4 techniques pour contrôler votre partenaire

L’amour véritable ne se trouve pas, il se fabrique. Et on vous dit comment.

Garder un partenaire amoureux sous votre contrôle n’a rien de simple. En effet, contrairement à la croyance populaire, il ne s’agit ni d’une question de chimie ni d’une histoire de destin. En fait, cela consiste surtout à appliquer une méthode millénaire nécessitant une discipline de tous les instants. Heureusement, on vous dit tout.

1. Devenir un maître du chaud/froid

Aussi appelé “méthode Poutine”, le chaud/froid est la première et la plus fondamentale des armes du pervers narcissique. Extrêmement simple à utiliser, elle consiste à changer brusquement d’humeur voire de personnalité pour déstabiliser votre partenaire. Au cours d’une même soirée, vous pouvez par exemple lui dire à quel point vous l’aimez, puis, quelques minutes plus tard, lui faire comprendre à quel point vous méprisez sa famille, son boulot, ses passions et ses petits bourrelets sur le ventre. De cette manière, votre partenaire considérera vos critiques comme objectives et fondées. Ben oui, pourquoi quelqu’un qui l’aime autant irait lui inventer des défauts ? Perte de confiance en soi garantie.

Tips : N’utilisez pas cette technique trop tôt dans votre relation, pour éviter qu'une personnalité trop sure d'elle ne vous échappe

2. Détruire ce qu’il/elle aime et respecte

Heureusement pour les pervers narcissiques que vous êtes, la confiance en soi n’est pas la seule chose qui puisse être démolie chez l’autre. Au contraire, tout est destructible, surtout ses idoles et ses valeurs. Et c’est justement par là qu’il faut commencer. Insidieusement. Une petite phrase assassine sur son héros personnel par-ci, un petit mot désagréable sur son auteur préféré par-là, voilà qui sapera progressivement tout ce qui fait la personnalité de votre moitié. Ensuite, il sera temps de vous attaquer à ses modèles dans la vie quotidienne et à sa vision du monde. Une fois ces éléments méthodiquement broyés, votre partenaire ne pourra plus se raccrocher qu’à vous. Et c’est là que commence l’amour véritable.

Tips : Essayez d’appuyer vos critiques sur des éléments précis et concrets. Même s’ils sont faux, cela donne du corps à votre argumentaire.

3. Manier l’art de la victimisation 

Autre méthode clé, la victimisation. Naturelle chez tous les enfants, cette façon de se présenter systématiquement comme une victime a tendance à disparaître chez les adultes responsables. Pour faire simple, il vous suffit de vous plaindre : ses amis ne vous aiment pas, sa famille vous méprise, il/elle ne voit pas vos efforts pour satisfaire ses désirs et ses envies. Bref, tout est bon à prendre à condition que ce soit fait avec finesse. Et surtout, ne demandez jamais à ce que ça change. Laissez l’autre penser que vous acceptez cela avec abnégation. S’il vous aime, votre partenaire ne tardera pas à s’éloigner volontairement de ses proches pour vous préserver et à redoubler d’effort pour vous contenter. C’est à ce moment-là qu’il faudra lui porter le coup de grâce.

Tips : Arborez la position de la victime pleine de courage plutôt que celle d’un Caliméro geignard, cela génère bien plus d’empathie chez les autres

4. Le/la faire douter de sa santé mentale

Si les astuces précédentes ont été instaurées correctement dans votre couple, votre partenaire n’a plus confiance en lui, a perdu tous ses repères, s’est éloigné de ceux qui pourraient l’aider à vous échapper et pense être trop dur avec vous qui êtes sa seule bouée. Finalement, il ne reste plus qu’à le détacher de la réalité elle-même, pour qu’il ne soit plus qu’à vous. Et pour ça, la méthode est simple : il vous suffit de contredire des vérités ordinaires et de nier l’existence de conversations ou d’évènements récents. Le tout avec beaucoup d’aplomb et sans jamais reculer sur vos positions. Enfin, pour faire plier les esprits les plus cartésiens, vous pouvez mettre en scène de petits scénarios suggérant une perte de raison : disparitions et réapparitions d’objets dans des endroits improbables, inversion de numéros de téléphone dans le répertoire ou créations de faux signes envoyés depuis l’au-delà. En fait, la seule limite, c'est votre imagination.

Tips : Plus c’est gros, plus ça passe

Bonus : Ne jamais oublier votre objectif

Si vous faites tout ça, c’est pour votre partenaire. Parce qu’il/elle a BESOIN de vous pour se protéger du monde extérieur et de ses agressions. Bref, même si c’est dur, c’est vous qui avez raison. N’oubliez jamais ça et déculpabilisez-vous pour les horeurs que vous lui faites subir. C'est pour son bien. 

Par VDM / jeudi 14 février 2019 14:32 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Coban  |  31

Article cynique. La semaine prochaine on aura quoi ? Comment frapper son ou sa conjointe sans que ses collègues de boulot le remarque ? Ou comment droguer sa femme et la filmer avec trois hommes trouvé dans la rue ?

Commentaires
Répondre
  Cocolight73  |  23

Moi ça me met clairement mal à l'aise. D'un côté, pour l'avoir vécu, je lis l'article en grinçant des dents. Ces situations qui sont décrites et que vivent les victimes de PN sont très douloureuses. Elles ont mené à de nombreux suicides. Car la technique n°5, l'objectif ultime, c'est de pousser la personne au suicide, comme preuve "ultime" d'amour. Franchement pas drôle.

Je me console en me disant qu'au moins cet article, concis mais quand même assez clair sur les pervers narcissiques sera lu par un grand nombre de personnes et aidera à ouvrir les yeux. Je supplie tous les lecteurs de ne pas prendre à la légère le désarroi d'un proche quand il vous dit qu'il est victime des manigances d'une personne. Souvent le PN, très sociable, qualifié de bon ami, de personne charismatique, retourne l'INTEGRALITE de l'entourage contre sa victime. Même ses propres amis, sa famille, en viennent à penser que c'est la victime qui déraille. Ce n'est pas une blague quand on dit qu'il veut faire passer la victime pour folle. Faites sans cesse savoir à ce proche qui est seul et isolé que vous le croyez et que vous êtes là pour lui. Cela peut sauver une vie.

Répondre
  Paradoqs  |  8

lama fâché, que dire....
au début, tu crois trouver des idées subversives, et finalement tu te rends compte que c'est encore plus pernicieux , racoleur, et bas de gamme que Cyril...

Répondre
  CaviaAperea  |  39

Que ce soit drôle ou non (relatif à la sensibilité et au vécu de chacun) ce que je vois de positif dans un tel article c'est que cela permettra peut-être à certaines personnes d'y reconnaître certains comportements de leur conjoint(e) et de se dire "visiblement ça en fait rire certains, ça ne doit pas être si normal, et si je réagissais pour m'en extirper ?"

Répondre
  Elixir  |  41

Moi, ça me fait rire, et je reconnais d'ailleurs certains traits de caractère de mon compagnon. Seulement, avec moi, il peut toujours essayer, s'il est resté très "enfant égoïste", je n'ai jamais arrêté de l'en moquer et je peux pour ma part être bien difficile à vivre également.Et vous savez quoi ? avec les qualités qu'il a aussi, c'est plus drôle qu'autre chose.
J'en souhaite autant à la majorité des gens, même si j'ai des doutes pour les personnalités plus fragiles et influençables.

Par  scorpio  |  9

l'article le plus utile que j'eusse rencontré sur ce site.
J'utilisais ces techniques avant mais cet article m'a permis de créer un vrai plan d'action pour atteindre mon objectif.
(bien entendu c'est une blague hein)

Par  Mia_2012  |  6

« Comment devenir un parfait pervers narcissique! » non mais vous êtes serieux?! Vous savez combien de femmes souffrent car elles sont sous l’emprise d’un PN, et comme c’est difficile de s’en sortir! Votre article est abjecte!

Répondre
  Indyx  |  22

Ou un bon moyen de détecter les signes de la présence d'un pervers narcissique dans son entourage ou celui d'une proche, non ?

Répondre
  salvatch  |  8

@Mia_2012, sans vouloir te vexer, il n'y a pas que les hommes qui ont le monopole de la perversion narcissique, pour en avoir fait les frais. C'est sûr qu'il n'y a pas autant de violence physique qu'il peut y en avoir chez les hommes PN, mais c'est tout autant destructeur. Et je suis d'accord avec toi, c'est extrêmement difficile de s'en sortir, car difficilement décelable par le/la conjoint.e : la victime (la vraie) se sent coupable de tout ce qu'il se passe dans le couple à cause des manipulations du PN. Malheureusement, la seule solution possible face à une telle personne est la fuite, n'essayez pas de la raisonner ou de la changer, mais parlez-en à votre entourage, famille, amis, connaissances, et vous vous libèrerez.

Par  grafik_zone  |  20

😮 oh ben m*rd* alors... je suis marié à une perverse narcissique... je me doutais bien qu’il y avait qqch qui n’allait pas mais là... tous les symptômes y sont! (Et pas qu’à moitié 😕)
Ps1: ceci n’est pas une blague
Ps2: apparement, il n’y a pas que des femmes qui sont en couple avec des pervers narcissiques...

Répondre
  Djef Ray  |  22

@Grafik_zone
Je te plains, mais tant mieux si tu as pu prendre conscience de la situation. Cela justifie presque la démarche des auteurs.

Je te conseille de faire extrêmement attention à toi, de surtout bien en parler autour de toi, n'hésites pas à reprendre contact avec ceux dont cette relation t'as éloigné, en leur expliquant la situation.
Il ne faut pas que tu restes seul pour sortir de l'emprise de cette personne, qui peut se révéler dangereuse si elle se sent démasquée, il faut que d'autres personnes soient au courant pour pouvoir t'entourer, te soutenir, et te venir en aide, et te protéger.

Courage à toi, et rassures-toi, il est tout à fait possible de se remettre et de reprendre une vie normale, ça ne se fait pas du jour au lendemain, mais il faut s'accrocher, ça vaut le coup

Par  Coban  |  31

Article cynique. La semaine prochaine on aura quoi ? Comment frapper son ou sa conjointe sans que ses collègues de boulot le remarque ? Ou comment droguer sa femme et la filmer avec trois hommes trouvé dans la rue ?

Répondre
  tomward94  |  9

Et imaginer que cela peut être salvateur pour des hommes ou femmes trop aveuglés par leur amour ou naïveté... tout le monde n est pas affuté au registre amoureux, jetant les relations comme des kleenex, endurci(es) à toutes manipulations ou insensibles... peut être un peu plus de relativisme ou essayez de faire le buzz avec moins de cynisme ..