53
Par Classico - / vendredi 1 juin 2018 22:30 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Je suis une idiote  |  14

Moi j’aimerai que tous les chauves aux grosses lunettes qui ressemble à des coiffeurs ratés et les grosses bonnes femmes se prennent par la main....



....et se jettent dans le vide !

Répondre
  Slyfried  |  39

Dans le football il y a des velléités ! Régionales, départementales, nationales... Mais à ce que j'ai capté, dans les années 90, Canal + à fait monter la sauce entre les Parisiens et les mecs du Sud, donc l'O.M..
Et depuis il y a ce truc genre PSG VS OM.
Bon moi j'aurais plus dit : accent normal vs accent bizarre .. mais bon !

Répondre
  Kaa04  |  45

N’importe quoi un hooligan c’est un supporter qui, d’une part, voue une grande passion à son club, mais d’autre part son but principal est de se battre avec les supporters adverses. En France les affrontements existent mais ils ne sont pas le but des supporters qui se déplacent. De plus cette mouvance pratiquée principalement en Angleterre est d’autant plus aisée que de nombreux clubs sont répartis dans une même ville: Manchester avec United et City, Liverpool avec les Reds et Everton et bien sûr Londres avec Tottenham, Arsenal, Chelsea, West Ham, Fulham (il me semble) ou encore Crystal Palace.
Les mecs arrivent au stade en transport en commun d’un peu partout. Il n’y a pas un long déplacement à faire comme pour un Nantes-marseill ou un Strasbourg-Bordeaux où les supporters visiteurs arrivent en bus affrétés et donc sont plus facile à réceptionner et encadrer par les CRS.

Répondre
  Kaa04  |  45

Mais je n’ai jamais dit le contraire. Je t’explique juste qu’un hooligan c’est pas un mec qui pète un léger câble pour du savon.

J’en profite aussi pour préciser que les Ultras ne sont pas des hooligans.
Que tous les membres de clubs de supporters ne sont pas tous des Ultras, c’est simplement que ce terme est souvent employé facilement par les médias pour faire la différence entre le supporter membre d’une asso qui va aller au stade, agiter du drapeau et passer tout le match debout à chanter pour encourager son équipe et le spectateur qui lui va s’asseoir regarder le match calmement et s’enflammer seulement quand il y a des actions chaudes.

Répondre
  valkydede  |  9

D’accord, mais évitons de rajouter des morceaux d’excréments dans son chocolat pour défendre ledit chocolat sans y prêter mieux attention pour que sa saveur ne soit pas détruit par autrui: Jusque là ou il souhaite éviter totalement éviter que le mot « Marseillais » est interdit dans ses convictions, il se prive de beaucoup de choses pour une raison aussi ridicule pour un principe où il préfère dire qu’il en est allergique au vu de sa réaction. Sa conception le rend aveugle. Et si Marseille sera aussi acheté par le Qatar et que cette ville fait la rencontre PSG-Marseille dans la ville du Sud, pensera-t-il être serrein d’y aller pour aller voir son équipe préféré et aavoir le plaisir de les voir? La réponse se fera par les fans locaux, et surement avec radicalité. Et j’ai du mal à voir ce genre d’action ailleurs que dans le foot, une pratique qui reste malheureusement défendu aveuglément...

Par  washoe  |  16

Pour la peine ce soir il n'ira pas droit au but

Par  Tokanino  |  22

Ah bon Denisot a racheté la marque pour que ca finisse en engueulade ? Rivalité montée pour le fric entre Tapie et Denisot (qui bossait pour canal et était President du PSG a l'epoque) Après j ai rien contre le foot, mais dans tous les sports il y a des vraies rivalités sportives, celle ci n est que financière

Répondre
  Kaa04  |  45

Pas que, l’antagonisme entre ces 2 villes a toujours été. Il a suffit de remettre du bois (en l’occurrence le foot) pour que le feu reprenne de plus belle et avec plus de passion.
De toute façon marseill en tant que ville a toujours cherché à se la mesurer (un complexe?) dans l’Antiquité c’était avec Narbonne (port romain contre port grec) et même avec Rome (lol quoi).

En foot, y’a eu des rivalités avec Saint-Étienne dans les années 60-70 même si les Verts leurs marchaient allègrement dessus. Puis dans les années 80 ce fut avec les Girondins de Bordeaux (là aussi ils les piétinaient). Sud-Ouest contre Sud-Est avec la personnalité des 2 présidents aussi qui jouait beaucoup. Ils ne pouvaient pas se piffrer et s’envoyaient des piques par médias interposés. Bordeaux s’est cassé la gueule à la fin des années 80, un diffuseur télévisuel était en place, il fallait trouver un nouveau truc. Canal rachète Paris et on rallume la flamme.

Similaires
Chargement…