Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Redheads are my kryptonite  |  24

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Pas faux Slyfried mais pas tout à fait exact. Je vous invite (si vous êtes intéressé) à lire «L’invention de l’anniversaire par Jean-Claude Schmitt, Annales. Histoire, Sciences Sociale de 2007, Violences religieuses au Moyen Âge - Les rythmes de la vie - Charonne - Réseaux sociaux et politiques».

«L’auteur invite le lecteur à le suivre dans le cheminement de sa recherche, partie de son étonnement devant le caractère encore tardif et irrégulier de la célébration de l’anniversaire au début de l’époque moderne. En remontant dans le temps, il tente d’élucider les raisons pour lesquelles le Moyen Âge, peu soucieux du jour de la naissance et de l’âge exact des individus et préoccupé au contraire par le jour de leur mort, a effectué au cours du XIVe siècle un retournement lourd de conséquences de la mort vers la vie, de l’anniversarium funéraire vers la natalité ». Mais la question initiale ne trouvera de réponse que dans la longue durée : ce sont les 53 bougies de Goethe en 1802 qui scellent l’invention de l’anniversaire tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Par  bemuz  |  24

tiens je connais ce problème, tu pense que ta moitié apprécierait ce livre/jeux/vêtement et au final elle l'aime moins que toi, ce qui fait un cadeau que tu utilise a sa place

Par  pauline023  |  26

je suis la seule à ne pas voir la photo?