Au Pérou, des maires sont élus en jouant... à pile ou face

Un scrutin peu commun !

À Tibillo, un petit village isolé et reculé du Pérou, une élection municipale a pris une tournure assez improbable.

Dans ce village, donc, deux candidats se sont retrouvés à égalité avec 102 voix chacun sur un total de 374 exprimées. Il fallait donc, obligatoirement, trouver une solution pour départager les deux hommes. Mais laquelle ?

Un chifoumi ? Presque. Vous n’êtes pas loin. La Commission nationale a organisé un pile ou face pour désigner le vainqueur. L’arbitrage a eu lieu sous l’œil attentif du public et d’un commissaire de police. C’est d’ailleurs lui qui a eu l’honneur de lancer la pièce de monnaie qui départagerait les deux hommes. Du jamais vu !

Le hasard a récompensé Wilbert Estrada. Un politique du parti centriste qui a battu Javier Gallegos, son concurent, qui n’était autre que son cousin. Tiens, encore un détail improbable dans cette élection péruvienne.

Par VDM / lundi 15 octobre 2018 13:54 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  antoninplk  |  10

j'ai cherché 😂