Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  pasturier  |  2

qui te dit que c'est un arrêt fictif, tu es médecin? de plus il y a des heures de sortie autorisées!!!

et qui nous dit que toi tu n'est pas au boulot en ce moment en train de surfer sur le ouaibe et VDM

ne pas juger trop vite, ce ne sont que des VDM peut être mêmes des VDM fictives.....:D)))))))))))

Répondre

Si son arrêt maladie n'est pas restrictif avec des horaires de sortie ou des trucs du genre, il peut faire ce qu'il veut de son temps libre à condition que ça ne soit pas contraire au pourquoi de son arrêt maladie (genre mal de dos et courses cyclistes) :)

Répondre
  Ludovic38  |  18

Donc less employers peuvent voler des milliers d'euros durement gagnés chaque mois a leurs escl... Employés, mais si on prend un arrêt un jour pour échapper a cette merde c'est pas excusable? monde d'abrutis lobotomisés...

Répondre
  MadameDodue  |  62

Ludovic, c'est pour ça qu'on a inventé un truc super au XIXème siècle : le droit de grève. Mais c'est vrai que ce n'est pas quelque chose de courant, les grèves en France. D'ailleurs s'il y a bien un pays dans le monde qui n'a pas la réputation d'être souvent en grève, c'est bien la France 😉

Répondre
  Chris6767  |  2

Il ne s'agit pas prendre un arrêt c'est à dire une absence autorisée par l'employeur. Là il s'agit d'un arrêt maladie. Ce qui impose des devoirs comme tout autre droit d'ailleurs !!!
Devoirs qui malheureusement sont bien souvent oubliés par le Français !!!!

Répondre
  brhd  |  45

maxmax : oui, mais ces mêmes personnes viendront chouiner quand on aura plus le droit à la sécu, ou que ce sera plus restrictif.

Le genre de personnes qui profite du système, qui ne se rend pas compte qu'il a une part de responsabilité dans la situation actuelle, et qui vient se plaindre derrière.

Et ce sont ceux qui respectent le système qui en paieront également les frais.

Répondre
  MadameDodue  |  62

Ça revient sensiblement au même Rolland, le contribuable paie pour qu'un fainéant se tourne les pouces, c'est tout aussi méprisable. Par contre je n'ai jamais eu à faire le boulot d'un emploi fictif en plus du mien pour pas un rond de plus, pour ensuite l'écouter me parler de toutes ses activités pratiquées durant son arrêt de complaisance, et se plaindre dans la foulée de payer trop d'impôts.

Par  Sadlyness  |  19

Arrêt maladie ne signifie pas « Rester cloîtré chez soi ».
S’il est question d’une maladie physique, on préférera le repos, mais s’il est question d’un problème style burnout ou dépression, on conseillera à la personne de ne pas rester enfermée à la maison.

Si le salarié est arrêté une journée ou deux, il est probable que ce soit dans le but de manifester, mais rien ne permet de l’affirmer ^^

Répondre
  mllemodemelodie  |  32

Pour un arrêt maladie on peut être contrôlé à domicile donc on doit rester chez soi en cas de contrôle. On paye pas des arrêts maladies pour aller faire le guignol au rond point ni pour passer du bon temps.

Répondre
  Sadlyness  |  19

Non, comme dit plus tôt, un arrêt maladie n’oblige pas à rester chez soi.
Quand tu es arrêté, ton praticien indique si tu as le droit de sortir et, si oui, de quand à quand.

Sur mon dernier arrêt de travail, qui n’était pas lié à une maladie physique, il n’y avait aucune contre indication sur mes sorties et donc aucun contrôle possible.
Par ailleurs, mon médecin m’a bien précisé qu’il serait bien de ne pas rester chez moi et de ne pas rester seule.

Répondre
  letissou  |  14

Pas forcément de contrôle chez toi dans la fonction publique ils n’ont pas le droit de venir chez toi te contrôler ! On doit te convoquer
Il y a aussi les arrêts à sorties libres et si un médecin juge qu’un arrêt est nécessaire l’employeur a qu’à faire intervenir la sécu mais en aucun cas il ne peut contester lui ça s’appelle de l’exercice illégale de la médecine !!
On ne sait pas pourquoi ce monsieur est en arrêt

Répondre
  louhagreene  |  35

l’autorisation de sortir ne dispense pas le malade de rester chez lui à certains horaires (9-11 puis 14-16) pour les visites potentielles du médecin du travail. c’est écrit sur tous les arrêtes de travail en petit.

Répondre
  letissou  |  14

Tout dépend de la raison écoute si un jour tu es en dépression ne sors pas de chez toi tu vas voire comment c’est je pense que tu tiendras pas longtemps cloîtré chez toi !!!

Répondre
  louhagreene  |  35

la justification des sorties sur ces horaires doit être faite par le médecin. j’ai eu des séances de kine tous les jours,
en étant en arrêt pour le dos, et le kine me prenait pendant les horaires de visite du médecin du travail. mon médecin a du faire une demande et donner l’adresse de mon kine pour que ce soit autorisé.
les sorties sans restrictions demandent une justification et une véritable raison. ce n’est pas pour permettre aux gens d’aller manifester, mais pour leur permettre de se soigner.

de plus, en cas de dépression et d’arrêt lié à cette dépression il reste la plage avant, entre et après les horaires de visite du médecin du travail, qui est extrêmement large et permet de sortir s’aérer l’esprit.

Par  Akanehime  |  28

Si c'est pendant les horaires de sortie autorisées (sachant que le salarié doit être chez lui de 9h à 11h et de 14h à 16h) ou si il a les sorties libres, il est dans son droit.

Par  destineos  |  20

J’espère que tu l’as pris en vidéo. Mais j’suis sur qu’il obtiendrais gain de cause aux prud’hommes !

Répondre
  destineos  |  20

Ludovic38 Oh un communiste. T’es un de ceux qui pense que les patrons volent les employés je suppose. Moi je te répond que c’est le patron qui fournit du travail et donc de l’argent aux employés. Et la quasi population mondiale pense ça sauf en France.

Répondre
  Blaise Neyroud  |  12

Sans employeur pas de salaire. De plus bon nombre des patrons de PME font bien plus d’heures et gagnent moins que leur employé. Pourquoi ceux qui dégueulent sur leur patron ont-ils encore un travail. Qu’ils se mettent à leur compte et on en rediscute.

Répondre
  Cy1915  |  34

Tu as entièrement raison, mais c'est le travail de l'employé qui permet la propérité de l'employeur... Faudrait donc voir à les considérer correctement aussi ;-)... Le seul voleur, c'est l'état.

Répondre
  brhd  |  45

"Le seul voleur, c'est l'état"

Erf...

Les impôts, parce que je suppose que tu parles des impôts, ce sont nos hopitaux, nos écoles, la police, bref les services publiques en fait.
Donc on peut rediscuter de la répartition du budget, ou de l'équilibre de prélèvement des impôts riches/pauvres, etc...

M'enfin cessez donc cette facilité de traiter l'état de voleur...

Répondre
  nrj45  |  12

L’interventionnisme c'est du vol (pour ma part, l'interventionnisme étatique commence dès qu'on dépasse les pouvoirs régaliens).
Frédéric Bastiat : « N'attendre de l’État que deux choses : liberté, sécurité, et bien voir qu'on ne saurait, au risque de les perdre toutes deux, en demander une troisième. »

Répondre
  Medhi Mwajamie  |  20

Donc la sécu, l'Éducation, la transition écologique, l'entretien des infrastructure (plus ou moins bien j'en conviens)... c'est du vol?
D'ailleurs, la décision du budget et les impôts qui vont avec font partie des fonctions régaliennes, donc j'ai beaucoup de mal à adhérer à ton point de vue @nrj45.

Répondre
  aut..riste  |  41

Le problème du libertarisme, c'est que c'est avant tout de l'idéologie déconnectée du monde réel. J'ai essayé de débattre avec eux, même les témoins de Jéhovah sont plus ouverts d'esprits.
Un simple exemple : le refus de reconnaître que l'assurance maladie publique est plus efficiente qu'un système privé, car les gens n'attendent pas que ce soit grave pour se soigner. Chiffres donnés à l'appui. Leur réponse : dans les deux cas il existe une intervention de l'état, qu'elle soit plus ou moins forte, donc on ne peut pas tirer de conclusions. Un peu comme les communistes qui disaient que ça ne marchait pas parce que le système n'était pas encore parfaitement communiste...

Par  Ryudjinn  |  49

Question à cent balles : quand tu t'aperçois que celui que tu bloques c'est ton patron, tu continues à le bloquer par intégrité, ou tu fais moins ton malin et tu le laisses passer en espérant qu'il n'y aura pas de sanction ?

Par  Le méchant  |  20

Hier j'ai été surpris de voir qu'un rond-point bloqué depuis 3 semaines était enfin libre.
Les mesures du gouvernement ? Non. Dans la nuit de lundi à mardi, les intellectuels de gilets jaunes étaient tellement torchés qu'ils ont foutu le feu à leur camp.