Par Etourdie - 19/7/2019 15:19
Aujourd'hui, j'accompagne ma grand-mère dans la ville où elle était domestique. Devant la maison de ses anciens employeurs, elle s'écrit : "Oh ! C'est ici que je travaillais quand j'étais jeune !" devant des passants hilares. Depuis, c'est devenu la rue des prostituées. VDM
Etourdie En dire plus :
Ravie que ma VDM ait été publiée. Cette VDM est en réalité arrivée à ma tante il y a plusieurs années (ça doit remonter aux années 90 ou 2000). Exceptionnellement, elle avait amené ma grand-mère, qui n'avait pas le permis de conduire, faire les boutiques au centre-ville de Toulouse. Cette ville est située à une heure de là où elles habitent toutes les deux. N'y étant pas retourné depuis des années, ma grand-mère a insisté pour revoir la maison bourgeoise de ses employeurs, qui est située rue Bayard. Dans les années 40, ma grand-mère y gardait les enfants de ses patrons et faisait le ménage et la cuisine. Le jour où elles y sont retourné, ça avait beau être l'après-midi, ma tante a raconté qu'il y avait déjà quelques "travailleuses" sur place. Mais ma grand-mère étant un peu candide, elle n'a pas réalisé que c'était des prostituées et ne s'est absolument pas rendue compte de sa bourde. D'ailleurs, elle ne comprenait pas pourquoi les passants riaient.
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Beuleu49  |  23

Je ne vois pas la VDM . C’est plutôt cocasses. Par contre qu’est-ce que tu fais dans cette rue? Parce que même s’il y a des tordus je ne suis pas convaincu que tu attires beaucoup de clients en mettant ta mère sur le trottoir.

Par  Etourdie  |  49

Ravie que ma VDM ait été publiée. Cette VDM est en réalité arrivée à ma tante il y a plusieurs années (ça doit remonter aux années 90 ou 2000). Exceptionnellement, elle avait amené ma grand-mère, qui n'avait pas le permis de conduire, faire les boutiques au centre-ville de Toulouse. Cette ville est située à une heure de là où elles habitent toutes les deux. N'y étant pas retourné depuis des années, ma grand-mère a insisté pour revoir la maison bourgeoise de ses employeurs, qui est située rue Bayard. Dans les années 40, ma grand-mère y gardait les enfants de ses patrons et faisait le ménage et la cuisine. Le jour où elles y sont retourné, ça avait beau être l'après-midi, ma tante a raconté qu'il y avait déjà quelques "travailleuses" sur place. Mais ma grand-mère étant un peu candide, elle n'a pas réalisé que c'était des prostituées et ne s'est absolument pas rendue compte de sa bourde. D'ailleurs, elle ne comprenait pas pourquoi les passants riaient.