Par casappelleunboulet - 13/12/2010 22:31 - France

Aujourd'hui, j'effectue mon premier stage d'externe en chirurgie. Alors que j'assiste le chirurgien sur une prothèse d'épaule, il me demande de "lever le bras". J'avais tellement peur de faire une bourde que j'ai paniqué et levé mon propre bras sans réfléchir. Tout le bloc s'est foutu de moi. VDM
Je valide, c'est une VDM 82 650
Tu l'as bien mérité 12 393

Dans la même collection

Top commentaires

Règle numéro un dans ce genre de cas : garder son calme et se détendre... Et lever le bras d'un de ses copains... En même temps, il aurait pu demander "Lequel ?"

Et le stress tu n'y penses pas ? C'est son premier stage en chirurgie, je comprends que sous la pression, le premier réflexe qu'il a eu soit de lever son bras... Bon, soit ça détend l'atmosphère, soit ça le stresse encore plus >< Tant qu'il sait réagir après et lever le bon bras par la suite c'est pas un drame ! Ça fait pas non plus de lui le dernier des abrutis. Surtout qu'il n'a pas mis la vie du patient en danger ^^

Commentaires

VDM pour la petite honte, mais vaut mieux être un peu ridicule que faire une grosse bourde, c'est tout a ton honneur :)

C'est ce qui s'appelle "avoir l'air con"....

fredpeaudlapin 18

bah! tu as déstressé le patient et ça c'est un bon point pour toi

excellent avec un peu plus de jugeote tu aurais pu dire que c était pur détendre l atmosphère et lever le bras du patient...... TLBM

L'atmosphère n'avait pas à être détendue, sur une PTE sans complication, l'externe est le seul à stresser! Et puis, dans certaines situations, essayer de se justifier ne fait qu'empirer les choses... c'est une de ces situations!

En lisant la VDM j'ai compris "lever le bras" dans le même sens que toi ! J'aurais fait pareil ! ^^

au moins maintenant on se souviendra de toi au bloc "c'est qui lui? ah oui c'est le mec qui avait levé son bras au lieu de celui du patient!" Courage pour ta future carrière 

@ #51 : le patient dort au bloc, je ne vois pas comment il aurait pu le détendre

Numerodix 0

très réfléchi comme geste ça