Par ptitruc - 30/6/2013 20:35 - France - Angers
  Aujourd'hui, après une nuit torride avec ma copine, celle-ci a critiqué pour la première fois la taille de mon pénis. Le prenant bien, je lui ai répondu que ce n'était pas à moi qu'il fallait se plaindre, mais à mes parents. Je ne pensais pas qu'elle le ferait. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Liberty-Gundam  |  18

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Kalillea  |  29

C'est bien une exception qui confirme la règle!
Parce que, entre ce que l'on vous demande, ce que vous comprenez, ce que vous pensez faire, ce que vos copines vous conseillent de faire, ce que vous faites, et surtout selon le sens du vent, on est pas au bout de nos peines dans les relations homme-femme.

Par  drolemox  |  32

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  JuicyFruits  |  29

Il semblerait qu'il existe une zone très erogene, située tout au fond du vagin, la deep spot. Donc ça peut avoir cette avantage, une grosse. Mais il n'y a pas que la pénétration dans le sexe, heureusement.

Répondre
  Sunson  |  38

Si les mecs pensaient que le principal, c'était au moins d'en avoir une, il y aurait beaucoup moins de complexés...
Et pour poursuivre sur la lancée de #14: "mieux vaut une petite souvent utilisée qu'une grande inutile". Enfin, bon, ça vaut pour l'inverse aussi. Comme quoi...

Répondre
  drolemox  |  32

À mon avis, l'expression devrait être "il vaut mieux en avoir une de bonne taille plutôt que trop petite ou trop grosse". D'ailleurs dans la VDM, il est dit qu'elle critique la taille, mais rien ne dit si c'est parce qu'elle la trouve trop petite ou trop grosse...

Répondre

Je tiens juste à rappeler que certains hommes n'ont pas de pénis et que certaines femmes ont des rapports sexuels avec des personnes ne possédant pas de pénis et qu'elles ne sont pas frustrées pour autant (avec ou sans sextoy). Souvent, le plus gros problème, c'est la vision qu'on a du plaisir sexuel et de la sexualité (pénétration et orgasme "vaginal" -en réalité lié au clitoris- obligatoires). ;-)