Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (189) - Jeux et concours (49) - Photos (15)

La VDM illustrée de KL

Bonjour à vous, mes petites tomates cerises de la tour de Pise. Ravi, comme toujours, de vous retrouver pour vivre avec vous un moment magique, que dis-je, un émerveillement pour votre rétine, un enchantement pour vos mirettes : la présentation de la nouvelle VDM illustrée. Un artiste chaque semaine et un nouveau dessin totalement inédit rien que pour vous. Un rythme effréné auquel vous êtes désormais habitués.

Notre artiste de la semaine s'est bien lâché sur l'interview et c'est la raison pour laquelle je vous propose de débuter sans trop tarder. Une fois n'est pas coutume, puisqu'il aime bien parler, laissons l'invité se présenter. "Je n’ai pas de nom, c’est trop convenu de nos jours. Par contre j’ai un vrai prénom, Gaël. Mon pseudo est une résurgence germano-bouddhiste d’une de mes innombrables vies antérieures, à savoir KL. Je tiens à jour un joli petit blog tout frais, tout récent, et sans prétention. Là encore, l’influence bouddhiste veut que son titre nous insuffle le goût de la méditation et de la procrastination ininterrompue pour attendre le niveau 10 du Tantra. Sa devise : Prendre le temps de perdre son temps. Chose devenue trop rare par les temps numériques qui courent. Enfin, c’est mon avis. J’ai 27 ans terrestres, ce qui équivaut grosso modo à un bon millier d’années en Inde. J’habite à Laval, en Mayenne. Bon là je vous l’accorde, ça fait tout de suite moins 'spiritualité de haute voltige'." Pour la petite histoire, Gaël est un ami et confrère de Vinoco, l'un de nos fidèles correcteurs des VDM mais aussi illustre modérateur sur notre forum.

Mes invités sont souvent illustrateurs en herbe, dessinateurs encore dans les études ou qui en ont fait un travail. KL, lui, il est maître d'école. Du coup, la question sur ce qu'il aime dans ce qu'il fait prend un tout autre intérêt. "J’aime par-dessus tout le calme et la tranquillité que le dessin me procure. Je déconne depuis le début avec les références au bouddhisme, mais je crois que le titre de mon blog reflète franchement ce qu’il déclenche comme plaisir pour moi : dessiner me demande du temps, alors que j’en ai très peu du fait de ma profession. On pense que les enseignants ne font rien et bénéficient de vacances démesurées, mais ce n’est pas le cas. Je bosse généralement 10 heures par jour, parfois plus. Et la moitié de mes week-ends est consacrée à la préparation de ma classe et aux corrections. Si on ajoute à cela toutes les tâches classiques que la vie quotidienne impose, ça me laisse très peu de temps pour moi. Ajoutons à cela que je suis directeur d’école cette année, par-dessus le marché. Donc, m’imposer des temps de dessin me permet de 'prendre le temps de perdre mon temps'. Et ça fait vachement de bien ! Sinon en bon prof, je peux aussi vous sortir le couplet de la satisfaction de se voir progresser chaque jour, et tout, et tout… et qu’avec la déformation professionnelle, je me remplis un bulletin chaque trimestre pour présenter fièrement à mes parents le fruit de mon dur labeur…" 
Et qu'est-ce qui lui manque ? "Si vous aviez suivi ce que je viens de dire sans roupiller, vous auriez compris qu’il ne me manque que le temps. Vous n'aviez pas compris ça ?! Filez-moi votre carnet immédiatement !"

Parlons maintenant études. "Si je vous raconte toutes mes vies antérieures, on n’a pas fini." Pour faire court, Gaël a obtenu un bac L au début du millénaire. Il a toujours été attiré par le dessin mais son lycée ne proposait pas d'option arts plastiques alors il a persisté dans la voie littéraire à la fac. Il y a décroché une licence de lettres modernes. "Et puis l’envie d’enseigner à l’école primaire est apparue sans prévenir." Il a donc obtenu une seconde licence en sciences de l'éducation. "En gros, je sais qu'il faut éviter de frapper un gosse pour qu'il comprenne quelque chose." Puis il a passé le concours de professeur des écoles. C'est en revenant en Mayenne qu'il a eu besoin de reprendre le dessin pour se changer les idées, parallèlement à son métier assez difficile.

Un projet, KL ? "Je n’ai qu’un seul projet en tête pour le moment, et le peu qu’on puisse dire, c’est qu’il est modeste : je veux dessiner le plus souvent possible pour me faire plaisir, et raconter mes petites histoires, aussi futiles soient-elles. Ça me fait du bien, et c’est l’essentiel, non ? Après, si Casterman passe par là et ressent l’irrépressible besoin de me commander un album entier, et si la mairie de Paris souhaite viscéralement présenter mes œuvres au Grand Palais, j’essaierais d’y réfléchir histoire de pas trop les décevoir."

Un artiste avec une telle bonté et une humilité sans faille ne peut que réussir. C'est tout le mal qu'on lui souhaite mais, en attendant, on passe à la suite.

Plutôt thé ou café ?
J’ai vécu une période durant laquelle je pouvais boire cinq ou six cafés par jours. Ça m’a coûté une cure de désintoxication, et un rein. Mais maintenant ça va, je suis sevré. Je suis passé à la coke. Nan, nan… je blague. Si ma mère passait par là, quelle honte…

Plutôt sushi ou cassoulet ?
Rien ne vaut un bon cassoulet, mais je ne te cache pas que l’idée de manger un sushi accompagné d’un bon ragoût de haricots blancs m’a déjà effleuré plus d’une fois l’esprit.

Tes derniers coups de coeur en cinéma, musique et livres ou BD ?
Au cinéma, mon dernier 'authentique et durable' coup de cœur, c’est La Merditude des choses, de Felix Van Groeningen. Une vraie leçon de vie ! Côté musique, je dirais La Casa et les Montgomery (histoire de faire de la pub à des artistes locaux que j’apprécie depuis pas mal de temps). Sinon côté livres, ma compagne m’a fait découvrir dernièrement Bukowski, qui m’a pas mal étonné. En matière de bandes dessinées, j’ai eu dernièrement un faible pour Blast de Manu Larcenet, dont j’attends avec impatience la suite !

Sur VDM, le minitel a une deuxième vie avec la minute 3615 MYLIFE. Dis-nous ce que tu aimes dans la vie, tes passions, tes passe-temps, tes vices, tes petits plaisirs du quotidien.
Bien sûr il y a la méditation transcendantale (tu as vu comme j’arrive à raccrocher les wagons du début ?) et la pratique de la respiration incantatoire qui remplissent déjà pas mal mes journées. Nan, sans déconner, je passe pas mal de temps sur mon ordi quand je ne dessine pas. Je joue parfois à des jeux aussi stupides que géniaux tels que Worms. Le reste du temps, je fais mon geek de base sur la toile. Je fais aussi pas mal de musique (guitare, basse, piano, pipeau…). 

T'as forcément une blague nulle à raconter. Tu partages ?
Tu l’auras voulu. Moi je décline toute responsabilité de la honte qui va me tomber dessus. Comment s’appellent les 5 rejetons de Monsieur et Madame Danslefrigo ? Steeve, Heude, Hubert, Yann, et Adam, parce que Steeve Heude Hubert Yann Adam Danslefrigo ! Je sors.

Pourquoi avoir choisi cette VDM ?
J’ai choisi cette VDM parce qu’elle me renvoie à un trouble dont je souffre depuis quelques années : dire des conneries en dormant. La plus absurde de mes tirades nocturnes fut, je crois, lorsque j’ai réveillé ma compagne à 4 heures du matin pour lui demander des glaçons pour mon apéro. 

Pour finir, pose-toi une question décalée et réponds-y.
"Très cher KL, n’est-ce pas handicapant au quotidien de vivre avec une telle pilosité ? Raymonde, une admiratrice indienne." Très chère Raymonde, figurez-vous que cette pilosité hors du commun me procure bien des avantages. Par exemple, à la piscine, il m’est donné de flotter à la surface de l’eau sans même me mouiller, ceci bien entendu grâce à l’imperméabilité de mes poils de torse.

 

Et pour voir la VDM illustrée de la semaine, tu cliques ici.

 

Et après ce petit moment étonnant et plein de fraîcheur qui nous a été offert par Gaël, il est temps de chlore (petit jeu de mot pour rebondir sur la dernière réponse de mon invité, oh oh) cet article. Comment terminer un article sans vous livrer les vidéos de la semaine ? Ce serait impensable ! On commence avec un hamster des campagnes russes qui serait capable de vous bouffer tout cru et on conclut avec les Inception Animals. À la semaine prochaineeeee !

 

Vous avez du talent et souhaitez participer à une prochaine VDM illustrée ? Envoyez-moi un e-mail sur [email protected] en n'oubliant pas de me communiquer l'adresse de votre blog ou quelques-unes de vos œuvres.

#946 - VDM illustrée - Publiée le 19/11/2010 à 15:34 Écrit par Julien - 29 commentaires

Meilleurs commentaires

  • Ce matin, je suis bien contente : j'ai trouvé l'interview très agréable à lire et j'ai moi aussi adoré la VDM illustrée ! J'adhère totalement au concept "Prendre le temps de perdre son temps", malheureusement en voie de disparition. Du coup, j'ai été faire un petit tour sur le blog de cet instituteur bouddhiste et déjanté, et je suis en train de le savourer (le blog, et pas l'instituteur ^^). Et oui, un de mes petits plaisirs, c'est de découvrir de nouveaux blogs mordants et rafraîchissants et de les suivre régulièrement. Bon, j'arrête là de me raconter.

    Quant aux vidéos, je n'ai qu'une chose à dire : ce hamster hargneux et aux postures d'arts martiaux se bat mieux que moi ! En combat à corps à corps, je perds =/

    Et Julien, j'attends impatiemment chaque semaine cet article rien que pour voir quel nouveau petit surnom tu nous auras trouvé ^^

    A la semaine prochaine !

    #2 - Le 20/11/2010 à 08:48 par Little Sweetie

    Voir le contexte

  • Excellente VDM illustrée,et surotut excellente interview qui m'a,comme a Little Sweetie,donné envie d'aller faire un tour sur le blog.Ah,que n'ai-je eu des instituteurs tels que Gael!!!
    A part ça,la journée a été longue et bioen remplie mais je n'ai pas oublié ma petite minute "fan de " du samedi...Julien j'adore tes articles,et pareil j'aime bien découvrir les nouveaux surnoms que tu nous trouve...et un kissou a Guillaume qui se fait plutot rare ces derniers jours je trouve :)

    #11 - Le 20/11/2010 à 21:54 par lapovlucette

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette