Par xemoadri - 28/6/2018 17:51
Aujourd’hui, en prenant le bus, une femme assise devant moi a un chignon tellement énorme qu’il me finit dans le visage. Quand je le lui ai fait remarquer, elle m’a répondu : « Vu ta tronche, ça doit être les seuls cheveux de filles que tu dois toucher dans ta vie ! ». VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Syrl  |  19

Celle qui a le chignon est belle est bien assises
Mais je parle pas d’elle, je parle de celle qui se le reçoit en pleine tronche
Elle peut très bien être debout à côté derrière le siège

Répondre
  xemoadri  |  17

Ahahah, oui ça paraît vraiment bizarre mais c’est bien la vérité! Disons que j’habite en Suisse dans une région de campagne. Comme tous les étudiants vont en villes avec le bus pour leurs études on a des bus un peu spéciaux qui sont assez différents de ceux qu’il y a en ville, en gros, toutes les places sont aligné 2 par deux avec peu d’espace entre les sièges afin de mettre le plus de rangée possible. Je n’avais jamais eu de chignon dans le visage jusque là mais celui-ci dépassait sans communes mesure le raisonnable. En réalité j’étais avec un ami et j’avouerai que j’ai pas résisté de répondre à cette provocation de manière plutôt ironique. Je me suis permis ensuite de lui dire que si ce que je lui ai dit est blessant, c’est que j’ai certainement ressenti la même chose et elle s’est excusée en prétextant qu’elle était dans un mauvais jour. L’histoire s’est arrêtée là et tout va bien maintenant!

Répondre
  xemoadri  |  17

Ahahah, oui ça paraît vraiment bizarre mais c’est bien la vérité! Disons que j’habite en Suisse dans une région de campagne. Comme tous les étudiants vont en villes avec le bus pour leurs études on a des bus un peu spéciaux qui sont assez différents de ceux qu’il y a en ville, en gros, toutes les places sont aligné 2 par deux avec peu d’espace entre les sièges afin de mettre le plus de rangée possible. Je n’avais jamais eu de chignon dans le visage jusque là mais celui-ci dépassait sans communes mesure le raisonnable. En réalité j’étais avec un ami et j’avouerai que j’ai pas résisté de répondre à cette provocation de manière plutôt ironique. Je me suis permis ensuite de lui dire que si ce que je lui ai dit est blessant, c’est que j’ai certainement ressenti la même chose et elle s’est excusée en prétextant qu’elle était dans un mauvais jour. L’histoire s’est arrêtée là et tout va bien maintenant!