Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (188) - Jeux et concours (49) - Photos (15)

La VDM illustrée d'Eo

Salut tout le monde et bienvenue dans le blog pour une nouvelle semaine de VDM illustrée. La VDM illustrée, c'est un mojito au milieu d'un pack de bières (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, même en Bretagne), c'est un bisounours sur un champ de bataille, c'est de la douceur dans un monde de brutes. La VDM illustrée, c'est du rêve et c'est pour vous, là tout d'suite, maintenant.

Très heureux de vous retrouver donc pour un nouveau rendez-vous. Cette semaine, je suis avec une demoiselle. Je vous avais même déjà parlé d'elle il y a un mois quand je recevais alors son petit-ami, Muscarine. Cette fois-ci, c'est donc à son tour de passer sous les projecteurs de VDM. Elle a 25 ans, elle vit à Paris et elle s'appelle Sandra Ferragu alias Eo.

Que fait-elle dans la vie actuellement ? Le mieux, c'est encore de lui demander. "Je bosse sur le second opus de So Blonde (un point-and-click de Wizarbox) , en tant que character-designer, roughman, storyboarder, linearter et coloriste." Ah oui, mais en Français, ça donne quoi ? "Autrement dit, je crée les personnages du jeu et leur model-sheets destinés à être modélisés en 3D, les backgrounds dans lesquels évolueront ces personnages, ainsi que les séquences bande-dessinée du jeu." Et si vous n'avez toujours rien compris, tant pis pour vous.

"C'est un chouette job, très formateur", poursuit-elle. "Adepte des jeux vidéo depuis l'enfance, c'est une belle expérience. Et puis je dessine toute la journée, donc c'est le pied. Créer des personnages et des backgrounds en tenant compte des contraintes du game design oblige à être en lien étroit avec les scénaristes, les autres designers, l'équipe 3D, les programmeurs et les scripteurs... Bref, ça nécessite une bonne cohésion dans l'équipe, de la flexibilité et de la suite dans les idées."

Cela doit aussi nécessiter un joli coup de crayon et à ce niveau-là — vous ne me contredirez pas quand vous aurez vu sa VDM illustrée, j'en suis certain — Sandra possède tout ce qu'il faut. Et même si, vous venez de le lire, elle a l'air de beaucoup aimer ce qu'elle fait, elle ne cache pas espérer pouvoir s'impliquer "dans des projets plus... personnels et faire de la BD notamment".

Et quel parcours faut-il suivre pour devenir une Eo ? La réponse, après la pub. Non, tout de suite en fait. "Après une escale touristique en fac de lettres modernes, j'ai bifurqué vers un BTS de com visuelle et je suis devenue graphiste. J'ai abordé le dessin sérieusement plutôt tard par rapport aux gens du métier (à 22 ans, je n'avais pas les bases techniques). J'ai trouvé sur le net des univers qui m'ont captivés et fait évoluer, et dont les auteurs m'ont poussé (à leur insu) dans cette voie. La littérature et le dessin sont mes deux médias de prédilection, mais ils recoupent en fait les mêmes univers qui m'ont fasciné."

Revenons aux projets de mon invitée. Elle a parlé de BD et il nous faut en savoir plus... "En parallèle de ce job dans le jeu vidéo, je prépare le dossier BD qui me trotte dans la tête depuis un moment et qui a pour héroïnes des personnages aussi improbables qu'une punkette à crête de 8 ans ainsi que Lucy, un personnage imaginé et développé par Muscarine, qu'il m'a prêté pour ma BD." Sandra aurait aussi en tête une BD muette ayant pour thème les lieux, "avec pour personnage principal, un lieu". Mais elle dit que c'est encore assez abstrait. On veut bien la croire, pour le coup. À côté de ça, elle a bien sûr une infinité d'envies de collaboration avec son chéri et notamment sur des "petits contes psychédéliques illustrés dont nous avons déjà les premiers jets et sur un artbook porn (absolument inéditable mais soyons fou)". Et d'ajouter : "Bref, au final, je suis encore noob en BD et VDM est mon premier contact avec les cases à bulles... :)" Voilà qui n'est pas pour me déplaire.

Et d'ailleurs, juste avant que vous découvriez ces merveilleuses cases à bulles (qui, pour moi, forme un véritable chef d'oeuvre, très sincèrement), voyons pourquoi Sandra a choisi d'illustrer cette VDM et pas une autre. "J'adore les enfants... Ahah. Non, je sais pas, elle m'a fait marrer. J'ai tout de suite vu ça partir en doom-like. Dans mon strip, les références de gamer sont assez libertaires et freestyle mais mon but était surtout de jouer sur le contrepied entre petits anges attendrissants et hardcores gamers lobotomisés. Mais au delà du jeu vidéo, c'est le choc des générations qui s'illustre."

Vous aussi, ça vous a mis la petite larme à l'oeil ? Eh bien alors ne tardez plus et découvrez vite la VDM illustrée de la semaine ! (Exceptionnellement, la VDM illustrée sera plus large que d'habitude. Vous allez pouvoir profiter de la version haute définition qui m'a été fournie par Eo.)

Alors, heureux ? Elle est pas magnifique cette VDM illustrée ? Merci à Eo pour son superbe travail et à vous pour votre fidélité. On se retrouve la semaine prochaine, mes loulous ! Portez-vous bien !

 

Vous avez du talent et souhaitez participer à une prochaine VDM illustrée ? Envoyez-moi un mail sur [email protected] en n'oubliant pas de me communiquer l'adresse de votre blog ou quelques unes de vos œuvres.

#596 - VDM illustrée - Publiée le 30/01/2010 à 00:10 Écrit par Julien - 12 commentaires

Meilleurs commentaires

  • nice job ! comme d'hab julien fais preuve d'humour marseillais que lui seul comprends !

    #1 - Le 30/01/2010 à 00:17 par floket

    Voir le contexte

  • J'adore le contraste entre la première et la dernière bulle! En plus Eo a fait comme moi une fac de lettres modernes, et comme moi ça lui a servi à rien (enfin j'ai pas fini, sait-on jamais, ça me servira peut être)!

    #2 - Le 30/01/2010 à 00:18 par atinata

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette