Ajouter un commentaire

Vous devez etre inscrit afin de commenter

Top commentaires

Tharkun c'est faux et archi faux ! Notre délégué s'est battu contre l'administration pour nos droits et il n'a jamais rien lâché, son courageux combat a duré des mois. Il a fait trembler l'empire et finalement, grâce à son sacrifice, on a eu de la mayonnaise à la cantine !

Si dans la vie réelle tu (aut..riste) inspires autant de sympathie que sur vdm, je ne suis pas surpris.

Commentaires

Ca montre à quel point c'est inutile de faire une élection pour les délégués de classe, les élèves s'en moquent éperdument.

Je ne suis pas d'accord. Un délégué est utile et l'élection des délégués de classe est un des rares premiers exercices de démocratie.

On y élit des gens qui n'ont aucun pouvoir... ça prépare bien, en effet.

Tharkun c'est faux et archi faux ! Notre délégué s'est battu contre l'administration pour nos droits et il n'a jamais rien lâché, son courageux combat a duré des mois. Il a fait trembler l'empire et finalement, grâce à son sacrifice, on a eu de la mayonnaise à la cantine !

Avec du rab' de frites ?

Ça dépend du délégué, de la classe dans laquelle il est et aussi de s’il est bien informé de ce qu’il peut et doit demander. Mon meilleur pote a repris ses études de BTS à 35 ans. Il a intégré une classe pleine de drôles de 18-20 ans et la première année il a été délégué car comme personne n’a voulu se présenter le prof a désigné le plus jeune et le plus vieux. Forcément avec son expérience de vie il a osé prendre la parole en conseil de classe beaucoup plus facilement pour défendre des camarades de classe et faire respecter certains droits que les élèves avaient dans le lycée et dont personne ne se souciait (comme veiller à remettre du savon dans les chiottes régulièrement). Personne n’aurait osé demander ça et puis si un gamin l’avait fait on lui aurait expliqué qu’il était bien gentil mais que les trucs d’adultes il fallait pas qu’il s’en mêle. Là mon pote on l’a écouté et on a fait appliquer ses demandes.

Si dans la vie réelle tu (aut..riste) inspires autant de sympathie que sur vdm, je ne suis pas surpris.

Haha, ça tire à balles réelles !

Ah bon? Moi je l’aime bien…

Justement, un des problèmes avec les élections est que ça parle beaucoup trop de la sympathie et pas assez de la compétence. Et pour le poste, ok le relationnel ça compte et je n'étais pas le meilleur candidat pour ça, mais il y a aussi le fait de se bouger pour la classe et de proposer des choses, ce que j'avais montré l'année précédente. Pour situer le contexte, j'étais en deuxième année de prépa, on avait notre salle attitrée, et j'avais par exemple fait le nécessaire pour qu'on ait un sapin et des décos de Noël dans la pièce. Mais pour mes camarades de classe, j'étais à peine plus qu'un meuble, on passait à côté de moi sans même me calculer, alors le résultat des élections était couru d'avance. Quand à ma popularité sur VDM, je m'en fiche un peu, de temps en temps quelques personnes approuvent ce que je dis et ça suffit à me contenter. Même si ça me blase parfois de voir des commentaires méprisants ou carrément insultants recueillir plus de suffrages que les miens, mais bon, VDM n'est après tout que le reflet de la vie réelle.

C'est un exercice de démocratie très crédible : - Y'a des gens qui se présentent pour vérifier qu'ils ont plus de copains que les voisins, pour pouvoir dire à Laure-Hélène de se la fermer, ou aider leur meilleur copain à ne pas redoubler, - On vote pour quelqu'un avec des tas de raisons différentes (parce qu'on ne veut pas que ce soit ENCORE Antoine-Alexandre le délégué, parce que Léo a dit qu'il inviterait à sa piscine tout ceux qui voteraient pour lui, parce que Jules a une grande gueule et qu'il ne craint pas de dire leur 4 vérités aux profs -ect ect- ), - Et les perdants en concluent que c'est l'échec de leur vie, parce que ça fout la honte d'être moins populaire que Antoine-Alexandre. Coté exercice du pouvoir aussi, c'est très crédible : S'il y'a un problème, le délégué relaie l'information vers le haut, et hausse les épaule en disant "je ne peux rien faire de plus" quand on lui demande où ça en est. Au final, les choses ne bougent qu'une fois que Laure-Hélène et Dimitri ont court-circuiter tout ça en allant toquer à la porte du principal pendant la récré. Ta VDM, c'est de croire que ça change vraiment quelque chose d'être délégué.