112
Par Anonyme / lundi 4 avril 2016 18:16 / France - Brumath
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  LABB13  |  27

C'est une pharmacie, et parfois certains petits problèmes médicaux peuvent être gênants à aborder avec une personne du sexe opposé ^^ Mais la façon de demander était impolie, à mon sens.

Répondre
  cuckamy  |  34

oui enfin même le tutoiement permet de ne pas distinguer les genres. Mis à part ça c'est vrai que c'est un peu frustrant de pas connaître le sexe de la personne avec qui l'on travaille mais elle aurait pu le demander autrement je pense.

Répondre
  Zarushi  |  32

Tu as l'air de dire ça de manière moqueuse, mais, j'ignore si tu es familier-ère avec les genres non-binaires... Il existe effectivement des personnes dont le genre "dépend des jours", comme les genderfluid ; et des personnes pour qui c'est "Ni l'un ni l'autre", comme les agenres, neutrois, ou simplement non-binaires. Si tu ne connais pas déjà tout ça, je t'invite à te renseigner sur ce sujet, c'est intéressant, et si ça peut éviter ne serait-ce qu'un tout petit peu l'invisibilisation ou l'invalidation des personnes trans*, ça vaut le coup :)

Répondre
  Ofo  |  27

Pas forcément. Y'a des personnes qui se sentent dans le mauvais corps, et qui iront jusqu'à une opération, d'autres qui se sentent d'un autre genre mais dont le corps les satisfait, d'autres qui se sentent ni homme ni femme, d'où le "non-binaire" puisque tout le monde pense qu'il existe que 2 catégories: homme et femme.

Répondre
  DHKold  |  29

Pour te répondre, je connais le sujet pour ce que j'ai pu en lire (sur wikipedia entre autres). Ma réponse se voulait humoristique sans prétention politique ou autre.

Répondre
  Prince_Kodomo  |  32

Bah oui attendez. Si maintenant quand on sort une blague, les gens ne rient pas forcément et essaient gentiment de nous sensibiliser et nous apprendre plus sur un problème bien trop banalisé notamment par les "blagues", on va-t-on ? Un moment moi je dis, soit tu ris comme tout le monde, soit tu ferme ta gueule hein...

Répondre
  UraKn0x  |  33

#82 Le mieux pour les personnes comme ça ne serait-il justement pas de ne pas faire de trop grandes distinctions avec le reste de la population ? À force de trop vouloir expliquer, ne finit-on pas par stigmatiser encore plus les gens "différents" ? Et le petit ton condescendant, c'est parfait pour faire passer ses arguments, soi dit en passant.

Répondre
  Choups000  |  32

@ #56 Je pense que c'est justement ce genre de blagues qui peut le mieux sensibiliser le monde à être moins binaire. J'ai trouvé ton commentaire intéressant, mais le fait qu'il ait été enterré reflète un peu la vraie vie, où un message purement informatif (souvent accompagné d'un zeste d'agressivité ou d'un soupçon de condescendance, ce qui n'est même pas ton cas) passe souvent moins bien que l'humour...

Répondre
  Prince_Kodomo  |  32

#86 Je ne vois pas ce qu'il y a de stigmatisant dans le fait d'expliquer les différents genres. La stigmatisation vient en partie de l'ignorance, ignorance que les gens aiment bien maintenir voir propager sous l'excuse de la "blague pas méchante", tout en faisant passer pour le relou de service toute personne qui aimerait un peu informer sur le sujet et faire prendre conscience de la chose. Ça reste à mon sens bien moins stigmatisant qu'une blague qui consiste à justement rire de ces genres, comme s'ils étaient ridicules, faux. Oui, les traiter comme le reste de la population ce serait cool. Tu en connais beaucoup, des gens qui font des blagues sur les cis-genre ? Et je ne vois pas ce qu'il y avait de condescendant dans son message. J'en vois bien plus dans ceux qui veulent la rabaisser, en voulant la faire passer pour une Madame Jesaistout. Parce que comme je l'ai dit, aujourd'hui la mentalité, quand quelqu'un sort une blague raciste/sexiste/homophobe/transphobe/autre, c'est : soit tu rigoles, soit tu tu fermes ta gueule. Faudrait pas que t'explique en quoi ces blagues peuvent être problématiques, c'est chiant et ça casse l'ambiance.

Répondre
  Prince_Kodomo  |  32

#86 [Pas eu le temps d'éditer.] Et si l'accusation de condescendance m'est adressée, ce n'est qu'une réponse à la condescendance envers Zarushi dont je fais mention dans mon précédant commentaire. Parce que les réflexions sur sa soit disant envie d'étaler sa culture quand elle veut juste gentiment expliquer un sujet en rapport avec la blague, je pense qu'on aurait pu s'en passer.

Répondre
  DHKold  |  29

Bon si on part de le débat... Je n'ai rien contre quelque genre que ce soit. Tu pourrais encore te définir comme "théière en porcelaine tri-genre aimant porter des jupes les soirs de pleine-lune" que je n'y verrais rien à redire. La stigmatisation, c'est considérer qu'une caractéristique rend la personne inférieure aux autres. Je ne vois pas en quoi mon commentaire rabaisse, d'une quelconque manière, les personnes de genres différents. Que du contraire, ces quelques réponses, dont le côté humoristique se voulait basé sur leur caractère imprévu (et non sur une quelconque moquerie), peuvent participer à la normalisation/banalisation de ces genres.

Répondre
  SatoshiReiko  |  9

C'est cool de penser à nous, je suis personnellement genderfluid et on parle très peu de nous, déjà qu'on parle pas des masses des trans en général. C'est bien d'informer les gens même s'ils le prennent très souvent mal. Après moi, son commentaire m'a fait marrer car il soulève l'absurdité de la question de la "cliente/patiente", puis au fond, j'pense pas que c'était pour se moquer des genderfluid et des agenres, peut-être que cette personne avait envisagé cette possibilité après voir lu la VDM et a répondu cela car ça aurait pu être la réponse de la/le stagiaire ? Enfin bon, je pense qu'il y a du bons à prendre dans vos points de vue à tous ^-^

Par  1alex1  |  54

Sexe c'est pas facile de savoir, parfois ...

Par  Kiled  |  18

L'avantage des androgynes, c'est qu'ils peuvent aller dans les vestiaires du sexe opposé se rincer l’œil, il faut juste pas trop se déshabiller

Répondre
  UraKn0x  |  33

Il m'est arrivé exactement ça une fois... Cette personne s'appelait "Maëlle", c'était assez gênant de mon point de vue. Le pire était qu'elle en jouait pour semer la confusion xD

Par  BibouJulie  |  58

Quelle délicatesse de la part de cette cliente ! Moi quand j'ai un doute sur le sexe de la personne j'évite simplement le "Monsieur" ou "Madame" (même méthode quand je ne sais pas si je dois vouvoyer ou tutoyer quelqu'un, je tourne la phrase pour n'avoir pas à le dire). C'est pas compliqué pourtant ! Qu'est ce que ça peut bien lui faire que ce soit Mme ou Mr qui la serve, du moment que le boulot est fait ? À moins que ce soit pour le plaisir de blesser quelqu'un qu'on ne connaît même pas....

Répondre
  Nonm  |  20

C'est bien, mais sinon tu pouvais juste lui valider la VDM aussi.

Répondre
  just_tine  |  37

Ça m'est arrivé avec le bébé d'un copain. Du coup je lui ai dit "quel prénom vous lui avez choisi ?" et quand il a répondu flore j'ai su, sans le blesser, que c'était une fille ^^

Répondre
  KingRCT3  |  30

"Qu'est-ce que ça peut bien lui faire ?" Je sais pas, on peut s’intéresser aux autres, ne serait-ce que pour faire un peu de conversation, avoir des relations sociales. Bientôt souhaiter une bonne journée va devenir offensant aussi ! :'D "Je passe ma journée COMME JE VEUX, d'abord !"

Répondre
  _galya_  |  22

Ouais de politesse mon cul haha. Excuse-moi, mais tu peux être courtois(e) sans appeler la personne monsieur/madame. D'ailleurs, quand je vais à la pharmacie, je suis toujours polie et j'utilise pas les termes monsieur/madame en général. Mais bon comme tu veux hein si tu y crois à ton histoire de politesse :)

Répondre
  SatoshiReiko  |  9

Intrusif dans le sens où la dame n'a pas à savoir ce qu'il se passe dans le boxer/culotte/string/whatever de la personne qui lui délivre ses médicaments. Quand j'vais à la pharmacie je ne dis jamais "bonjour madame/monsieur" mais "bonjour" tout court, pour souhaiter une bonne journée il n'y en a pas besoin non plus, ni pour payer, en fait on a pas besoin de genrer nos phrases dans ce type de situation. Enfin, ce n'est pas mon cas en tout cas. Même si c'est pour des problèmes intimes, c'est des pharmaciens, ils en ont vu d'autres... C'est leur taff.

Répondre
  KingRCT3  |  30

Galya, la VDM dit regarder de haut en bas, pas dévisager. Sans compter que l'auteure était, je cite, "contente de l’intérêt qu'elle me porte". Donc ça ne devait pas être méchant/méprisant. ;) Et la cliente s'en contre-fou de ce qu'il y a dans le pantalon de la stagiaire. C'est quand même fou de prendre une simple question de courtoisie pour un affront sur son identité ! La dame a sûrement pensé qu'elle allait être amené à revoir la pharmacienne, et donc pour éviter des situations gênantes à l'avenir a préféré clarifier les choses dès le départ. Ne serait-ce que pour en parler autour d'elle : "Tiens, le/la nouveau/nouvelle pharmacienne est très sympa" par exemple...

Chargement…