83
Par vive-la-coloc / dimanche 11 octobre 2015 23:38 / France - Virey
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  DaSpi_BawS  |  42

"-je sais tout John!!! on peux en parler je vais t'aider je suis de ton côté!!

-de quoi tu parles?

-des bruits incessant à toutes heures de la journée ou de la nuit

-tu veux m'aider? change de sopalin celui la n'ai pas assez doux c'est pour sa que je fais du bruit!"

Par  Tardian  |  74

Il faut lui dire clairement que cela te dérange, et que s'il ne se fait pas plus discret tu prendras des mesures coercitives adéquates. Comme l'enregistrer, puis rediffuser ses moments aussi intimes que bruyants lorsque ses éventuels amis viennent lui rendre visite.

Répondre
  Tardian  |  74

Peu importe, en fait. Ce qui compte, c'est que le colocataire ne semble pas disposé à entendre les allusions subtiles, donc au bout d'un moment, il faut choisir : soit subir en silence, soit exposer le problème franchement, et si nécessaire trouver un moyen de pression dans l'éventualité d'un refus catégorique. Vivre ensemble, que ce soit en communauté (comme ici, en coloc) ou en couple, ça nécessite quelques règles comportementales afin que tout le monde y trouve son compte, au risque sinon que la vie commune se transforme en conflit ouvert.
Sans aller jusqu'au genre de menace que je proposais en exemple, je pense déjà qu'un simple "Écoute, tout le monde a des besoins personnels, je peux comprendre ça, mais ça me dérange vraiment beaucoup que tu les partages avec moi, alors sois plus discret, s'il te plaît." serait un bon point de départ.

Répondre
  carbone14  |  40

Je ne suis pas d'accord avec vous. Le pauvre coloc n'a pas à se priver au seul motif que les murs sont en carton-pâte ; tout le monde a le droit d'avoir une vie sexuelle, fut-elle solitaire, et la chambre est le dernier bastion de l'intimité et de la vie privée. Bien-sûr, il doit essayer de ménager au plus son/sa coloc, mais peut-être fait-il déjà de son mieux pour être discret. De la même façon que les gens ont le droit de se mettre nus chez eux avec les volets ouverts au motif qu'ils sont sur leur propriété privée et qu'ils y font ce qu'ils y veulent, si cet homme fait ses affaires dans une chambre qu'il loue et a fortiori de façon exclusive, il n'y a rien à dire, ou en tout cas rien à faire sur le plan légal. La solution que vous proposez ne mettrait pas la personne qui la mettrait en œuvre du bon côté de la loi, d'ailleurs.

Chargement…