213
Par TheBab / mercredi 8 mai 2013 11:05 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  gazier  |  42

Le chacal !

Commentaires
Par  gazier  |  42

Le chacal !

Répondre
  Bastiiien83  |  26

Quand on prévoit un long trajet, on pense à sa bouffe.... Y'a des limites a être sympa, le mec prend déjà sa voiture...

Répondre
  Kattya  |  10

Il aurait pris sa voiture dans tout les cas, c'est un peu l'objectif du co-voiturage en fait..

Répondre
  g4hd  |  35

#40, tu as raison complètement ! En plus, c'est de sa faute à elle s'il y a eu des bouchons… il n'y en aurait sûrement pas eu s'il avait roulé tout seul peinard avec ses deux sandwiches. TLBM

Répondre
  iouwayne  |  47

"Pas d'pitié pour les canards boiteux !"

Répondre
  etyyenne  |  8

Non mais au bout de 10h de bouchon t'es pas a 5minutes près....

Répondre
  Pupuce12  |  17

"c'est de sa faute à elle s'il y a eu des bouchons…" Heu tu peux expliquer en quoi l'auteur(e) (on sait pas si c'est une femme en plus) est responsable des bouchons?

Répondre
  Bevet Breizh  |  35

C'est surtout qu'on ne peut obliger les gens à être sympa. Des fois en covoiturage il y a des silences qui durent, qui durent... Après, si les gens dont des habitués (j'ai à vu de nez dans les 200 trajets à mon actif...), ils savent comment débloquer la situation pour rendre le voyage plus convivial. Que je sois conducteur ou passager, rien n'est plus pesant qu'un trajet dans un silence de mort. Mais surtout le covoiturage bénéficie d'un encadrement légal et moral. Les covoitureurs ne peuvent déduire de leur frais de déplacement de leurs impôts, ni utiliser de véhicules de fonction. Le cout par passager est le cout réel du trajet (essence/péage) divisé par le nombre de passagers (le conducteur en est exempt dans la mesure où il assume déjà les frais inhérent au véhicule), le nombre de passagers maximum pour un covoiturage (dans une voiture de tourisme 5 places) est 3. Donc 4 avec le conducteur pour des raisons d'assurances. Et non 5 dans une clio/Ax/mégane ou autre. Pas de couverture en cas d'accident ! Le conducteur est doublement responsable de sa conduite. En tant qu'utilisateur et en tant que transporteur. Il est donc plus que jamais astreint au respect des règles élémentaires de sécurité. Les limitations de vitesse, l'alcoolémie, les pauses toutes les 2 heures ! Si cette personne a refusé un arrêt légalement obligatoire, il est fortement recommandé de le signaler au site (surement rencontré sur un site de covoiturage), au même titre qu'on conducteur ivre ou incapable de respecter distances ou limitations, afin qu'il soit recadré. Dans la mesure où je pense que l'auteur n'envisage pas un nouveau partenariat (pas de remords à avoir...), il convient de reporter le comportement cette personne (qui mange au volant en transportant des personnes et qui refuse de faire les pauses réglementaires). Cela sécurise de futurs passagers éventuels et la communauté de conducteurs affectés également par la conduite de cet individu. J'ai moi-même dû reporter un conducteur entre Paris et Rennes qui après s'être fumé 3 joints de cannabis purs (je n'ai rien contre ça, mais pas dans ces conditions, c'est intolérable), roulait à près de 140 sur des routes de campagne... Et en plus il a mis Colonel Reyel en boucle pendant les 4h du trajet à fond (c'est pas une image, réellement à fond), après cette dernière exaction, je n'avais plus de remords :) ...

Répondre
  PepitoBleu  |  28

#105 C'est sûr... Colonel Reyel ça pardonne pas! Merci pour les infos j'étais pas du tout au courant pour tout ce qui est point de vue légal sur le covoiturage. C'est sympa de partager.. :)

Répondre
  Samantha99  |  30

#105 je savais pas pour les arrêts obligatoires mais j'étais choquée par le fait qu'il mange au volant par contre. Au départ j'ai cru qu'il était sur une aire pour pouvoir "ouvrir son sac et sortir deux sandwich" du coup je voyais pas le soucis de pousser a une aire avec de quoi acheter a manger. Même si l'auteur aurait pu lui aussi prévoir de quoi manger (vu le prix des sandwich triangle sur l'autoroute vaut mieux se préparer son propre jambon beurre ^^ )

Répondre
  Pupuce12  |  17

#87 De l'ironie? Vu le ton du message j'en ai pas l'impression...

Répondre
  Ambrozy  |  27

#40 > Des limites à être sympa? Attends, tu dois pas comprendre le principe du covoiturage : Un covoiturage, c'est quand, au lieu de faire ton trajet tout seul et de payer l'intégralité de l'essence, tu prends un covoitureur qui partagera avec toi les frais d'essences. Donc non, c'est pas "sympa", c'est sacrifier un peu de son confort pour économiser de l'argent. Rares sont ceux qui font ça pour des motifs écologiques et "sympas". Ensuite, en retard ou pas, tu connais le code de la route? Long trajet ou pas, tu es supposé t'arrêter toutes les 2h pour faire une pause, te dégourdir les jambes, t'étirer, te reposer, MANGER dans certains cas, pour rester alerte et ne pas être un danger au volant... Donc là, je regrette, mais le conducteur est clairement en tort. Bouchons ou pas, il aurait du s'arrêter. Et oui, c'est un gros connard. Parce que le covoitureur, c'est pas sa faute si y a des bouchons, c'est pas sa faute s'ils sont en retard. Il avait l'intention de s'acheter un sandwich sur la route, et non seulement il a pas pu le faire, mais en plus ce connard de conducteur mange devant lui... Et toujours du point de vue du code de la route, t'es pas supposé manger au volant, t'es pas supposé faire une activité qui te prive de tes deux mains sur le volant. Donc non seulement le conducteur est un gros crevard, mais en plus un chauffard. Si y avait moins de ces connards sur les routes, y aurait moins d'accidents.

Répondre
  Ambrozy  |  27

#105 > "Les covoitureurs ne peuvent déduire de leur frais de déplacement de leurs impôts, ni utiliser de véhicules de fonction. Le cout par passager est le cout réel du trajet (essence/péage) divisé par le nombre de passagers (le conducteur en est exempt dans la mesure où il assume déjà les frais inhérent au véhicule)" Euh, permet moi de te reprendre là-dessus. Ça, c'est ce que font les conducteurs sans grande morale, qui font du covoiturage pour économiser de l'argent, voire se taper un trajet gratuit. Le conducteur fera, dans tous les cas, ce trajet. Et les frais inhérents au véhicule, il les aura, quoi qu'il arrive. Donc pour moi il doit payer sa part du trajet, comme tout le monde, à moins d'être peu scrupuleux. C'est pas un taxi, à ce que je sache, mais un COVOITURAGE, on PARTAGE les frais d'essence et de péage, et pas entre les covoitureurs, mais entre tous les passagers. Sinon, en effet, un signalement au site de covoiturage serait une riche idée.

Répondre
  SingForYou  |  57

>146 Je pense que 40 parlait surtout du fait d'avoir ou pas à partager son sandwich. On est tous d'accord que refuser de s'arrêter c'est vraiment dégueulasse pour son passager, en plus d'être dangereux, puisque du coup il mange au volant. Par contre, contrairement à d'autres, je ne trouve pas qu'il aurait du partager ses sandwiches avec l'auteur. Après tout, il a pris le soin de prévoir sa bouffe lui même pour pouvoir manger à sa faim lors du trajet (d'autant plus que c'est lui qui conduit), donc pas vraiment de raisons de partager avec l'auteur si celui-ci n'a rien prévu. En revanche, évidemment, il aurait du s'arrêter à la demande de son passager.

Répondre
  Bastiiien83  |  26

Je parlais du sandwich... Ce trajet il faut au moins 7h de route, j'ai jamais dis qu'il n'allait pas s'arrêter.. Mais sachant que tu pars à 10h, le conducteur avait peut être prévu de s'arrêter un peu plus tard ! (C'est bien deux heures Max; ta bien appris ton code de la route, mais il y aucun risque de conduire plus...) et sincèrement quand tu sais conduire et que t'es vigilant, manger n'est vraiment pas un problème !

Répondre
  Bevet Breizh  |  35

Ambrozy... Tout ce que j'ai dit est exactement la loi telle qu'elle est. On peut trouver cela dans la charte de tout bon site de covoiturage. Après, bien évidemment, la réalité est autre. Surtout sur de long trajets. 90% du temps on divise par le nombre de personnes présentes, point barre. J'aurai aussi pu parler de l'obligation de déposer dans des lieux acceptables (pas dans un quartier glauque à une heure du mat) ou à proximité de transports en commun. Par contre je suis assez surpris de voir autant de personnes penser que le covoiturage est uniquement motivé par la volonté de se faire de l'argent. Ne pas en perdre trop est une des composantes certes mais c'est avant tout une évidence: Beaucoup ont commencé en tant que passager car ils avaient besoin de se rendre à un endroit ultra spécifique, puis ont gravi les échelons. Encore une fois, en près de 7 années de covoiturage et plus de 200 trajets, j'ai noté 2 ou 3 profils chez les conducteurs: -L'étudiant. Fauché par définition, l'entraide et la solidarité est une composante de sa vie. Il n'aura pas le réflexe de partir seul s'il peut aider quelqu'un. La recherche du rapport gagnant/gagnant est la base de son quotidien. Il continue souvent après quand sa situation s'est bonifiée. On trouve évidemment chômeurs, personnes retraitées, etc. Dans cette catégorie. -L'actif. Il fait quotidiennement un trajet pour aller bosser. Assez court pour ne pas avoir à déménager, assez long pour avoir envie de se jeter sur les platanes. Il fait du covoiturage essentiellement pour avoir de la compagnie et souvent parce que ses enfants eux-mêmes étudiants lui ont conseillé. De tels aller-retours coutent cher, aussi s'il peut un peu baisser son budget essence, c'est toujours ça. Il cherche des personnes régulières, a des petits carnets où il note ses trajets. -L'altruiste. Il y a plusieurs degrés de variations: le modeste, le riche... J'ai expérimenté des trajets épiques en camping-car, mais aussi des covoiturages dans des voitures hors de prix (genre berline intérieur cuir italien, siège massant et cie). J'ai aussi fait dans la bagnole un peu pourrie avec des obsédés du complot (discussions surréalistes à la clé...). Tous ont un point commun: ils le font parce que c'est "juste". Dans ce monde nombriliste, on aide son prochain. L'altruiste casse les prix. Il n'est pas aimé de l'étudiant qui dépend lui du covoiturage pour pouvoir aller voir sa copine ou sa famille le weekend... -Le "citoyen". Tout simplement parce que s'ennuyer pendant 2h, rouler seul quand on peut optimiser son temps, son bilan écologique, son véhicule et interagir socialement c'est stupide. Ca va de la personne qui pense simplement que bon, c'est balot d'avoir trois places libres pour rien au citoyen (vert, parfois...) convaincu. Je dirais que 95% des gens que j'ai rencontré sont dans ces catégories. La notion d'argent, surement présence au début a été rapidement éludée au fil du temps. Les covoitureurs forment une réelle famille, pour certains ce sera un ami à usage unique (comme dans "fight club", dans l'avion...), des rapports cordiaux qui dureront le temps d'un trajet, tandis que pour d'autres, des liens se créent, parfois plus durables (j'ai même vu un mariage :) ). Le covoiturage c'est un esprit. Ca s'impose de lui-même, on commence doucement, mais c'est une habitude qui s'impose comme une évidence. Je ne saurais que trop conseiller aux gens qui n'ont jamais tenté l'aventure de se lancer. C'est sans danger (jamais rien entendu de vraiment négatif, l'anecdote ici doit être le summum de la mauvaise surprise...), on apprend beaucoup sur les gens, la société, on côtoie des gens qui n'aurait pas rencontrer autrement, d'âges et de milieux ne se croisant pas. C'est une expérience très enrichissante qui modifie également nos propres habitudes: développement durable, comportement citoyen, compréhension et tolérance, assurance personnelle, ouverture vers les autres. C'est une expérience formidable. Mais je dois prêcher à des convaincus au vu du plébiscite de mon précédent commentaire.

Répondre
  bordelor  |  42

C'est vrai qu'il aurait DU partager son sandwich comme chacun le dit,... de la manière dont la VDM est racontée, l'auteur semble considérer comme normal que les autres puissent être là pour "réparer" ses oublis. J'aurai oublié mon sandwich, j'aurai juste assumé de l'avoir oublié et à la limite essayé de négocier un peu (10 minutes sur un aire d'autoroute ou autre) pour aller en acheter un. Mais si ce n'était pas possible, j'aurai attendu ma journée sans manger. C'est comme ça. Car si il y a quelque chose que je trouve affligeant, ce sont les personnes qui pensent que les autres sont la pour les aider. Que chacun est en mesure de sacrifier un peu pour leur faire plaisir. C'est pas vraiment comme ça que ça fonctionne !

Par  samounar  |  11

Quel avare

Répondre
  samounar  |  11

On peut pas penser a tout quand même, Il pouvait au moins lui donner un petit bout manger devant une personne qui a faim ( en faisant allusion qu'il lui a dit de s'arreter ) c'est malsain

Répondre
  Ayannn  |  11

Quel crevard !

Répondre
  wedontknow  |  10

C'est malpoli plus tôt..

Répondre
  Ayannn  |  11

Le terme copain a bien évolué depuis, la définition que tu donnes date de l'époque de la guerre où les compagnons de cellule se partageaient le pain. Maintenant ça se réfère plus au "compagnon virtuel" qu'on accepte sur Facebook ;)

Répondre
  MGolden  |  26

Je sais très bien ce que veut dire copain, je faisais référence à l'étymologie. Sur internet c'est plus le mot "ami" et copain se rapporte plus à petit-ami. Comme le mot français "travail" est issus du mot latin traduit par trépied (qui est un instrument de torture) mais dans certains cas c'est la même chose !

Répondre
  Melle_zaza  |  33

C'est surtout de refuser la pause qui est choquant, j'espère que tu pourras noter et commenter ton voyage sur le site où tu l'as trouvé pour éviter aux autres les mêmes désagréments.

Répondre
  aweberry  |  31

Toutes les 2 heures, la pause s'impose! Et manger au volant est très déconseillé; ça peut être un motif d'amende. Après, c'est vrai qu'il aurait pu prévoir car même si le conducteur avait voulu faire une pause, il ne se serait pas forcément arrêté sur une aire avec station service/resto... Et c'est tellement cher qu'il vaut mieux y penser avant le voyage. VDM et TLBM

Répondre
  Melle_zaza  |  33

rohff94400, pour avoir fait beaucoup de piques-niques organisés sur le web, je peux t'assurer que ce sont toujours les mêmes qui sont solidaires. D'ailleurs ceux qui viennent les mains vides, je les blackliste ! ^^

Répondre
  Melle_zaza  |  33

En cas de force majeur tu partages mais là effectivement il n'a pas laissé la possibilité à la personne de s'arrêter. Dans le cas présent il aurait dû partager car il met le passager dans l'impossibilité de se nourrir (et peut-être de boire et de faire pipi c'est de la maltraitance car cela engendre une souffrance physique et psychique aussi : envie de meurtre et frustration)

Répondre
  droopyy  |  14

On "Quel bâtard... C'est la crise mais quand même ! C'est fou comment certains sont pingres et se recroquevillent style pince monseigneur pour un vulgaire "morceau de pain". Faut arrêter là. c'était mon coup de gueule du jour." off

Par  rohff94400  |  35

Il a voulu faire des économies jusqu'au bout! quite a devenir radin!

Par  aaaaaargh  |  27

2 sandwiches?? C'est dans son estomac qu'il va y avoir un bouchon!!

Répondre
  hippooo  |  19

On dit sandwich(s) en fait, oui c'est chiant à écrire :p

Par  Maddrym  |  21

- Mange tes doigts.

Répondre
  UraKn0x  |  33

Nan c'est "mange ton poing, et garde l'autre pour demain !"

Répondre
  aggripus  |  7

C'est un sacquet... De Cul-de-sac qui plus est !

Répondre
  aggripus  |  7

C'est un sacquet... De Cul-de-sac qui plus est !

Par  tropbeaugosse  |  15

Très français comme attitude

Répondre
  Doudouu73  |  22

Stéréotype quand tu nous tiens ... Tous les français ne sont pas avares. Personnellement j'aurais partagé mes sandwichs sans problème. C'est surtout une question d'éducation et de principe.

Répondre
  MGolden  |  26

Honnêtement je n'ai pas la moindre idée si ce que tu dis est vrai ou faux, mais en France on aime pas reconnaître nos défauts, alors il fallait t'attendre à te faire enterrer.

Répondre
  Nariel  |  30

Doudou : ou d'appétit :x T'imagine, le conducteur se tape une crise d'hypoglycémie ? x) Par contre, du coup, c'était nul de dire qu'ils ne s'arrêtaient pas, ça prend 5 minutes d'acheter à manger, 10 avec la pause pipi !

Répondre
  LABAFLE  |  31

Ou peut être qu'il adore manger. Il entre dans une brasserie. Sur la carte il est écrit: "Bière: 2 euros Sandwich: 5 euros Branlette: 20 euros." Il s'approche du comptoir et interpelle la serveuse: - C'est vous qui faites les branlettes? D'un air aguicheur, elle répond: - Oui. - Allez vous laver les mains s'il vous plait, j'aimerais un sandwich!

Répondre
  TheBab  |  17

Salut a tous, c'est moi qui est posté cette VDM ! J'aimerais préciser quelques petites choses sur les commentaires que j'ai pu voir :) - Nice-Toulouse en temps normal on mets 4h30 si ça roule bien, et il y a eu des bouchons sur 100km environ (classé orange foncé par bison futé) ! Donc la distance qu'on parcourait en 1h en temps normal, il nous a fallut 3h20 ! On est arrivés vers 19h45, et autant vous dire que 10h a 19h45 sans manger c'est horrible, sachant que le conducteur et sa dernière phrase a laissé un grand blanc jusqu'à la fin du trajet... Donc 9h45 de voiture, sans manger, le gars a pas voulus s'arrêter, vous m'direz a 10min prêts il aurait pu, mais il l'a pas fait ! Sale rat ! Hum hum... - Oui j'aurais pu prévoir a manger, mais je suis étudiant, en terminale s pour être précis, j'ai fini les cours a 17h30, rentrer chez moi a 18h30 partit de chez moi a 19h pour aller dormir chez de la famille a moi plus prêts du points de rdv du co voiturage. Manger puis dodo, puis lendemain matin direct partir au point de rdv, et donc je n'ai pas eu le temps de me préparer quelque chose, voilà pour ceux qui disent que je suis mal ordonné :p ! - Pour le conducteur, il a bien vu que je n'avais rien a manger, et je ne me suis pas plein (déjà bien sympa de m'emmener en voiture hein ^^) et donc, vers 20h, j'ai manger une bonne pizza en arrivant a Toulouse ! En temps normal, le co-voiturage est bien pratique, c'est rapide sur courte et moyenne distance, pas cher 30€ Nice-Toulouse, et ça arrange tout le monde, conducteur et passagers ! Mais faut pas tomber sur des c*ns ou faut avoir le temps de se préparer à bouffer. Voilà vous savez tous ! Puis ma journée ne s'est pas si mal passer après tout, ma VDM a été publié, je suis content que les gens puissent rire de mes malheurs :D ! Peace !

Chargement…