans une boulangerie où il n'y avait personne au comptoir pour diverses raisons, si je m'étais écroulée à ce moment là personne ne l'aurait su et j'espère qu'un client entrant aurait donné l'alerte ☺

Répondre

L’intention du second est louable, mais son action toute aussi inefficace, donc ça ne change pas grand chose au final.
Au contraire, il vaut mieux ne rien faire plutôt que se demander comment réagir et faire n’importe quoi.

Similaires
Chargement…