Aujourd'hui ça fait quatre ans que je cherche désespérément un correspondant anglais. Quelle n'a pas été ma joie quand j'ai appris que les profs d'anglais de mon lycée organisaient un échange ! Mais malheureusement, il y avait 17 anglais et 18 français. Devinez qui n'en a pas... VDM

L'auteur de cette VDM y a apporté des précisions. Voir son commentaire sélectionné par notre équipe

Commenter cette

Meilleurs commentaires

  • "aie! maille nem ease plip!! douiou want tout bie maille poto?"

    #3 - Le 28/04/2008 à 22:34 par plip

    Voir le contexte

  • "ça se trouve facile sur internet !" c'est vrai mais y a une différence entre parlez anglais via internet, et avoir un correspondant au sens propre du terme...parler anglais sur des sites anglophones, je le fais assez souvent, mais c'est pas un échange réciproque dans la mesure où je trouve pas beaucoup d'anglosaxons souhaitant parler français (ou au moins pas dans un échange privilegié). Je veux dire, une correspondance implique aussi un échange culturel par le biais de voyages réciproques. Entre parler avec un étranger sur MSN ou autre, et prendre la décision concrète d'aller passer quelques temps chez sa famille (et vice-versa) dans le vrai but d'apprendre la langue, y a tout de même une sacré différence...

    Et pour ceux qui voulaient le savoir, NON, le niveau n'était même pas pris en compte...(le pire, c'est que, bien qu'étant en section euro, je pouvais pas avoir priorité sur les angliscistes "normaux").

    #33 - Le 12/01/2009 à 22:26 par Maboul59

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...