30
Par - / vendredi 1 juin 2018 06:00 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Elbarto  |  23

Je ne vois vraiment pas l’intérêt de ce genre de question lors d'un recrutement, les gens ne répondent jamais honnêtement, et si ils le font, cela donne une image négative d'eux mêmes qui va prendre le pas dans l'esprit du recruteur sur les points positifs...

Par  Slyfried  |  37

Sauf que répondre à ce genre de questions par des idioties pareilles, ce n'est pas très malin. Je vais paraître très condescendant; tant pis, mais d'une certaine manière je suis d'accord que ce types de questions ne sont pas pour tous les métiers. Quelqu'un qui veut bosser à Mc Do pour payer ses études ou survivre, je vois pas l’intérêt. Ou pour des centaines d'autres métiers. Je vois plus ce genre de questions pour des postes "gradés"/échelons très hauts. Kinvald a raison dans le sens que cela montre une certaine auto-critique, mais sur SON TRAVAIL. Le recruteur, s'en fout totalement que vous soyez "un peu trop pointilleux". Vous dîtes ça, mais le mec va prendre son petit stylo et va noter «ok, il est débile. Il ne sait pas faire une auto-critique et il me sort un truc bateau, tchao a +».
Pour mon deuxième stage de 8 mois, j'ai eu le droit à cette question. J'ai répondu que j'en voyais qu'un seul évident. Que lors de mon premier stage, les premières semaines, je n'ai pas su m'organiser avec le planning des autres stagiaires (j'en étais le "team leader"). Qu'a trop vouloir bien faire, j'ai mis à mal le travail des autres et l'unité d'une équipe. Ce que à quoi, après m'en être aperçu et m'en être excusé, j'ai utilisé des nouveaux outils de gestion du temps et des tâches et que j'ai appris à déléguer tout en conservant une certaine autorité.
Pif Paf Pouf (on la formule), voilà, cela montre que je sais rebondir et qu'en plus j'ai appris quelque chose de mes erreurs.
Mais bon, comme je l'ai dit, je vois pas l’intérêt de ce genre de questions pour des centaines de métiers.

Comments
Par  Elbarto  |  23

Je ne vois vraiment pas l’intérêt de ce genre de question lors d'un recrutement, les gens ne répondent jamais honnêtement, et si ils le font, cela donne une image négative d'eux mêmes qui va prendre le pas dans l'esprit du recruteur sur les points positifs...

Répondre
  motardxxx  |  17

l'intérêt est de voir la façon dont la personne répond et comment elle argumente les défaut.

plus que le défaut c'est l'argumentation après qui est important.

l'idée est de citer des défauts qui peuvent devenir des qualités pour l'emploi recherché.

Répondre

Oui, savoir argumenter dessus, et surtout voir si la personne est capable de se remettre en question, souvent une personne dans l'embarras a ce genre de question est une personne incapable de faire preuve d'auto-critique et de se remettre en question, sans doute le pire truc possible dans le cadre du travail...

Répondre
  Kaa04  |  43

Mais n’importe quoi! En entretient la personne cherche à avoir le job point. Donc elle va pas dire qu’elle est tête en l’air ni qu’elle est bordélique ou incapable de prendre la moindre initiative.
Pour faire plaisir ils vont dire genre « je peux parfois avoir tendance à être un peu désorganisé » comme ça l’autre con en face est content et puis voila.

Répondre
  Kinvald  |  29

Il y a bien qu'en France que je peux voir ce genre de critique sur des questions pourtant très intéressantes. (Après tout dépend le type de job !)
Citez 3 défauts. Ce n'est pas dire que vous puez de la gueule ou des pieds. Ce sont les "points de vigilance" ou les "points d’amélioration", telles que des carences techniques et/ou relationnelles sur lesquelles on cherche à se perfectionner. Il s'agit là de faire une autocritique honnête et d'expliquer en toute humilité comment l'on travaille sur ces points pour les améliorer, ce qui montre une capacité de rebond !

Répondre
  Kinvald  |  29

Il y a bien qu'en France que je peux voir ce genre de critique sur des questions pourtant très intéressantes. (Après tout dépend le type de job !)
Citez 3 défauts. Ce n'est pas dire que vous puez de la gueule ou des pieds. Ce sont les "points de vigilance" ou les "points d’amélioration", telles que des carences techniques et/ou relationnelles sur lesquelles on cherche à se perfectionner. Il s'agit là de faire une autocritique honnête et d'expliquer en toute humilité comment l'on travaille sur ces points pour les améliorer, ce qui montre une capacité de rebond !

Répondre
  Slyfried  |  37

Sauf que répondre à ce genre de questions par des idioties pareilles, ce n'est pas très malin. Je vais paraître très condescendant; tant pis, mais d'une certaine manière je suis d'accord que ce types de questions ne sont pas pour tous les métiers. Quelqu'un qui veut bosser à Mc Do pour payer ses études ou survivre, je vois pas l’intérêt. Ou pour des centaines d'autres métiers. Je vois plus ce genre de questions pour des postes "gradés"/échelons très hauts. Kinvald a raison dans le sens que cela montre une certaine auto-critique, mais sur SON TRAVAIL. Le recruteur, s'en fout totalement que vous soyez "un peu trop pointilleux". Vous dîtes ça, mais le mec va prendre son petit stylo et va noter «ok, il est débile. Il ne sait pas faire une auto-critique et il me sort un truc bateau, tchao a +».
Pour mon deuxième stage de 8 mois, j'ai eu le droit à cette question. J'ai répondu que j'en voyais qu'un seul évident. Que lors de mon premier stage, les premières semaines, je n'ai pas su m'organiser avec le planning des autres stagiaires (j'en étais le "team leader"). Qu'a trop vouloir bien faire, j'ai mis à mal le travail des autres et l'unité d'une équipe. Ce que à quoi, après m'en être aperçu et m'en être excusé, j'ai utilisé des nouveaux outils de gestion du temps et des tâches et que j'ai appris à déléguer tout en conservant une certaine autorité.
Pif Paf Pouf (on la formule), voilà, cela montre que je sais rebondir et qu'en plus j'ai appris quelque chose de mes erreurs.
Mais bon, comme je l'ai dit, je vois pas l’intérêt de ce genre de questions pour des centaines de métiers.

Répondre
  brhd  |  42

Kaa :

"Mais n’importe quoi! En entretient la personne cherche à avoir le job point."
Oui, et l'employeur / la RH cherche à avoir un collaborateur qui convient au poste, point.

:)

Répondre
  Haythan  |  17

Beh, en même temps, si la personne veut une autocritique, elle demande une autocritique. Si la personne demande trois défauts, certes on peut vaguement les argumenter, mais la personne demande trois défauts, et c'est tout. Si la formulation n'est pas précise, c'pas de la faute du candidat.
Ca fait partie des absurdités de l'entretien d'embauche, et de son hypocrisie: on demande de répondre à côté de questions simples. Et de ce fait on doit apprendre à y répondre, on doit apprendre à y mentir notamment, ne serait-ce que par omission. Bref, j'aime pas les entretiens d'embauche.

Répondre
  atalante  |  43

Tout à fait d accord avec Sylfried. Il ne s'agit pas d'obtenir simplement 3 mots mais plutôt d'établir la lucidité du candidat sur ses atouts et ses faiblesses. Et en donnant une réponse développée sur un point qui nous a posé des problèmes par le passé, sur les solutions qu'on a mises en places pour résoudre cela et sur comment on y travaille encore montre maturité et conscience de son attitude au travail. Un peu comme quand le recruteur demande ce que votre employeur précédent dirait de vous. Une façon de cerner votre personnalité et mode de fonctionnement pour voir comment cela s'intègrerait dans l'équilibre actuel de l'entreprise.

Répondre

Si tu es désorganisé, tu dis que tu as besoin qu'on te cadre ou qu'on te structure au début car tu as tendance a vouloir faire plusieurs choses a la fois... le tout c'est de voir si tu es capable de présenter un défaut sous un meilleur jour qu'un terme très négatif (si tu postule dans un secteur commercial par exemple, être capable de jouer avec la langue est absolument indispensable comme qualité... ) et le recruteur cherchera a voir si tu en a conscience.
Être capable aussi d'identifier une lacune, c'est le premier pas vers un travail dessus pour s'améliorer, travailler avec quelqu'un qui n'a ni conscience d'un problème ou refuse de l'admettre c'est la pire des choses possible, car ça signifie que le problème de comportement est insoluble.

Répondre
  motardxxx  |  17

j'ai eu presque me droit à ça

outre lr classique "Pourquoi vous plutôt qu'un autre" j'ai eu la question inverse "qu'est-ce qui pourrait faire que je ne vous choisisse pas pour un autre candidat"

Par  washoe  |  13

parler avant d'avoir réfléchi en second ?

Par  le barbare  |  83

C'est bizarre. être démotivé n'est pas ce qu'on peut appeler un défaut. C'est plus un sentiment face à une déception ou un état de fait. Ce peut être donc passager.
De la même manière, être motivé n'est pas une qualité. C'est la réponse encore à quelque chose. On n'est pas motivé comme ça sans rien. Au sinon on dirait, être ambitieux, ou dynamique.

Tu aurais pu donc rebondir que jusqu'à lors tu manquais de motivation et que ce job ferait naître en toi un fort désir d'implication et de travail.

Similaires
Chargement…