VDM supprimée, en attente du grand nettoyage.
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Oui, tout à fait. Il a parfaitement le droit. Mais y a des façons de le dire. Et puis boire un verre veut pas forcément se faire souffler dans la paille.
J’ai pris des râteaux, j’en ai collé aussi mais on n’a pas à humilier les gens.

Répondre

Elle veut plus qu’un verre, c’est sur. Mais y a le lard et la manière. « Non merci j’aime les filles minces » c’est quand même plus classe que « va perdre 30kg et on en reparle ».
Après, suis d’accord, elle semble s’être épilée, maquillée, avoir acheté les capotes avant de l’inviter. Mais je trouve la réaction du mec puérile, ils sont sensés être en fac...

Répondre

Est-ce arrivé ? Est ce que la tournure à été changée par la modération ? Est-ce qu'il a réellement dit ça comme ça ? Est-ce qu'elle exagère ? Par exemple, tu cites ainsi « va perdre 30kg et on en reparle » alors que la vdm dit « Dans 30 kg en moins, oui ». C'est pratiquement identique. Mais dans 5 à 6 réponses, le mec lui a mis un coup d'helicob*te et il lui a craché dessus.

« Non merci j’aime les filles minces », c'est tout aussi humiliant; comme tu le dis. C'est un problème problématique (!!) inhérent à notre époque : tu ne peux plus rien dire.
Il faut toujours être dans le feutré, dans le sous-entendu, tu ne peux pas clairement exprimer un goût ou une opinion sans qu'on vienne te dire que c'est scandaleux, honteux, hautain, condescendant, anti-ci, anti-ça, que sa offense la Papouasie, qu'il faut dire comme ci et pas comme ça.
C'est quoi la suite, dès qu'une personne souhaite un rdv ou coucher avec quelqu'un, il va falloir accepter sous prétexte que le refus c'est mal ? Imagine si en plus l'auteure est d'une autre ethnie. Là, on peut se lacher, il y aurait : c'est de la grossophobie, c'est du racisme, c'est un mangeur de gluten et il frappe des bébés phoques à la batte pour le plaisir !
Le mec a été un poil brutal, ce n'est pas un drame. Et puis quelle idée d'être en surpoids, grosse ou obèse ? Faut arrêter le MC DO !! (c'est pour faire plaisir à celles qui liront)

«Mais je trouve la réaction du mec puérile, ils sont sensés être en fac... »

Oui mais ça c'est vivre dans un monde de miel, de caramel et de bonbons à la fraise où des oiseaux chient de la guimauve et où des licornes te servent du lait chocolaté à volonté.
Le niveau scolaire et universitaire n'a jamais été un signe de maturité, ou de sympathie ni même d'intelligence.

Répondre
  Slyfried  |  61

( je ne vous interrompt pas, mais « Oui mais ça c'est vivre dans un monde de miel, de caramel et de bonbons à la fraise où des oiseaux chient de la guimauve et où des licornes te servent du lait chocolaté à volonté. », 😂 😂 )

Répondre
  Djef Ray  |  22

@ M. Connard,
Je comprends ton désarrois, et il est vrai que la société tends vers une liberté de parole de moins en moins tolérée, néanmoins, on peut dire sans états d'âme que le jeune homme n'est pas des plus délicats.

Quelle est pour toi l'importance de préciser la raison de son refus ? Il n'aime pas les femmes ayant des rondeurs, voire plus, et c'est parfaitement son droit, on est d'accord, les goûts et les couleurs ne se discutent pas, mais le jeter à la figure de cette jeune fille était-il vraiment nécessaire ? Quelque soit la façon de le dire d'ailleurs, je trouve ça un peu humiliant et rabaissant pour celle qui doit déjà probablement être complexée par son apparence, du fait des standard stéréotypés que nous envoie la société et les média en permanence, quel besoin d'en rajouter alors que dire simplement "non merci, je ne suis pas intéressé" suffisait ?

Sans parler de grossophobie, ni même de méchanceté gratuite, le monde ne se porterai-t'il pas mieux si chacun faisait juste un peu attention à l'impact que ses propos peuvent avoir sur les autres ? Je ne suis pas un extrémiste du bisou-miel-caramel-guimauve-etc. mais je pense qu'un minimum de tact permet d'assainir les relations sociales. Autrefois (oui, je suis vieux, je sais), on appelait ça du "savoir-vivre", et c'était apprécié et respecté.

Après, chacun est libre d'agir comme il le veut, mais en conséquence, de mon point de vue, je considère que la réaction de ce garçon justifie de lui attribuer le qualificatif de goujat qu'il mérite, et ça s'arrête là.

Répondre

Si les gens étaient tarés comme moi, ça n’arriverait pas.
J’ai jamais vanné un mec sur son physique parce que ça ne me branche pas. Je suis pas vraiment un bisounours à paillettes, mais les insultes physiques je trouve ça nul, un peu creux, comme juger un livre sur sa couverture.
Je suppose qu’on ne se refait pas. Pour moi, il faut qu’il me fasse rire. Je trouve que j’ai de la chance, l’humour dure plus longtemps que la beauté.

Répondre
  Le méchant  |  20

@Monsieur Connard, j'approuve qu'un électrochoc peut s'avérer utile.

@ Djef Ray, "Le mec a été un poil brutal", il le dit. Brutal est un très bon choix de mot. Mais il est vrai qu'a notre époque, tu ne peux plus être franc voire direct.
C'est brutal mais pas fatal.
Ce n'est pas du savoir vivre mais du tact.


@ Hélène Romero, "Si les gens étaient tarés comme moi, ça n’arriverait pas." sous entendu "moi, je suis pas comme ça, je suis mieux et j'ai du tact hihihiihihihi et nos jours les gens sont grossiers et insultants, mais pas moi hihihihihiih" 🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄🙄

Répondre

@ Le méchant
« Si les gens étaient tarés comme moi » Comment tu peux en déduire que je me pense mieux que qui que ce soit alors que j’utilise le mot « taré ». Une tare: un défaut, une anomalie congénitale, un poids en plus à porter....
Avoir une tare, c’est avoir une différence, handicapante pour la vie en général et la vie en société en particulier.
Je ne vois pas comment tu peux déduire qu’une tare pourrait me faire sentir supérieure ou meilleure.
Soit tu ne comprends pas les mots que j’emploie, soit tu as un cheminement de pensée encore plus tordu que moi.

Répondre
  Djef Ray  |  22

@ le Méchant

Oui, il le dit. Et il s'étonne aussi qu'on porte un jugement de goujat sur ladite personne, sous prétexte qu'il a le droit d'exprimer son opinion (cf son premier post de réponse, déclencheur de la présente discussion)

Mon opinion à moi est qu'il a effectivement le droit d'avoir ses opinions et de les exprimer comme bon lui semble, mais qu'en retour, on a le droit de le considérer comme un goujat. On ne peut raisonnablement pas considérer ce comportement comme celui digne d'un gentleman, si ?

Le tact est une des composante du savoir vivre, avec le respect de l'autre, la politesse (ou courtoisie), etc.

Et oui, il est parfois nécessaire de dire certaines vérités même si celles-ci peuvent s'avérer blessantes pour permettre à quelqu'un d'évoluer, mais pour moi, cela s'applique préférentiellement dans un cadre privé, à quelqu'un que l'on connait bien et dont on connait le contexte de vie, de passé, d'émotivité, etc. et que l'on est prêt à soutenir pour l'aider a avancer. La critique pure sans accompagnement, c'est pour moi ce que l'on appelle du basching, fort à la mode pour se mettre en avant au détriment des autres. Une pratique bien égoïste selon moi, dont il n'y a pas lieu de se vanter. Les personnes que j'apprécie et que je qualifie de "gens biens" ne font pas ça.