Par Anonyme - 15/04/2019 16:00 - France

Aujourd’hui, j’apprends que mon ex est devenue maman et qu’elle élève son enfant seule. D’après mes calculs, il n’y a que deux solutions qui s’offrent à moi : soit elle m’a trompé quand nous étions ensemble, soit elle m’a caché l’existence de mon propre fils. VDM
Je valide, c'est une VDM 9 942
Tu l'as bien mérité 632

Dans la même collection

Top commentaires

La chance! Un peu plus et tu étais marron pour te lever en pleine nuit et changer les couches sales!

ô2 11

réfléchis bien à ce que tu souhaites

Commentaires

La chance! Un peu plus et tu étais marron pour te lever en pleine nuit et changer les couches sales!

Elbarto 24

C'est pendant qu'on change la couche qu'on peut se retrouver marron, si on ne s'écarte pas assez vite.

ô2 11

réfléchis bien à ce que tu souhaites

3ème solution: les 2 premières combinées

Mais quel fils de.. ... Non, rien en fait.

Dans le 2ème cas, elle a 21 ans pour te réclamer la pension sans que tu puisses t’y opposer . Commence à épargner......

Merci de l’info car en fait je voulais marquer 21. J’ai édité le com pour corriger. Merci 🙏

Même si il n’a pas reconnu l’enfant comme le sien?

Faux, si le géniteur ne reconnait pas son fils, il n'aura aucun droit dessus, et par conséquent aucun devoir non plus. Donc rien à payer.

si le père a quitté sa nouvelle famille et qu’il s’est ainsi désisté de ses responsabilités envers elle, mais que son nom se trouve sur le certificat de naissance, la mère peut réclamer une pension alimentaire si elle a des difficultés financières, par exemple parce qu’elle est bénéficiaire de l’aide sociale.

S'il ne l'a pas reconnu, il y a fort à parier que son nom ne soit pas sur l'acte de naissance.

Malheureusement, ce n’est pas aussi simple que cela pour les hommes. Elle peut à tout moment le designer comme père. Il y aura alors un test de paternité ordonné par le tribunal (il ne peut pas le refuser). Si celui-ci est positif, elle peut réclamer de façon rétroactive toutes les pensions dues comme si elle les avaient été reçu de façon mensuelles. Et cela quelque soit les déclarations qu’elle aurait put faire avant. Ex: -An 1 elle est enceinte et déclare à la naissance « pas de père ». -An 2;3;5 et 10 elle affirme sur vidéo à 19 personnes dont un huissier que ce n’est pas lui le père . -An 15 elle affirme que c’est lui le père. Il lui doit les 15 ans de pensions ....... Voilà pourquoi il ne faut JAMAIS oublier les capotes !!!!!!

pas si il a pas reconnu l'enfant a la mairie !

Soit tu fait la démarche de ne pas reconnaitre l'enfant pour t'éviter tout problème par la suite, soit tu te bat en justice pour récupérer l'enfant si c'est tient. Tu peux aussi l'attaquer pour t'avoir soustrait de tes droits, c'est elle qui te donnera une pension après

Tu aimes bien la manière douce toi, ça se sent.

L’important n’est pas ce que tu souhaites mais le bien être de l’enfant. Si ton ex a préféré l’élever seule, elle a ses raisons. D’ailleurs, vous n’êtes plus ensemble. En tant qu’adultes, vous devriez avoir une explication et s’il s’avère que l’enfant est bien le tien, lui dire qu’elle peut toujours compter sur toi. Amitiés

Vous vous rendez compte de ce que vous dites ? Supposons que l'enfant est bien le sien, 1) c'est absolument déguelasse de cacher à quelqu'un l'existence de son propre enfant, 2) ce n'est pas à la mère de décider ce qui est bien pour l'enfant (et son bien commence peut-être par savoir qui est son père) 3) son ex n'a pas à pouvoir "compter sur lui", le rôle du père ne se limite pas à une pension alimentaire ou à des services quelconques. Il a le droit d'élever son enfant. Ceci étant dit, la jurisprudence française est elle-même atroce sur le suejt, puisqu'elle ne prend pas de réelle sanction contre la mère qui cache l'enfant maisl ui permet de réclamer des pensions accumulées en demandant la reconnaissance de paternité. Le père doit alors se ruiner alors qu'il ne connaissait pas l'enfant avant le jugement.

Le dilemme entre entrer dans ce merdier ou ne pas le faire au risque de le regretter dans les deux cas...