Par spakoynoynotchi - 31/5/2019 13:56 - France
Aujourd’hui, étudiante en échange universitaire à Moscou et vivant en dortoir, je me suis fait réveiller à 8 heures du matin par un type voulant me frapper avec une serpillière. VDM
SpakoïnoÏnotchi! En dire plus :
Il a finalement été expulsé mais est revenu 1 mois après (il y avait des rumeurs comme quoi il connaissait quelqu’un travaillant au FSB qui le couvrait ou qu’il avait payé une personne pour pouvoir revenir sur place). A partir de mars 2018, on m’a demandé 3 fois d’être rapatriée d’urgence en France, mais j’ai toujours refusé ! C’était trop douloureux de devoir mettre un terme à mon année d’échange (qui est unique dans une vie) et de plus en suivant des cours de finance dans le programme russophone, j’ai énormément travaillé pour pouvoir réussir, et je ne voulais pas « gâcher » tout mon travail effectué sur place. Publier cette VDM était pour moi une façon de tourner la page de ces moments difficiles, et de ne garder que les plus beaux moments de mon expérience là-bas. Si je peux aussi aider par mon témoignage d’autres femmes victimes de violence à parler alors c’est super ! Je suis très fière de ce que j’ai fait : j’ai passé mes examens comme les étudiants russes et validé mon année, puis j’ai travaillé sur place ! Maintenant que mes études sont finies j’enchaine les entretiens pour revenir travailler à Moscou. J’ai lu sur Facebook les commentaires, qui m’ont fait énormément rire ! Notamment ceux des expats et/ou futurs expats en Russie. Si je peux essayer de les rassurer : oui malheureusement ce genre d’évènements peut arriver à n’importe qui, mais aussi n’importe où! Mais Moscou est une ville magnifique, et la Russie vaut la peine d’être connue ! Les gens sont adorables, je me suis fait énormément d’amis là-bas qui attendent que je revienne, la culture et la langue sont très belles; et l’hiver à vivre là-bas est certes froid (-24 quand j’y habitais !) mais voir la Place Rouge sous la neige est juste féerique ! Il faut juste en voyageant faire attention à soi et surtout au moindre problème ne pas hésiter à en parler!
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  SpakoïnoÏnotchi!  |  15

Il a finalement été expulsé mais est revenu 1 mois après (il y avait des rumeurs comme quoi il connaissait quelqu’un travaillant au FSB qui le couvrait ou qu’il avait payé une personne pour pouvoir revenir sur place). A partir de mars 2018, on m’a demandé 3 fois d’être rapatriée d’urgence en France, mais j’ai toujours refusé ! C’était trop douloureux de devoir mettre un terme à mon année d’échange (qui est unique dans une vie) et de plus en suivant des cours de finance dans le programme russophone, j’ai énormément travaillé pour pouvoir réussir, et je ne voulais pas « gâcher » tout mon travail effectué sur place. Publier cette VDM était pour moi une façon de tourner la page de ces moments difficiles, et de ne garder que les plus beaux moments de mon expérience là-bas. Si je peux aussi aider par mon témoignage d’autres femmes victimes de violence à parler alors c’est super ! Je suis très fière de ce que j’ai fait : j’ai passé mes examens comme les étudiants russes et validé mon année, puis j’ai travaillé sur place ! Maintenant que mes études sont finies j’enchaine les entretiens pour revenir travailler à Moscou. J’ai lu sur Facebook les commentaires, qui m’ont fait énormément rire ! Notamment ceux des expats et/ou futurs expats en Russie. Si je peux essayer de les rassurer : oui malheureusement ce genre d’évènements peut arriver à n’importe qui, mais aussi n’importe où! Mais Moscou est une ville magnifique, et la Russie vaut la peine d’être connue ! Les gens sont adorables, je me suis fait énormément d’amis là-bas qui attendent que je revienne, la culture et la langue sont très belles; et l’hiver à vivre là-bas est certes froid (-24 quand j’y habitais !) mais voir la Place Rouge sous la neige est juste féerique ! Il faut juste en voyageant faire attention à soi et surtout au moindre problème ne pas hésiter à en parler!

Commentaires
Par  SpakoïnoÏnotchi!  |  15

Vsem priviet ! Je suis l’auteure de la VDM. Pour expliquer ma VDM, celle-ci est drôle sur le papier, mais en réalité elle résulte d’une histoire un peu plus triste ! Mon explication va être un peu longue (je vais devoir l’écrire en 2 commentaires) et je m’excuse d’avance pour le pavé que je vais vous laisser ! Tout d’abord ce qu’il faut savoir c’est que ma VDM date de mars 2018. Je suis restée 1 an à Moscou, pour mes études et après pour travailler. Cela fait depuis mars dernier que j’essaye de publier ma VDM, mais celle-ci a été refusée de nombreuses fois ! Je suis depuis septembre 2018 rentrée en France pour finir mes études. Ce type, que je connaissais de loin, avait des gros problèmes psychologiques! Il m’a malheureusement harcelé, agressé sexuellement, frappé à plusieurs reprises, menacé de mort pendant près de 5 mois. Ce vendredi matin de mars 2018, vers 8 heures, alors que ma coloc française et moi dormions, ce type s’est introduit dans notre appartement, puis dans notre chambre. Alors qu’il était entre nos deux lits, armé de notre serpillière, que nous laissions dans l’entrée, je me suis réveillée par hasard. J’ai fait un bond de mon lit et l’ai empoigné car lorsqu’il a vu que je me réveillais, il a essayé de s’enfuir. J’ai réveillé ma roomate et nous l’avons dégagé de notre appartement. Immédiatement, nous sommes allées voir le surveillant du dortoir pour lui dire ce qui s’était passé, et aussi révéler toutes les autres agressions que j’avais subies depuis Novembre 2017 (par honte et par peur je n’avais pas réussi à parler). Une fois l’administration, l’ambassade de France et les deux universités françaises, au courant de l’histoire, s’en est suivit plus d’un mois de rendez-vous, sans parler des papiers, et preuves à fournir pour que ce type soit sanctionné pour son comportement et expulsé du dortoir, car dangereux.

Par  SpakoïnoÏnotchi!  |  15

Il a finalement été expulsé mais est revenu 1 mois après (il y avait des rumeurs comme quoi il connaissait quelqu’un travaillant au FSB qui le couvrait ou qu’il avait payé une personne pour pouvoir revenir sur place). A partir de mars 2018, on m’a demandé 3 fois d’être rapatriée d’urgence en France, mais j’ai toujours refusé ! C’était trop douloureux de devoir mettre un terme à mon année d’échange (qui est unique dans une vie) et de plus en suivant des cours de finance dans le programme russophone, j’ai énormément travaillé pour pouvoir réussir, et je ne voulais pas « gâcher » tout mon travail effectué sur place. Publier cette VDM était pour moi une façon de tourner la page de ces moments difficiles, et de ne garder que les plus beaux moments de mon expérience là-bas. Si je peux aussi aider par mon témoignage d’autres femmes victimes de violence à parler alors c’est super ! Je suis très fière de ce que j’ai fait : j’ai passé mes examens comme les étudiants russes et validé mon année, puis j’ai travaillé sur place ! Maintenant que mes études sont finies j’enchaine les entretiens pour revenir travailler à Moscou. J’ai lu sur Facebook les commentaires, qui m’ont fait énormément rire ! Notamment ceux des expats et/ou futurs expats en Russie. Si je peux essayer de les rassurer : oui malheureusement ce genre d’évènements peut arriver à n’importe qui, mais aussi n’importe où! Mais Moscou est une ville magnifique, et la Russie vaut la peine d’être connue ! Les gens sont adorables, je me suis fait énormément d’amis là-bas qui attendent que je revienne, la culture et la langue sont très belles; et l’hiver à vivre là-bas est certes froid (-24 quand j’y habitais !) mais voir la Place Rouge sous la neige est juste féerique ! Il faut juste en voyageant faire attention à soi et surtout au moindre problème ne pas hésiter à en parler!

Répondre

Non bien sûr je n’ai jamais dit ça ! J’ai dit que la Russie vaut la peine d’être connue dans le sens qu’après mes agressions j’ai eu un moment où je ne voulais plus entendre parler de la Russie ainsi que je ne voulais plus parler russe (j’ai manqué 2 mois de cours de langue car j’étais complètement dégoutée). Mais il m’a déjà trop pris: ma dignité, ma confiance en moi, mon année à l’étranger qui s’est transformée en cauchemar, ainsi que malheureusement des gens qui m’étaient chers : des amis m’ont tourné le dos ainsi que des gens de ma famille. Il ne mérite pas que je lui laisse me prendre mes 8 ans d’études de la langue russe et mes projets avec la Russie. Et je voulais aussi souligner que malheureusement les violences faites aux femmes concernent tous les pays et non pas seulement la Russie :(