83
Par Ryry - / samedi 1 septembre 2018 11:00 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Dharmapocalypse  |  32

Bon. En tentant de ne pas (re)tomber dans les tacles faciles sur ces gens dénués de bon sens, je vais me contenter d’un VDM pour la propriétaire du chaton, VDM pour le chaton d’avoir une mongole comme humaine, et puisse la propriétaire écouter les conseils du vétérinaire pour la santé du chaton. (Putain de conne)

Par  Julyecrit  |  28

« L’enfer est pavée de bonnes intentions ». Le drame la dedans c’est que cette personne est surement persuadée de faire une chose bien et sans danger pour son chat. Il ne faut jamais oublié que chaque espece est différente, a un régime alimentaire et des besoins précis qui n’ont rien à voir avec les notres. Avoir un animal de compagnie c’est veiller à son bien etre meme si c’est contraire à notre mode de vie, si la personne n’est pas capable de comprendre ca, qu’il s’achete un ours en peluche et qu’il laisse les etre vivants tranquilles. Les associations animales ont encore enormement de travail helas.

Comments
Par  Dharmapocalypse  |  32

Bon. En tentant de ne pas (re)tomber dans les tacles faciles sur ces gens dénués de bon sens, je vais me contenter d’un VDM pour la propriétaire du chaton, VDM pour le chaton d’avoir une mongole comme humaine, et puisse la propriétaire écouter les conseils du vétérinaire pour la santé du chaton. (Putain de conne)

Répondre
  1known  |  27

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  ninon40280  |  1

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Redy27  |  18

Qui sont ces gens dénués de bon sens ? Les personnes dénuées de bons sens elles-mêmes ou les personnes véganes ?

Répondre
  Hélène Selli  |  11

Quelle soit vegane ne fait pas d’elle quelqu’un de mongole... qu’elle rende son chat, carnivore et avec des besoins spécifiques à SA race (différente de la nôtre donc !), vegane parce qu’elle estime que tout ce qui l’entoure doit se plier à sa vision « si juste et si parfaite » de la vie c’est être incroyablement débile et mongole ✌️ soyons redondant et espérons que l’auteur de la VDM a réussi à raisonner cette débile

Par  Julyecrit  |  28

« L’enfer est pavée de bonnes intentions ». Le drame la dedans c’est que cette personne est surement persuadée de faire une chose bien et sans danger pour son chat. Il ne faut jamais oublié que chaque espece est différente, a un régime alimentaire et des besoins précis qui n’ont rien à voir avec les notres. Avoir un animal de compagnie c’est veiller à son bien etre meme si c’est contraire à notre mode de vie, si la personne n’est pas capable de comprendre ca, qu’il s’achete un ours en peluche et qu’il laisse les etre vivants tranquilles. Les associations animales ont encore enormement de travail helas.

Répondre
  isyldur  |  24

Oui mais attention, une peluche vegan! surtout pas de cuir, que du bon vieux plastique bien issu du petrole, décomposition de végétaux! Le cuir c'est mal, le plastique c'est fantastique!

Par  Solène Chapka  |  10

Cette personne n'est pas vegan. Si elle l'était, elle se préoccuperait du bien-être de son animal. En le malnourrissant, elle exerce une forme de maltraitance... Et dessert la cause vegan au passage. :/ Y'a des gens vraiment cons...

Répondre
  Gloomi  |  39

@Emelyne : faux, hormis quelques cas spéciaux les végétariens et les vegans ne font pas ça par soucis de santé mais pour défendre un idéal (par exemple ne pas devoir tuer d'animaux pour vivre).

Répondre
  melai11  |  3

Elle ne l'est pas car un vrai vegan est contre même l'idée de dominance de l'homme sur les animaux donc si elle a un chat elle n'est pas vegan elle suis juste une mode sans aucun discernement.

Répondre

Non, tant que tu ne le traites pas comme un vulgaire objet, que tu lui donnes tout l'amour et le bien-être dont il a besoin, que tu veilles à bien couvrir tous ses besoins vitaux, que tu respectes son équilibre alimentaire pour qu'il ne manque de rien, et que tu ne le forces pas à adopter un régime nuisible à sa santé. Dis-toi qu'un chat d'appartement qui reste enfermé h24 dans le foyer d'une famille aimante, c'est toujours mieux que s'il était à la rue, livré à lui-même ou lâché dans la nature.

Répondre
  Nuitgrise  |  20

En fait ça dépend des vegans..
Pour certains c'est incompatibles, pour d'autres c'est toléré voir accepté. A condition toutefois de ne pas exploiter ton animal de quelle que façon que ce soit (genre les poules c'est moyen), qu'il ne provienne pas d'une industrie exploitant les animaux (pas d'une animalerie, d'un élevage, etc) et évidemment qu'il soit bien traité.
Pour certains "extrémistes", tu vas exploiter ton chat / chien pour de l'amour, des câlins, de l'affection, etc, ils refusent donc d'en avoir...

Répondre
  Gloomi  |  39

De mon point de vue de non-vegan ils ne devraient pas avoir d'animaux car ça ne me paraît pas compatible avec leur idéologie parce que même parfaitement traité un animal de compagnie est un "esclave" puisqu'il est possédé par son propriétaire.

Par  Ryry de Lesquen  |  22

Par le grand Ayatollah athée du Marais et de Rungis, MA VDM ! Et je n'avais pas du tout préparé ma réponse ! :noel:

Avant qu'une vague déferle et qu'un combat enragé débute ( :hope : ), je tiens à vous expliquer deux trois petites choses mesdames et messieurs les dictateurs de l'assiette :

Le chat est un –put1 – de CARNIVORE.
Voilà.

Remettez vos petits Tristan et Isolde dans la nature, sans aides ni sécurité sociale, et je peux vous garantir qu’ils vont nous pondre une nouvelle génération de chasseurs exclusivement basés sur la consommation de produits animaux (si les deux matous s’aiment avant tout…).

Pour information :

Il existe une quarantaine de nutriments indispensables que l'on doit recevoir dans l'alimentation quotidienne pour rester en bonne santé.
La majorité des nutriments indispensables sont les mêmes pour tous les mammifères, bien que la quantité diffère entre les espèces. Par exemple, concernant le calcium, le chien a un besoin trois fois supérieur à celui de l'homme. De plus, il y a quelques nutriments qui sont indispensables à certains mammifères et pas à d'autres. Non seulement par leur quantité, mais aussi par leur forme d'apport, et/ou leur origine. Par exemple, l'homme peut fabriquer la vitamine D s'il s'expose suffisamment aux rayons solaires. A l'inverse du chat qui en est incapable. Pour pallier cela, ce dernier doit consommer de la vitamine D sous forme animale (vitamine D3) dans son alimentation ce qu'il fait en consommant le foie de ses proies. Et cela est pareil pour la vitamine A. L'homme peut utiliser soit la forme animale directement active, le rétinol, soit la forme végétale, le beta-carotène, aussi appelé pro-vitamine A. Alors que le chat a besoin exclusivement de la forme animale de cette vitamine. Un chat est physiologiquement carnivore, ce qui signifie qu'il doit, pour rester en bonne santé, consommer des nutriments d'origine animale. Pour lui, un régime végan est par conséquent anti-physiologique.


On peut considérer qu'une alimentation industrielle végétarienne est possible, si les nutriments nécessaires à la bonne santé de l'animal y sont ajoutés sous formes synthétiques.
La liste est assez longue :

Acide arachidonique, taurine et les bonnes doses d'acides aminés tels l'arginine, le tryptophane, la phénylalanine et la tyrosine, entre autres avec également des vitamines A et D. En outre, il faut suffisamment de protéines pour que l'animal conserve sa masse maigre (muscles). Il est rare de voir des aliments végétariens et vegans permettre l'apport d'assez de protéines.
De plus, le fait que les protéines soient uniquement végétales pose deux problèmes : soit elles sont dans les mêmes sources que des glucides (comme pour les graines de légumineuses) et apportent ainsi avec elles une quantité excessive de ces glucides qui seront mal digérés, créant un inconfort digestif ; soit elles sont issues de ces graines après extraction ou purification, par exemple de gluten ou de protéines de soja concentrées, et sont peu appétentes lorsqu'elles sont apportées en grande quantité dans un aliment. Autrement dit, une ration ménagère vegan est totalement impossible à équilibrer pour un chat, comme pour la plupart des chiens.

Ah, oui, l'alimentation industrielle est pratique d'utilisation, mais la qualité est très variable. Les chats nourris aux Whiskas (et marque premier prix bon marché) sont peu nombreux à vivre vieux sans pathologies annexes… C’est pourquoi il faut étudier les marques et voir s’il n’est pas préférable d’adopter une alimentation plus « naturelle ».
Et pour en revenir à la superbe argumentation qu’on a osé me dire plusieurs fois, non la domestication a pris des milliers d’années et n’a fait que rallonger un intestin de quelques centimètres pour faire passer les compléments associés aux protéines des croquettes.


Donner une alimentation ne correspondant pas aux besoins d’un animal c’est abusé de son pouvoir et résume bien l’énorme stupidité de la connerie humaine d’un très grand nombre.

Et pour en finir, le petit chaton se porte déjà un peu mieux et il va être enlevé à sa propriétaire.

Répondre

Et pourquoi le chat va lui être enlevé ? Tout simplement car elle ne veut rien entendre.
Je ne mets pas tous les vegans dans le même panier (de légumes, qu'est-ce que je suis drôle !) mais elle c'est le summum de la connerie.
Pour elle, elle n'a rien fait de mal. Et surtout elle pense être dans son droit le plus strict. Elle est vegan, son chat doit-être vegan.
C'est de la pure connerie.
Ce petit chat va avoir des séquelles physiques toute sa vie, mais non, elle reste persuadée que ce n'est pas sa faute et que c'est le chat qui a un problème.
Si vous souhaitez l'adopter...

Répondre
  Worst Infamous  |  35

Il y avait une youtubeuse américaine je crois qui faisait pareil avec un fennec, il y a eu plein de pétitions pour qu'il soit sauvé, il avait la peau sur les os, il perdait ses poils, tout le temps malade... il y en a plein des gens comme ça c'est pas un cas exceptionnel malheureusement :/

Répondre
  Worst Infamous  |  35

"Sonia Sae" pour ceux que ça intéresse... si jamais vous voulez l'insulter 😂 mais je crois qu'elle a lâchement désactivé les commentaires sous ses vidéos tellement elle s'en prenait plein la gueule cette triso.

Répondre
  maegovannen  |  8

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Pitié je vous suuupliiiie de ne pas mettre tous les vegans dans le même panier les glandus comme celle là sont une MINORITÉ du mouvement (il y a des glandus partout :*( )

La plupart des vegans ne sont pas débile, n' agressent pas les gens et respecte les animaux bordel c'est même la base du mouvement !!?

Le problème c'est que cette communauté glandus est très active et agresse tout le monde tout le temps du coup, comme les vegans normaux sont discret enfin comme n'importe qui, (en plus ils sont très médiatisé car les scandales sur le veganisme ça fait des cliques) les gens ne voient que les glandus et la plupart se disent des trucs genre "ah ouais c'est la preuve que les vegans c'est des glandus/que le veganisme ça marche pas/que tous les vegans le sont car c'est la mode..."

Je ne suis moi même pas vegan mais j'en ai juste marre de voir leur mouvement se faire descendre à cause de quelque glandus(et svp ne me mettez pas dans la case SJW car je n'en suis pas un je connais plusieurs vegans et c'est eux qui m'ont exprimer ce ras-le-bol [de soja ;p])

Enfin bref j'espère que vous voyez ce que je veux dire et désolé pour le pavé :§

Répondre
  MadameDodue  |  48

Le problème du BARF et des nourritures humides en général, c'est que les chats ont tendance à grignoter tout au long de la journée ; perso j'aime pas trop la pâtée qui traîne une journée ^^ je trouve ça beaucoup plus adapté pour un chien qui prend un repas par jour. Personnellement je leur donne une petite portion de nourriture humide (maison ou non) et je leur laisse des croquettes en libre-service dans une gamelle anti-glouton. Ça évite que le chat dodu ne s'empiffre pour combler l'ennui quand je travaille ^^

Répondre

C'est marrant ça, ta réponse au commentaire de Ryry a disparu, mais celle que tu a adressée par erreur à Regalek est toujours là. Tu ne te serais pas emmêlée les pinceaux au moment de supprimer la mauvaise réponse ?

Par  MadameDodue  |  48

Sans cautionner les agissements de la maîtresse du chat, il existe des croquettes vegan pour chien et chat, à base de protéines de soja entre autres. Elles sont préconisées dans le cadre d'allergies alimentaires, aussi curieux que cela puisse paraître, certains carnivores ne digèrent pas la viande, ou certaines viandes (j'ai d'ailleurs un chat allergique au bœuf, que je peux nourrir au poulet par contre).

Répondre
  Slyfried  |  33

Oui mais les allergies, ça, tu n'y peux rien.
Et si j'en crois certains sites (même un pro vegan des chats et chiens) les propriétaires de chats qui désirent les nourrir avec des croquettes végétales doivent réaliser des suivis réguliers du Ph de l’urine pendant la transition (et un peu après), mais également faire au moins deux check-up par an pour vérifier que tout va bien sinon ils devraient penser à une alimentation plus adaptée ou à choisir un autre animal de compagnie...

Répondre
  MadameDodue  |  48

C'est pour ça que je dis que je ne cautionne pas. C'est juste que la plupart des gens s'imaginent que nourrir un chien ou un chat (ou un fennec) de manière vegan, c'est le priver et l'affamer, ne rien lui donner ou uniquement des radis, ou que sais-je. En réalité, c'est beaucoup plus complexe.

Répondre

Je te réponds toute à l'heure un peu mieux, là je vais rentrer chez moi.
Mais qu'un chat soit allergique au boeuf, je le conçois, il est rare de voir un chat chasser un boeuf :noel:
Des petites proies oui : rats, souris, lapins, poussins, cailles, poulet, coquelets,insectes, poissons etc...

Répondre
  MadameDodue  |  48

En fait Ryry apparemment on rencontre de plus en plus ce genre d'allergies à cause des élevages intensifs, comme beaucoup d'autres tares dues à la consanguinité. Après je ne dis pas, les cas sont très probablement très rares, et le marché de ce genre de croquettes se développe surtout en parallèle du marché vegan. Mon commentaire de départ était surtout dans le sens où on ne peut pas vraiment être manichéen (z'avez vu, je parle bien), certes ça ne me viendrais pas à l'esprit de donner ça a mes chats (je vous dis pas comment ils feraient la gueule en plus), mais en toute honnêteté, je suis presque sure que les croquettes premier prix seraient plus nocives: des céréales en grande majorité, des sous-produits animaux (pour simplifier pour ceux qui ne savent pas, ce sont les parties indigestes de l'animal comme la carcasse, les sabots, les becs, le contenu des intestins, oui oui de la merde au sens propre), beaucoup de graisses, et quelque chose comme 10% de viande. J'ai lu en diagonale ton commentaire plus haut Ryry (j'avoue, j'étais au travail), on est du même avis là dessus. Du coup je pense qu'avant de crier au monstre, il faudrait quand même relativiser pas mal de choses :)

Répondre

Les croquettes véganes sont supplémentées avec des nutriments (taurine, en vitamine A, en acide arachidonique, en EPA et en DHA) , à l’instar des croquettes carnées qui sont supplémentées en taurine et divers vitamines et minéraux.
La provenance de ces nutriments est très souvent douteuse. Et ne parlons pas des ajouts en sucre (par exemple).

Répondre
  MadameDodue  |  48

Entre nous, si on ne trouvait du sucre que dans les croquettes vegan, ce serait super 😀 après pour le reste je le redis, je ne cautionne pas du tout, pour moi comme pour tout le monde ici c'est une aberration de nourrir un carnivore sans aucun produit d'origine animale. Mais quand je lis certains commentaires, déjà il y a une grande méconnaissance du mode de vie vegan. Je pense qu'ils voient leur assiette, l'imaginent sans la viande, les produits laitiers et les œufs, ne voient donc plus qu'une feuille de salade décorative et pensent que le chat est nourri avec cette feuille. Sauf que ce n'est pas ça du tout. Et d'autre part, je suis persuadée qu'une bonne partie de ceux qui abordent le sujet de la santé donnent des saloperies de grande surface à leurs animaux. D'où le fait que même si je ne cautionne pas du tout ses agissements, je me vois mal lui jeter la pierre, ou alors pas seulement à elle :)

Répondre

Oui, il y a une grande méconnaissance du mode de vie vegan. D'ailleurs, je n'ai rien contre. Enfin, tant qu'ils ne me font pas chier ou qu'ils ne tentent pas de m'imposer leurs choix.
Les croquettes et les "boîtes" de supermarché, c'est vraiment immonde et pourrave. Après, les gens font avec leurs moyens.
Mais il existe d'autres possibilités pour nourrir son chat :

L’alimentation naturelle
L’alimentation BARF
Le Raw Feeding
etc..

Généralement la composition de ces "régimes" varie selon les sources. On est soit sur un régime uniquement carné, soit sur un régime associant viandes, légumes et féculents.
Et le principe général est de considérer que la meilleure façon de nourrir son chat est de le faire comme lorsque l’animal vivait en liberté dans la nature :

Viande, abats ou poisson crus ;
Quelques aliments supplémentaires comme : os charnus, légumes, riz, huile (à l’exception de l’huile d’arachide qui contient des allergènes), œuf.
Le choix des viandes n’est pas limité, allant du poulet au bœuf en passant par le lapin, le gibier, les abats et le poisson.

Pour ce qui est des légumes, le choix est large a salades vertes, cardes, blettes, branches de céleri, fenouil, carottes, radis, betteraves ainsi que courgettes, concombres…

Il suffit de faire des calculs simples : La ration quotidienne doit être calculée en fonction du poids de votre chat et représenter entre 30g et 50g de nourriture par kilo de chat.
Les 100g de foie de volaille par exemple c'est 0.65€ dans mon supermarché.
50grammes de riz + 50 grammes de légumes : 0.50€ (au pif)
Disons que ton chat fait 4 kg et qu'il se dépense beaucoup : 200grammes de nourriture.
Et bien tu en as pour 1.15€ / jour soit 35€ / mois pour nourriture ton chat de façon bien meilleure.
Maintenant, regardez les prix des sachets et croquettes.
Comparez...

J'ai du faire 18487 fautes mais je suis sur le portable et maxi flemme de relire.

Répondre

Ryry, MadameDodue, j'ai lu vos commentaires, et ça me fait vraiment culpabiliser par rapport à notre chatte Orphée, que nous avons nourrie pendant 11 ans avec de la malbouffe de grande marque (type Gourmet, Sheba entre autres). Je savais que la plupart des aliments pour chats vendus en grande surface étaient bourrés de saloperies (céréales, sous-produits animaux et autres joyeusetés) mais le coup des matières fécales, ça on ne me l'avait jamais dit. :/

Le problème, c'est qu'Orphée est plutôt difficile sur la nourriture, et n'est pas très ouverte aux nouvelles choses. C'est toujours un risque de lui faire essayer des produits différents de ceux dont elle a l'habitude, car on n'est jamais certain que ça lui plaira (elle a souvent tendance à bouder son assiette). C'est une des raisons qui nous ont poussés à rester sur de la bouffe classique. Pourtant, je suis convaincu qu'il existe des alternatives bien meilleures pour elle, encore faut-il savoir les trouver.

MadameDodue, j'ai épluché un peu tes articles de blog pour voir quelles sont les marques de nourriture pour chat que nous pourrions éventuellement essayer, dans celles que tu as testées ; mais entre les marques qui n'ont pas d'intermédiaire et ne s'achètent que sur internet, celles qu'on ne trouve qu'à Maxi Zoo (j'habite à Paris, et il n'y a pas de Maxi Zoo chez nous, les plus proches sont TOUS en grande couronne), celles qui ne sont pas assez abordables, et celles dont la composition n'est pas très clean, difficile de s'y retrouver ; la recherche de produits sains et de qualité est un vrai chemin de croix. En tout cas, les principaux magasins près de chez nous (Carrefour, Leader Price, Auchan, etc.) ne proposent que des marques "classiques", je dois donc me rabattre sur d'autres enseignes.

Parfois, je regarde du côté des magasins bio s'ils ont des choses intéressantes à me proposer. Notre dernière trouvaille en date est une barquette de pâtée au poulet et au hareng MSC de Yarrah, et Ô surprise, Orphée a beaucoup aimé, pour une fois ! En plus, la marque se targue d'utiliser des ingrédients purs à haute digestibilité, sans produits chimiques, ni OGM, ni additifs artificiels, ni sucres raffinés, etc. ; elle ne pratique pas de tests sur les animaux, et ceux qui entrent dans la composition de leurs produits sont issus d'élevages respectueux du bien-être animal, en tout cas sur le papier. Seule ombre au tableau, il y a des sous-produits animaux et végétaux dans leurs recettes (quoique, en regardant la FAQ sur leur site internet, il s'agirait principalement de reins, de cœur et de foie ; pas de plumes ni de sang).

Je ne suis pas expert en nutrition animale, les consommateurs plus avertis que moi trouveront certainement des points faibles aux produits de la marque Yarrah que je n'ai pas détectés, mais en termes d'éthique et de transparence, c'est déjà beaucoup plus honnête que ce que la plupart des marques de grande distribution proposent. Toutefois, il est évident que nous ne pouvons pas nourrir notre chatte uniquement avec ça. Je souhaiterais introduire davantage de produits sains dans l'alimentation d'Orphée, pour alterner avec ses pâtées habituelles, et peut-être à terme, remplacer complètement la malbouffe industrielle. MadameDodue, connaissant ton expérience, si tu as des idées de marques de qualité, qui ne se foutent pas trop de la gueule des consommateurs, faciles à trouver dans le commerce et que tes deux monstres ont aimé, je suis preneur (certes, tes chats élevés dans la soie au palais raffiné n'ont pas du tout les mêmes goûts que la nôtre, mais sait-on jamais, peut-être qu'elle appréciera...)

Sur conseil de Ryry, je songe aussi à lui proposer de la viande et du poisson frais, comme ceux qui sont propres à la consommation humaine, mais là encore, cette idée pose son lot de questions : où trouver la meilleure viande ? Comment s'assurer qu'elle provient bien d'élevages respectueux, ou qu'elle n'a pas été supplémentée de diverses saloperies ? Quelles sont les espèces à privilégier ? Faut-il préférer la viande crue, cuite, ou un peu des deux ? La viande crue, est-ce vraiment sans danger pour le chat ? Quels sont les pièges à éviter ? J'ai besoin de vos éclaircissements...

(je tiens à souligner que dans ma famille, nous ne consommons que très peu de viande. Si nous en achetons pour notre chatte, il faudra que quelqu'un se porte volontaire pour manger les restes, dans le cas où Orphée refuserait son repas, afin d'éviter tout gaspillage ; ça aussi, c'est rédhibitoire...)

J'espère que ce gigantesque pavé n'aura pas été trop pénible à lire. Si vous êtes parvenus jusqu'ici, je vous décerne une médaille pour votre bravoure. En tout cas, merci d'avance pour vos conseils avisés !

Répondre
  MadameDodue  |  48

Dire que je les conseille c'est probablement me donner plus d'importance que je n'en ai, mais disons qu'entre ce que moi je recherche, et les goûts super différents des deux monstres, je me dis que mon avis et celui des poilus peut permettre à ceux qui ont un doute (et pas forcément l'envie de dépenser pour rien) de se faire une idée avant d'acheter. Mais j'ai vu ce week-end que Nestor bio se vendait en grande surface (dans le carrouf à côté de chez moi, en tout cas). Perso j'adore l'éthique de la marque, écolo, sans céréales et made in la France, par contre elles sont à quasi 20€ le sachet. Et pour ma part aucun de mes deux chats n'a vraiment aimé (ce qui m'arrange financièrement 😂) . Par contre tu peux demander un échantillon de croquettes sur leur site, pour te faire une idée ^^ Mais déjà, si elle reste bornée sur ses croquettes (et y a pas plus têtu qu'un chat) mais que toi tu connais les risques, tu pourras anticiper si jamais il y a un pépin. C'est souvent le problème aussi, quand on ne sais pas on s'en rend compte souvent trop tard. Sinon un truc que je conseille par contre, c'est le livre "un poison nommé croquettes" de Jeremy Anso. Le titre est beaucoup plus flippant que le contenu, en réalité il n'est pas si vindicatif.

Répondre

À vrai dire, nous donnons majoritairement de la nourriture humide à notre chat, les croquettes n'ont qu'une place de second plan. Mais oui, j'ai déjà entendu parler de ce livre, faudra que je pense à me le procurer.

Répondre
  dioptase  |  24

Pour être en train de faire passer mes chats au cru (raw feeding), si vous voulez essayer avec la votre, il est généralement recommandé par les sites spécialisés de commencer par du poulet. Par contre, essayez avec de toutes petites quantité. Les miens on aussi été élevé avec croquettes/patté standard (royal canin) et ils ont du mal à faire le passage à de la viande...

Par  chapelle16  |  48

Eh voilà, encore une attardée qui va faire passer les vegans pour des hippies dégénérés. Après il faut reconnaître que parmi les végans peu savent exactement de quoi il retourne et "pratiquent" correctement. La plupart se donnent un genre et ne se rendent pas compte de ce que ça implique vraiment. Pour en revenir à la *******asse de la vdm, j'ai peur pour son gosse quand elle en aura un, et je me dis que les services sociaux ne sont pas près de mettre la clef sous la porte.

Répondre
  dj_varizes  |  19

J'ai une végane extremist e dans la famille. Le site VDM n'a pas une capacité suffisante pour décrire les débilités et stupidités qu'elle nous fait subir depuis 3 ans, quand elle est s'est "découverte" vegane.
Entre se doucher 1 fois par semaine seulement, car c'est pas naturel, ne plus se laver les dents, car le dentifrice est chimique, et, avoir que un ensemble de vêtements pour la semaine (et je pense pareil pour les culottes, vu l'odeur qu'elle dégage), les lingettes en tissu pour se torcher le cul car ça se lave, donc réutilisable, elle nous en fait voir de toutes les couleurs.
Sobt chat, l'an passé, quand on a débarqué chez elle, nous a fixé du regard, a regardé sa gamelle, et a sauté par la fenêtre. Oui, c'était bel et bien un suicide, droit devant les enfants. Un chat en bonne santé ne saute pas du 9eme.
Sa réponse ? C'est un petit sachet de croquettes non vegane que sa mère a donné au chat qui l'aurait rendu parano a point de se suicider...

Répondre
  Epiline  |  22

dj_varizes, ce que tu décris n'est pas une vegane extrémiste, juste une personne qui n'y connait absolument rien en veganisme et pense que pour être vegan il suffit juste de stopper tout ce qui est chimique / nuisible / pas cruelty free/ avec POA, sans chercher à les remplacer. Alors que non, il existe des vêtements équitables vegans et compagnie, idem pour les dentifrices, les brosses a dents, les cotons démaquillants etc (la liste est plutôt longue).

La douche une fois par semaine c'est de l'extrême et jamais vu ce discours chez un vegan, prendre des douches d'une demi heure tous les jours c'est sûr que ce n'est pas le cas pour eux, mais a minima alterner douche et toilette au gant il me semble. Donc cette personne n'est pas une vegane z proprement parlé, encore moins extrémiste, c'est juste une idiote qui n'a jamais eu la lueur d'esprit de se renseigner un minimum avant de changer son mode de vie.


Quand a son chat, il y a des chats qui sautent par les fenêtres, ça arrive, et ça arrivera toujours, je ne pense pas qu'il y est forcément un lien de causalité entre l'alimentation et le "suicide". Je ne l'affirme pas, je ne le pense juste pas .

Répondre
  Redy27  |  18

"Après il faut reconnaître que parmi les végans peu savent exactement de quoi il retourne et "pratiquent" correctement."

Ah, la voilà ! La fameuse "statistique" sortie de nulle part. Sur quoi se base-t-elle ? Les paris sont ouverts.

Réponse A : La vision qu'elle a des végans à travers le prisme des médias et du grand public ? (El famoso reportagos)
Réponse B : El famoso connaissancos ?
Réponse C : Sur une vague intuition ? Mêlée à une extrapolation et à un manque d'information ?
Réponse D : Tout en même temps ?

Vous avez... une minute.

Répondre
  Epiline  |  22

Redy27 je ne pense pas que ce soit une statistique hasardeuse. Déjà ce n'est même pas une statistique, en fait, mais une constatation. Pour ce qui est de savoir d'où vient la dite constatation, tout simplement le veganisme est une chose plutôt flou, personne n'est entièrement végan, mais une personne le sera toujours plus qu'une autre qui l'est également. Donc oui, effectivement personne ne sait réelle en quoi consiste vraiment être vegan, sachant que nous vivons dans un monde où l'on ne peut être 100% vegan facilement, certains le sont sans doute, mais pour la grande majorité, ce n'est pas le cas. (Bon ça m'a pris un chouya plus qu'une minute, mea culpa).

Similaires
Chargement…