Par theprof - 24/05/2010 21:12

Aujourd'hui, j'ai passé sept ans à étudier comme un fou pour devenir prof. Après huit mois de pratique, je m'aperçois que je ne supporte pas les ados. VDM
Je valide, c'est une VDM 68 437
Tu l'as bien mérité 22 550
Reddit

Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

Erreur classique des gens qui pensent que d'être prof c'est de pouvoir se consacrer à la matière qu'ils affectionnent, alors que pas du tout. C'est pour cela que nous avons de si mauvais professeurs qui n'avaient pas pris en compte le paramètre essentiel du métier de prof : les élèves!!

Moi c'est le contraire je les adore ^^ j'ai enseigné en primaire ca m'a pas plu, par contre aux ados le courant passe bien et en essayant de trouver le bon moyen de les motiver on peut faire du super boulot avec eux!

Commentaires

Commentaire modéré car il ne respecte pas la charte.

Voir le commentaire quand même

si on nous supporte pas tou le monde

On est gentils pourtant ;p

J ai 14 ans et c est les profs que je supporte pas moi

J'avoue ! De vrais anges ;P

C'est réciproque :)

Si : les ados ( ils se supportent eux mêmes ! )

Bon, je vais faire ma misanthrope-qui-fait-semblant-d'être-dépressive, alors : moi, je hais la plupart des ados. Je les hais depuis le collège. Je les hais depuis qu'ils m'ont harcelée, qu'ils se sont moqués de moi pour tout et rien, que certains m'ont menacée ou tapée ; je hais ceux qui se jettent des insultes sans arrêt, se mettent à vingt pour attaquer un élève isolé, sont insolents envers les profs, tapent à coups de branche de cyprès les voitures de parents venant chercher leurs enfants, sonnent de manière intempestive chez les personnes habitant près du collège pour ensuite leur gueuler dessus comme si c'étaient elles qui étaient fautives. Non, plus sérieusement, j'ai connu plusieurs ados très sympas, en particulier au lycée. Mais bon, n'empêche que je ne peux pas m'empêcher de devenir nerveuse lorsque je passe près d'un groupe d'ados... Donc bon, je comprends le prof de la VDM. Voilà c'était ma parenthèse intempestive et déprimante. Sur ce, vous pouvez m'enterrer :)

rrah je te comprends vraiment!!! c'est une sacré vdm ça!!

Erreur classique des gens qui pensent que d'être prof c'est de pouvoir se consacrer à la matière qu'ils affectionnent, alors que pas du tout. C'est pour cela que nous avons de si mauvais professeurs qui n'avaient pas pris en compte le paramètre essentiel du métier de prof : les élèves!!

C'est bien pour cette raison que je ne me suis pas lancée dans cette voie personnellement, puisque je ne sais pas être autoritaire et ne supporte pas les critiques, et les élèves fouteurs de merde ! xD Sinon j'aurais kiffé :)

Ce sera plutôt pas mal de réformer un peu le système et d'obliger les étudiants à faire plus de stage en conditions réelles ! Une autre alternative (qui permet juste de déceler le "dégoût" des ados), c'est de passer le BAFA. Si tu fais une réaction épidermique dès que tu vois un de ces grands êtres fantomatiques toujours fatigué, alors tu sauras que l'enseignement, c'est pas pour toi :)

C'était le cas, avant qu'ils reforment les études pour devenir prof...

Moi c'est le contraire je les adore ^^ j'ai enseigné en primaire ca m'a pas plu, par contre aux ados le courant passe bien et en essayant de trouver le bon moyen de les motiver on peut faire du super boulot avec eux!

*1, soit tu es très stupide, soit tu n'a jamais été ado toi-même...

Tiens, ça me rappelle deux anciens camarades de fac. L'une a bossé comme une malade, réussi du premier coup tous ses exams, y compris le CAPES de sa matière de prédilection, mais durant les premiers mois de l'année de stage, elle n'a pas supporté que sa responsable lui fasse une remarque sur un détail d'un cours et a claqué sa démission. L'autre voulait absolument avoir ce CAPES, il a bossé lui aussi durant des années, a passé deux ans à l'étranger, l'a tenté quatre fois, l'a finalement décroché, a lui aussi tenté de démissionner durant son année de stage, mais le dirlo l'a convaincu de se mettre en arrêt maladie et de recommencer son stage l'année suivante. Il a donc refait son année sans convictions mais, pour ne pas démissionner et n'avoir droit à rien, a fini par abandonner son poste. Il a ensuite fait une formation en plomberie-sanitaire, métier également fort utile mais qui tranche un peu après des années de fac et au final six ans pour décrocher un CAPES. L'autre personne, après une année dans un IUT à préparer un diplôme sans débouchés (dixit une de mes amies, enseignante dans le même IUT), elle est aujourd'hui "RMIste professionnelle", ne cherche pas de boulot et vit au crochet de cette société sur laquelle elle crache à longueur de journée.

OMG le long texte qui rapporte même pas un +1 (tellement long que j'ai pas envie de lire désolé)

#8 : Mais ton histoire est géniale !

Le problème quand on s'embarque dans des longues études c'est qu'entre temps on peut soit même évoluer et finir par ne plus aimer ce que l'on fait. Vie de Merde (ps : j'en suis un peu au même point)