Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (187) - Jeux et concours (49) - Photos (13)

La VDM illustrée de Thorn

Hello everyone ! Si vous êtes sur cette page, c'est que vous souhaitez découvrir le talent que nous mettons sous les projecteurs cette semaine et vous avez bien fait. Cependant, avant de passer à la présentation de mon invitée, je vais, cette semaine, vous parler de quelque chose. Il y a des questions qui reviennent souvent à propos de la VDM illustrée et je vais simplement éclaircir certains points.

Tout d'abord, il faut que vous sachiez qu'il s'agit d'une rubrique qui a vu le jour, sur le site et dans sa formule actuelle, début mai 2008. Le principe tient en une phrase : chaque semaine, un nouvel illustrateur, une VDM mise en images et un article qui vous permet d'en savoir un peu plus sur l'artiste. On me demande souvent comment sont choisis les illustrateurs et là encore, c'est très simple. N'ayant pas les compétences pour juger sur le côté artistique, je ne me base que sur mes goûts personnels. Si le style me plaît, je dis banco.
Autre chose : non, la VDM illustrée n'est pas réservée qu'à des blogueurs confirmés et qui ont déjà leur public bien à eux. Si cette rubrique du site a vu passer quelques têtes bien connues, elle a aussi accueilli bon nombre de personnes qui se lancent tout juste dans le circuit ou qui n'ont encore jamais vraiment eu l'occasion de se mettre en avant.
Pour trouver les illustrateurs qui passeront dans la VDM illustrée, deux options. Soit je tombe sur le blog de la personne en surfant sur la toile et je la contacte, soit la personne tombe sur mon adresse mail et c'est elle qui me contacte. Et encore une fois, le seul prérequis pour participer, c'est que le style me plaise. Rien d'autre.
Enfin, dernier point qui méritait, selon moi, d'être éclairci : le fonctionnement de la VDM illustrée en coulisses. Sachez que c'est l'illustrateur qui choisit lui-même l'anecdote qu'il veut utiliser. Il n'a qu'une seule contrainte à prendre en compte et elle est technique puisqu'elle porte sur la largeur maximale. Tout le reste est libre.

Voilà, je pense que vous en savez désormais beaucoup plus. S'il y a autre chose dont vous voulez parler, vous savez où me trouver. Pas de langue de bois, que de la transparence. ;)

Trève de blablas, passons à l'illustratrice de la semaine. ASV ? 29, F, Paris. Mon invitée, c'est Thorn du Bulleblog. Cette dernière est principalement coloriste pour la BD. "En ce moment, je partage mon temps entre Le Grand Jeu chez Delcourt et Le Dernier Templier chez Dargaud. Par ailleurs, j'ai aussi illustré quelques livres-jeux "de supermarché"."
Et dans ce travail, qu'apprécie-t-elle le plus ? "Je suis contente quand j'arrive à faire ce que j'avais en tête, mais c'est assez rare. J'ai conscience de certaines de mes lacunes (et j'en découvrirai d'autres d'année en année, je ne me fais pas d'illusions), j'essaye de les corriger au fil du temps, mais c'est assez long..." Du coup, ce qu'elle aimerait faire, c'est juste "mieux".

Les études n'ouvrent pas tout le temps un chemin tout tracé, comme le montre le parcours de notre invitée. "Après un bac ES, j'ai passé 4 ans dans une école de communication visuelle, à apprendre à faire des logos, de la publicité et du packaging. Une fois mon diplôme en poche, je me suis mise à bosser la mise en couleur par moi-même (et avec les conseils avisés de mon copain), et je suis devenue coloriste BD, ce qui n'a strictement rien à voir avec mes études."
Le premier album auquel elle a participé est paru en 2004. "C'était le 9e et dernier tome d'une série dont le dessinateur était mort 2 ans auparavant." Maintenant, elle arrive aux 10 albums, "ce qui commence à faire un bon petit paquet de planches, mine de rien".

Professionnellement, son seul projet à l'heure actuelle est "d'inverser la tendance". Comprenez faire plus de dessin que de colorisation.

Je sais que vous aimez ce moment alors parlons vraiment de notre invitée avec la rubrique que j'aime bien appeler "3615 MYLIFE"... "J'aime me lancer dans des projets un peu dingues. Pas forcément des trucs très ambitieux mais plus des petits bricolages, des montages photos, des dessins... Bon, ça, c'est en théorie. En pratique, je me lance dedans tête baissée, et j'ai suffisament de patience pour arriver à un point où je me dis que ça serait dommage d'arrêter maintenant. Après, je râle jusqu'à ce que ça soit fini, 'jurant, mais un peu tard, qu'on ne m'y prendrait plus'.
Sinon, la bonne bouffe, les sushis, le jambon beurre (du pain tradition, du bon jambon cru qui vient d'être tranché, du bon beurre à température ambiante et une feuille de salade croquante), le chocolat, les petits plaisirs sucrés... Et j'avoue, j'ai aussi un faible pour les expérimentations culinaires, genre le fromage en aérosol. Mais c'est juste pour tester, ça, je vais rarement au delà d'un essai !"
Bon et bien, je sais pas vous, mais moi ça m'a ouvert l'appétit tout ça. Et pourquoi pas commencer par dévorer la VDM illustrée de la semaine ? En plus, c'est une anecdote que je sais que vous aimez car elle avait même été à l'origine de la création de groupes de fans sur Facebook. Eh oui. Voici un extrait !

Merci de nous avoir suivis et très bon week-end à tous ! Profitez de la vie !
#260 - VDM illustrée - Publiée le 12/06/2009 à 00:28 Écrit par Julien - 13 commentaires

Meilleurs commentaires

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette