Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (188) - Jeux et concours (49) - Photos (15)

La VDM illustrée de Maïté Verjux

Salut les cishet hétéronormés en monophonie et autres déviants ! Qui est partant pour une partie de Boggle politiquement correct ? Il est l'heure de se pencher sur l'illustrateur de la semaine, le tout en prenant soin de n'offenser personne. Cette semaine, on évitera la question des stéréotypes et autres récriminations mettant en cause les goûts et couleurs de chaque nationalité. Point de xénophobie ou de discrimination chez VDM. La preuve, on a étendu notre empire sur plusieurs pays. On est un peu les colonisateurs des temps modernes, la barbarie soumissive en moins. Vivement le remix 2016 de la chanson fétide de Michel Sardou. Nous nous aventurons donc cette semaine en dehors de la France, et ce dans plusieurs sens du terme, puisque l'illustration se passe en Chine, et son illustratrice s'y trouve en ce moment même. L'art qui imite la réalité, la réalité qui rejoint la fiction, miroir magique, passe-moi le sel, j'en perds mes légumes dans tout ça. En avant !

LA VDM ILLUSTRÉE DE MAÏTÉ VERJUX

"Si tu m'offres un chat tu peux devenir mon nouvel héros numéro 1 (je suis une personne simple)."

Autoportrait Maïté par Maïté
 

Cette semaine nous allons êtes accompagnés par Maïté. Si j'étais président de la république, j'abolirais tous les accents, car taper un prénom comme Maïté me prend beaucoup trop de temps. (Ça n'arrivera jamais, je ne suis pas français, rassurez-vous, même si j'ai les votes nécessaires)

Ses infos :
Âge : 22 ans
Ville : Ivry sur Seine
Site : Son blog
Sa VDM illustrée : Celle avec le lampadaire

Comme à notre habitude, Maïté nous a contactés par mail il y a quelques temps. Un jour, ce serait sympa de pouvoir commencer un article en disant que nous avons été contactés par l'apparition d'un hologramme émis par un robot, ou un pigeon voyageur. Pour le moment, c'est un mail sympathique qui nous a été adressé avec un projet sympathique puisque Maïté préparait un projet de bande dessinée en Chine. Un peu comme Jean-Michel Jarre dans les années 80 mais sans les synthés lumineux. Oh ça va, on a les références qu'on mérité. Donc Maïté est en Chine en ce moment même, ne joue pas du synthé, et c'est donc une bonne occasion de publier sa VDM illustrée. On ne sait jamais, un lecteur de VDM là-bas pourrait le voir, mal le prendre et lui faire péter la honte en réunion. Non, aucune raison de mal prendre son illustration. Surtout que je vérifie toujours avec mon ami noir, mon ami asiatique et mon ami homosexuel quand j'ai un doute sur l'acceptabilité d'un propos douteux (salut Kyf !).

Que fais-tu dans la vie, à part voyager loin, Maïté ? "J'ai obtenu mon diplôme il y a seulement 6 mois, depuis je travaille en tant que graphiste freelance pour de petits projets, en parallèle d'un travail d'édition plus perso."

Qu'est ce qui te plaît dans tout ça ? Qu'est ce qu'il te manque ? "J'aime beaucoup le principe de la communication visuelle en règle générale, mais je déteste vraiment les projets types "pots de yaourts". L'univers du graphisme est passionnant, mais parfois très frustrant : s'adapter à un client et à des produits, c'est parfois faire le pas sur ses envies propres (et rajouter une bonne dose de violet)." Je comprends mieux la vanne du début de l'illustration. J'ai parfois un problème similaire quand on me demande de faire "plus 'haha drôle', et moins 'haha bizarre', tu vois ?" Ma mère n'est pas tendre. 

Et ça te mène à une actualité particulière ? "Justement pour m'échapper un peu de cette "prison graphique", je me suis accordée une année en tant que freelance pour me lancer dans des projets d'illustration et de bande dessinée. En dehors de ça je me remet doucement de mes fêtes de fin d'année et je mange beaucoup de légumes avec des vitamines dedans."

Quels sont tes projets ? "Je pars en Chine dans quelques semaines pour un projet de roman graphique. Après mon diplôme, je me suis dit : "Tiens, ça serait marrant de partir à l'autre bout du monde maintenant que je n'ai plus que ça à faire." Mais j'ai pris ma blague trop au sérieux et mes billets ne sont plus remboursables. Du coup je vais passer 3 mois à Pékin sans parler un mot de mandarin, et publier au fur et à mesure mes planches sur mon blog. Le thème principal de toute cette aventure sera : "Comment communiquer par le dessin ?" Je vais aller à la rencontre de gens par le biais de croquis, de cartes illustrées, et répondre à un certain nombre de questions : Comment réagissent ils ? Comment répondent ils ? Est ce que les codes de dessin européens sont compréhensibles en Chine ?" Alors évidemment, cet entretien a eu lieu il y a donc quelques semaines. Elle est donc maintenant en Chine. Pour avoir la réponse à ces dernières questions, RDV sur son blog !

Et t'es passée par où pour en arriver là, sans me dire "l'avion, puis le bus", je parle scolairement ? "Après un bac scientifique, il m'était impossible d'entrer directement dans une école d'art, j'ai donc fait deux ans de prépa en art appliqués, avant d'enfin entrer dans une école de graphisme en région parisienne." Classique. Ça fait moins Indiana Jones comme parcours pour quelqu'un qui se retrouve en Chine, mais c'est déjà ça.

Quelles sont tes inspirations, est ce qu'il y a quelqu'un, un événement ou quelque chose qui t'a donné envie de te lancer dans le dessin ? "Avant de savoir lire, je passais des heures à feuilleter des albums de bande dessinée. Je pense que mon obsession pour ce format est née très tôt, et elle ne m'a jamais quitté jusqu'ici. Aujourd'hui, j'ai dû lire plus de 3000 albums différents, et c'est ce bagage qui m'a véritablement donné envie de tenter ma chance dans l'illustration."

Et tu as bien fait, tes illustrations sont vraiment top moumoute. Et je pèse mes mots. Je ne sais pas faire dans la critique technique de qualité, ça se voit non ? En tout cas, quand on a vu ton blog, ici chez VDM, on a tout de suite dit : "OH OUI !" Dans le sens, "Viens faire une VDM illustrée", hein, pas un truc étrange ou perverti. Nous ne sommes pas comme ça. Enfin, pas pendant les heures de bureau. En parlant de perversions, Maïté nous a fait part que : "Mon ancien coloc' faisait un très bon "grateau" (en gros un gâteau lasagne cookie-oreo-brownie)." Alors ça, c'est sale. Mais ça semble délicieux. On en veut. Il livre à domicile ?

Dis-nous ce que tu aimes dans la vie, tes passions, tes passe-temps, tes vices, tes petits plaisirs du quotidien ? "J'aime faire du cheval sur la plage en regardant des couchers de soleil, le tout en lisant des bds et en mangeant du grateau." Et tes derniers coups de cœur en ciné, musique, BD et tout ce tralala que les gens semblent apprécier mais qui me laissent de marbre ? "Je vais rester dans la bd... La petite dernière de Cyril Pedrosa "Les Équinoxes" est absolument géniale, j'ai aussi beaucoup aimé "Lune l'envers" de Blutch, et relu avec plaisir "Les Cauchemars de l'Amateur de Fondue au Chester" de Winsor McCay." Justement, pour rester dans la BD, y'a t'il des blogs d'artistes que tu suis, et dont tu voudrais nous parler, manière de pousser le lecteur à les suivre également (et moi aussi par la même occasion) ? "Je ne loupe aucun dessin de Geoffroy Monde dont j'adore l'humour absurde, et en dehors de ça je suis les blogueurs bd les plus connus, Laurel, Boulet, Cha, etc."

Boulet, celui qui revient le plus souvent parmi tous. C'est vrai que celui-ci a un sacré talent. Il était passé chez nous à une époque. On l'avait sorti du ruisseau, on en a fait un boxeur digne et fier, on lui a montré comment contrer un uppercut, on lui a même offert ses premiers gants Everlast. On en a fait un champion. Il a gravi les échelons de l'ATP avec notre soutien indéfectible. Depuis qu'il a remporté la ceinture du Golden Globe poids plumes, on ne reçoit plus qu'une carte à Noël, et vaguement une carte postale quand il est en vacances à Corfou. Et encore, quand il y pense. Reviens à la maison un peu, des fois. Bisous chéri.

En parlant de débuts, si tu devais donner un conseil à quelqu'un qui débute dans l'illustration, tu dirais quoi pour le motiver?
"Fais appel à un voyant guérisseur de qualité pour attirer la chance sur toi et ta famille. Si ça ne fonctionne pas, travaille 12 h par jours pendant 5 ans, et ça devrait passer." C'est chaud quand même l'illustration. Quand t'es musicien, tu peux réussir même en étant médiocre. Beaucoup de musiciens super mauvais vendent énormément de disques. Je ne parle pas de compétence technique, je parle de manque de musicalité ou de sensibilité. Vous voyez où je veux en venir ? Oui. Shaka Ponk. Arrêtez d'écouter cette vermine.

Pour finir en beauté, si tu devais raconter ta propre VDM, dans le sens le truc le plus VDM-esque qui te soit arrivé, ce serait quoi ?
"Ma première sortie en scooter : Je suis partie faire des courses, il s'est mis à neiger, je n'ai pas trouvé ce que je cherchais, j'ai perdu ma clé d'antivol sur le parking du magasin (recouvert de neige), j'ai brisé mon antivol à la pince, puis je suis tombée en panne d'essence sur le retour. C'était vraiment nul." Le scooter sur la neige, c'est SUPER dangereux ! Je suis motard, enfin, j'ai un permis moto et une moto, je n'irais pas jusqu'à dire que je fais partie de l'amicale des motards en colère, et même la pluie me fait renâcler à chevaucher un bout de métal de 200 kilos pour aller glisser sur du bitume. VDM validée en tout cas. La prochaine fois, je ferais peut-être tout un laïus sur les pignoufs qui roulent en scooter à Paris et qui me font limite penser que le personnage de Jean Dujardin mérite ce qui lui arrive au début du film "Les Petits Mouchoirs", et que l'ostréiculteur mélodramatique se prend la tête pour rien avec son sac de sable. Qu'est ce que je disais sur les références qu'on mérite ?

C'est fini pour cette semaine ! Je remercie beaucoup beaucoup Maïté pour sa participation et son illustration très drôle. Si si. Parfois je dis des choses qui ne sont pas ironiques, vous savez. J'espère qu'elle reviendra un jour pour faire une nouvelle illustration, en tout cas la porte est toujours ouverte. D'ici que ça se fasse, je vous laisse avec une chanson d'amour que j'aime bien que je dédie à toi et l'opposition VDM la semaineVDM en weekend. À la semaine prochaine pour la suite des illustrations, soyez beaux, rutilants et funky fresh !

Et vous alors ? Vous pensez avoir du talent et vous souhaitez participer à une prochaine VDM illustrée ? Envoyez-nous un e-mail sur [email protected] en n'oubliant pas de nous communiquer l'adresse de votre blog ou quelques-unes de vos œuvres.

#1760 - VDM illustrée - Publiée le 29/01/2016 à 03:38 Écrit par Alan - 7 commentaires

Meilleurs commentaires

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette