Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (188) - Jeux et concours (49) - Photos (14)

Benoît Dorémus et son ode à la loose

"T'as la loose !" Cette phrase emplie de poésie, c'est peut-être ce que vous a dit votre copine hier soir sous la couette. Ou votre meilleure amie en admirant votre nouvelle coupe de cheveux. Ou encore un collègue de travail après un énième refus de votre patron de changer des chiffres sur votre fiche de paie. Au final, c'est surtout le titre d'une chanson. Le lien avec votre site préféré, lui, est tout trouvé. Oui car VDM est votre site préféré, c'est prouvé. "T'as la loose !" et Vie de merde donc, c'est comme associer un Bordeaux à une sublime côte de boeuf, comme mélanger le bleu et le blanc pour faire du bleu ciel (on est un ouf en arts plastiques ou on l'est pas) ou comme jouer au rugby avec des bébés pingouins sur une banquise. C'est une évidence quoi.

Et l'artiste qui se cache derrière ce morceau, c'est Benoît Dorémus. Sauf que nous, au départ, on ne le connaissait pas, ce monsieur. Puis on a écouté, puis on a bien aimé, puis on l'a interviewé et il nous a raconté une VDM alors on a encore plus aimé. Du coup, ce que l'on vous propose, c'est de faire pareil. Voici son single à écouter sans modération et notre interview de Mister Dorémus. Juste après, on vous parle d'un concours qui vous permettra de gagner quelques cadeaux.

Benoît Dorémus - T'as la loose

VDM : On peut dire que tu fais partie d'une jeune génération de chanteurs. Ton premier album, qui avait été produit par Renaud, n'a que trois ans. Quand tu rencontres une personne qui ne connaît rien de toi, de ta carrière et de ton univers, tu te présentes comment ?
Benoît Dorémus : Je dis que je suis chanteur, déjà, pour faire bien, pour marquer des points. Si on me demande dans quel style, c'est là que ça se complique mais pour faire simple, je réponds que je fais de la chanson à textes. Le texte a une grande importance dans ce que je fais donc j'aime bien cette petite appellation, ça me va bien. Je fais des chansons personnelles.

VDM : Ton deuxième album est sorti en mai dernier et il est plutôt éclectique. Tu y es parfois drôle, parfois cynique, parfois pessimiste. Pour toi, la fin du monde, c'est donc en 2020 ? 2012, tu penses que c'est trop tôt ?
Benoît Dorémus : (Rires.) Il y a la fin du monde un peu mystique que l'on nous vend avec 2012 et à laquelle je n'adhère pas forcément. La chanson "Ne pas lire avant 2020" n'est pas vraiment une chanson de fin du monde. C'est plutôt une chanson avec un peu d'interrogation existentielle qui veut juste dire que 2020, ça me paraît très proche et très loin à la fois et que je me demande où j'en serai, si ça ira dans ma vie, si ça n'ira pas, si le monde ira bien, si le monde ira mal. C'est une chanson à réécouter après coup, comme un mot qu'on se laisserait dans une enveloppe au fond d'un tiroir avec écrit : "Ne pas lire avant 2020". C'est un peu ça l'idée.

VDM : Parlons de "T'as la loose !", ce morceau plein de légèreté. Quelle est l'histoire de ce titre ? T'es du genre malchanceux ou tu t'es inspiré d'un proche ? Tu peux nous le dire, ça ne sortira pas du site.
Benoît Dorémus : (Rires.) J'ai des looses quotidiennes et banales comme tout le monde et des périodes dans lesquelles j'en ai plus que d'habitude. La chanson n'est pas partie de moi, elle est partie d'un de mes potes qui est, en fait, un de mes musiciens. En vivant avec lui au quotidien, en tournée, on s'est rendu compte à quel point il accumulait ce genre de poisses et nous faisait marrer. Cette chanson est partie à moitié de là puis à moitié de personnages comme François Pignon dans La Chèvre. C'est donc un mélange de vécu et d'invention.

VDM : Est-ce que tu aurais une VDM à raconter ? Par exemple, un moment de solitude vécu sur scène, le micro qui te fait une voix de Teletubbies, etc.
Benoît Dorémus : J'en ai quelques uns sur scène. (Rires.) La plus grosse honte de ma vie, c'était en concert au mois de mai dernier. J'étais en tournée avec Renan Luce dont je faisais les premières parties. C'était un concert à Marseille devant trois mille personnes et moi j'étais tout seul avec ma guitare. Il faut savoir que les gens nous, on a ce que l'on appelle des retours sur scène pour pouvoir s'entendre chanter. Ce sont simplement des haut-parleurs dirigés vers soi. Moi, j'étais justement en train de chanter cette chanson-là, "T'as la loose !", pour terminer mon petit concert. Renan a décidé de me faire chier, il s'est mis dans les coulisses à la console de son, il a pris un micro et il a chanté de sorte à ce que moi seul je l'entende dans les retours. Ça m'a déstabilisé à mort parce qu'il chantait n'importe quoi pour me faire marrer. D'ailleurs, ça n'a pas loupé, je me suis marré et je suis allé vers lui pour faire semblant de lui filer des coups de pied pour montrer au public qu'il était là. Et en voulant retourner à ma place, j'y suis allé à reculons et je me suis emmêlé les pinceaux dans le fil de ma guitare. Je ne sais toujours pas comment je m'y suis pris mais je sais que j'ai disparu, que je me suis retrouvé le cul par terre, les quatre fers en l'air, devant trois mille personnes avec la musique qui s'arrête, la guitare qui fait un bruit de... guitare qui tombe. Je me suis relevé comme un pouilleux en me disant : "Vie de merde !" Je me gaufre devant trois mille personnes avec Renan Luce qui était pété de rire à côté et qui m'en parle encore.

VDM : Depuis presque trois ans, des milliers de personnes exhibent leurs mésaventures sur notre site. Il paraît que c'est bon pour la santé. Ça t'inspire quoi ?
Benoît Dorémus : Je trouve ça chouette. C'est partagé de façon rigolote et je préfère mille fois que l'on partage ce genre d'intimités sur un site comme VDM plutôt qu'on les raconte à voix haute dans le bus, sur son portable, alors qu'il y a des gens autour qui entendent et qui n'en ont rien à faire. Je préfère l'intimité dévoilée comme ça. Ça reste avant tout pour se marrer et plus ou moins anonyme. Je sais que moi quand j'ai découvert le site, j'y ai passé deux heures en me marrant, comme tous ceux qui découvrent je pense. À chaque fois, les histoires sont bien formulées et c'est très plaisant.

Après la découverte, les cadeaux. À l'occasion de la sortie du single, un concours est organisé et récompensera les gagnants avec des places de concert, un appareil photo numérique et bien plus encore. Mettez votre talent au service de la loose sur www.taslaloose.fr !

#834 - Jeux et concours - Publiée le 15/09/2010 à 14:57 Écrit par Julien - 38 commentaires

Meilleurs commentaires

  • "T'as la looose coco, coco t'as la looose !"
    Ha mince, je me suis trompée de chanson.

    En tout cas, bonne continuation et longue vie dans la musique :)

    #2 - Le 15/09/2010 à 15:58 par KDeeva

    Voir le contexte

  • Et voilà !
    J'ai la chanson dans la tête pour la journée.

    #3 - Le 15/09/2010 à 15:59 par glubolk

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette