27-12-2017   #261
C'est le souci... En plus du fait qu'on est pas convaincus (dans le reste de la famille) que ce soit le bon diagnostic. Ma sœur ayant un TDA (avéré), elle répète à sa fille qu'elle aussi depuis qu'elle est petite. Et au psy aussi. En vrai, je n'en sais rien, je ne suis pas psy. Mais je ne l'ai jamais vue avoir des difficultés à se concentrer (plus qu'un enfant dans la norme)

La différence majeure entre une foule et un fou, c'est qu'on peut toujours raisonner ce dernier.
27-12-2017   #262
Il faut se méfier de ce diagnostic. L'inventeur du terme a avoué 7 mois avant sa mort qu'il s'agissait d'un "exemple typique de maladie inventée", information rarement relayée, et si l'on voit fleurir partout des articles sérieux insistant sur le fait que cette maladie en est bien une, "on" "oublie" cependant très souvent de souligner que les médicaments principaux utilisés pour les cas jugés les plus graves sont des dérivés d'amphétamines, qui sont très rentables pour les laboratoires qui les produisent. Laboratoires qui sont notamment derrière l'association HyperSupers, qui se garde bien de le mentionner sur son site internet.
D'où je tiens ça ? Oh, d'un journal trop indépendant pour être pris au sérieux, sauf quand il s'agit de tirer dessus. 😩
Edité par : Tardian le 09-02-2018 14:48

« Notre salut et notre perte sont en nous-mêmes. »
Epictète
27-12-2017   #263
Message modéré.
Edité par : erulelya le 09-02-2018 14:48
27-12-2017   #264
Je ne nie pas la souffrance des enfants, d'ailleurs je doute que tous ceux qui dénoncent le terme TDA/H le nient également. Mais quand on, pardon, quand je regarde objectivement les faits, une partie des enfants diagnostiqué TDA/H me semblent soit être des enfants dans un environnement familial très problématique ou peu regardant envers leur bienêtre, soit des enfants avec des troubles autistiques et/ou surdoués. Dit autrement : j'ai la forte impression (renforcée depuis que j'ai lu l'article que j'évoquais) que le terme est utilisé comme fourre-tout, soit justement pour éviter de se mouiller dans un diagnostic poussé, comme tu le soulignes toi-même, soit pour vendre leur merde, qui est, au passage, un probable futur scandale sanitaire parce que, je cite : « classée au tableau des produits stupéfiants (…), peut provoquer des troubles cardio-vasculaires et un ralentissement de la croissance. »
Quand je dis qu'il faut se méfier de ce diagnostic, j'entends par là qu'il ne faut pas s'arrêter à un seul avis, et consulter autant de spécialistes que possible - ce qui n'est pas aisé, j'en conviens.

« Notre salut et notre perte sont en nous-mêmes. »
Epictète
27-12-2017   #265
Bref, c'est compliqué.

Et je ne nie pas son TDA. Ok, j'ai du mal à y croire, mais je ne nie pas qu'elle a un problème et qu'elle souffre. Je pense simplement que ça vient plus du fait qu'elle est en manque cruel d'attention.

Je cite "mais si je fais n'importe quoi à la cantine, c'est pour me faire virer et manger avec maman à la maison"

Suite à quoi, ils ont annulé le renvoi. (Pas compris pourquoi d'ailleurs)

Bref, à la base, je ne venais pas débattre de TDA/pas TDA 😃

Pour moi, un TDA, c'est de la difficulté à se concentrer, je ne sais pas si ça implique d'autres trucs.

Je sais qu'elle ne prend pas de traitement pour ça si ça peut en rassurer certains. Le psy voulait, la mère a refusé.

La différence majeure entre une foule et un fou, c'est qu'on peut toujours raisonner ce dernier.
28-12-2017   #266
Message modéré.
28-12-2017   #267
Je ne vais pas débattre, d'abord parce que je ne vois pas ce que je pourrais débattre avec mes maigres connaissance dans ce sujet pointu, et ensuite parce que j'ai bien compris que tu es en plein dedans, et que mon regard extérieur ne peut pas apporter quoi que ce soit de constructif - ta réaction montre bien que c'est même plutôt l'inverse, et j'en profite pour préciser que quelle qu'en soit l'apparence, ma motivation restait bienveillante.
Je ne peut cependant m'empêcher de rebondir sur ceci :

Non le TDA/h n'est pas un fourre-tout. A une époque pas si lointaine le terme hyperactif en fut un, il était posé sur n'importe quel enfant un peu agité et on distribuait de la ritaline comme des bonbons. Aujourd'hui ce n'est plus le cas.


Je veux bien te croire, mais si je ne me trompe pas le "h" de TDA/h reste relatif à l'hyperactivité - ma remarque vient du fait que ça ressemble malheureusement pas mal à un simple changement de terminologie pour détourner un vieux concept devenu trop sulfureux, tout comme à une époque on a renommé en sophrologie ce qui s'appelait auparavant hypnose (à cause de la proximité de cette dernière avec le monde du spectacle).
Pour le reste, je sais bien que tout n'est pas blanc ou noir, et je sais également qu'il faut faire attention à ce qu'on dit et à qui on le dit, mais quand il s'agit de santé, et avec tous les scandales liés aux molécules que l'on a vu égrener ces dernières années, et en particulier quand ça concerne un cas de santé aussi complexe que peut l'être celui de la santé mentale - donc plus difficile à démêler le vrai du faux puisque mêmes les spécialistes n'en ont pas encore tout compris, on ne peut pas mettre de côté des faits avérés sous prétexte qu'ils sont anxiogènes, ni des soupçons raisonnablement légitimes à l'encontre de gens qui cachent leur "parrainage". S'il n'y avait rien à craindre, pourquoi les labos derrière l'association que je citais (par exemple) ne sont pas mentionnés dans les statuts de l'association française censée centraliser tout ce qui concerne le TDA/h ? Tout ce que tu dis à propos de la difficulté à se faire entendre, à se faire aider, à se faire soutenir, ça ne m'étonne malheureusement pas, que ce soit en France, en Suisse ou ailleurs c'est partout la même chose : il vaut mieux être riche et bien portant que pauvre et malade. Mais justement parce qu'on est perdu et démuni dans cette situation, on est une bien meilleure cible pour les marchands de poudre de perlimpinpin, c'est ça que je trouve effrayant.

« Notre salut et notre perte sont en nous-mêmes. »
Epictète
28-12-2017   #268
Message modéré.
28-12-2017   #269
Bien compris.
J'ajoute donc une réflexion sur la manière d'analyser et de présenter les choses sur ce type de sujet à ma todo list.
Merci de ta patience avec le maladroit que je suis. 😁

« Notre salut et notre perte sont en nous-mêmes. »
Epictète
28-12-2017   #270
Désolée si je t'ai blessée aussi Eru, ce n'était pas mon but.

La différence majeure entre une foule et un fou, c'est qu'on peut toujours raisonner ce dernier.
28-12-2017   #271
Message modéré.
29-12-2017   #272
Je sais pas. En te rappelant des gens sceptiques.

Et apparemment, ils ont proposé un edt adapté mais ma sœur n'en a pas voulu parce que ça colle pas avec le sien et elle a peur que la petite soit en retard...

La différence majeure entre une foule et un fou, c'est qu'on peut toujours raisonner ce dernier.
09-01-2018   #273
Mon père m'a raconté un truc ce week-end :
Apparemment, quand j'étais pitite (genre 6-7 ans), quand il me grondait, je lui répondais, vexée : "Excuse-moi d'exister !" 😛
Ce qui m'a fait rire, d'une part parce que je ne m'en rappelle absolument pas, et d'autre part, je trouve la réplique plutôt bien sentie ! 😛 C'te culot que j'avais !

(\_/) Grande soeur du petit Yann ♥ et fille de maman Lynn ! ♥
(ò.ô) { Carôttê ! I am Miss Troll, pour vous servir !
(")(") Serveuse au Bar
27-01-2018   #274

Fan des 80's mais (presque) entièrement câblé High-Tech !
Né en avril de l'an de grâce 1986, en pleine apogée de la France mitterrandienne, du Minitel et du télétexte Antiope.