Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (187) - Jeux et concours (49) - Photos (13)

La VDM Illustrée de Pauline Roland

Hello tout le monde! Alors, avez-vous digéré les poissons d'avril et autres Croustibat faisandés qui ont circulé cette semaine ? Chez VDM, c'était tendu mais on a réussi notre coup, et on s'est bien marrés. J'étais tenté par l'idée de faire une VDM illustrée-blague aussi, de mes mains, mais ça aurait été de trop. Et trop évidente, car je dessine toujours comme quelqu'un qui se fait attaquer par des frelons. En attendant d'aller nous empiffrer d'oeufs chocolatés de Pâques, cette semaine nous recevons quelqu'un qui dessine fichetrement bien, et qui se penche sur le problème des canons de beauté imposés par le patriarcat, et par ce biais fallacieux la société de consommation qui pousse les gens à lutter contre le rabougrissement individuel inévitable comme si c'était un problème grave, plutôt que de cultiver le spirituel et le développement humanitaire global, le tout étant un signal d'alarme que collectivement on court tout droit vers un inconscient collectif frustré par une recherche d'idéal physique inattaignable, rongé par… Euh, oui, donc on parle de gros culs et grosses cuisses ! En avant !

LA VDM ILLUSTRÉE DE PAULINE ROLAND

"J'avais comme pseudo POLET' avant, mais mon père m'a tellement saoulée pour que je change de nom d'artiste, que bon, je sentais qu'il allait me déshériter sinon."

Autoportrait Pauline par Pauline Roland

 


Cette semaine c'est donc au tour de Pauline. C'est sa première fois sur VDM, alors soyez gentils. 

Ses infos :
Âge : 27 ans.
Ville : "Port-la-Nouvelle, tout petit village au bord de la belle Méditerranée. Il y a un phare et des fous. Non, je plaisante, il y a des goélands aussi."
Blog : Son blog mais aussi son site
Sa VDM illustrée : Celle avec l'aspirateur


Une fois de plus, on pourrait coller les écriteaux agaçants qui disent : "Attention, talent !" Pauline fait partie des gens qui nous ont écrit après avoir vu dans la FAQ que que le bonheur c'était simple comme un e-mail adressé à VDM. On a jeté un oeil à ses oeuvres, et nous y voilà. Parce que c'est quand même pas mal du tout ce qu'elle fait. 

En tout cas, quand on lui demande ce qu'elle fait, elle répond en toute franchise : "
Eh bien je dessine. J'ai toujours eu une étiquette de "dessinatrice de zizis". Je sais pas pourquoi, tu m'expliqueras. Oui j'avoue, la plupart du temps, mes dessins tournent autour du sexe. Mais comme mes clients n'aiment  pas forcément les zizis et les blagues, bah je suis obligée de faire des dessins un peu plus sérieux à côté." J'ai un peu ce problème dans ma vie, peu importe la situation, ça se ramène toujours au zizi et ce qu'on pourrait faire avec. Je crois que je vais me mettre au bromure. "J'anime aussi. Mes dessins hein, pas au centre aéré du coin. Je suis donc illustratrice-réalisatrice de films d'animation 2D en freelance. Et c'est mon vrai métier."

Elle aime vraiment ce qu'elle fait, y'a aucun doute : "Je crois que je deviens de plus en plus accro au fait de faire rire les gens avec mes dessins. Même si je l'ai toujours fait, sans m'en rendre bien compte. Aujourd'hui, mon petit cerveau commence à comprendre le pouvoir que l'on a sur les gens quand on sait dessiner et quand on a un peu d'humour. Et puis bien sûr, depuis les attentats de Charlie, un énorme déclic. Je fais partie des dessinateurs qui ont la rage de dessiner pour la liberté. Mais avoir la rage ne veut pas dire dessiner tout et n'importe quoi.
Ce que j'aime aussi, c'est de pouvoir travailler en pyjama (je suis en freelance et donc je travaille chez moi). Ça fait un peu "je travaille pas du tout" dit comme ça, mais en réalité, bien au contraire ! Quand on est bien dans ses baskets, on travaille bien. Eh ben moi c'est pareil. Plus je suis "à l'aise" dans mes fringues, plus je suis productive. Mais j'habite dans un village. Donc, pas d'expos, pas de cinéma indépendant, pas de concerts.... Arrrggghhh. Du coup je me dis souvent "Mon dieu mais tu vas devenir complètement demeurée ma pauv'fille."
Mais heureusement, j'ai la mer à 5mn de chez moi en vélo. C'est ce qui m'aide à pas péter les plombs. Et puis tout le monde n'a pas ça. Nananèreuh." Chacun sa tour Eiffel.

As-tu quelque chose à vendre, une actu, des projets ? "Je suis en pleine réalisation d'un clip en animation 2D pour un morceau du dernier album de Lakolyn, chanteur-compositeur du Sud de la France qui a un super univers musical. Ça devrait sortir en début d'été j'espère. Je réalise aussi un film d'animation avec des enfants qui devrait aussi sortir cet été." Et comme projets, elle veut se "consacrer entièrement à mes dessins pour espérer voir sortir une, voire plusieurs BD. Ça fait un an que j'ai un milliard d'idées en tête. Mais il faut malheureusement trouver du temps pour ça. J'essaierai aussi de trouver du temps pour arrêter de me ronger les ongles et avoir des vraies mains de fille, genre qui connaissent la manucure." Ah, le temps qui manque à tout le monde. Et puis surtout, on a perdu une heure cette semaine (c'était infernal ce discours à tous les coins de bars, puisqu'on n'a rien perdu).

Comment tu t'es lancé là-dedans ? T'as été inspirée par des gens en particulier ? "Oulah, il y en a tellement de gens qui m'ont inspirés... Petite, j'adorais l'univers de Claude Ponti, Franquin mais aussi (désolée mais c'est vrai) Reiser, Wolinski. C'était mes magazines pornos à vrai dire. Oui. Je les cachais sous mon lit pour les lire sous la couette le soir. D'où mon besoin aujourd'hui de dessiner des teubs tout le temps je crois. Après j'ai été marquée par des petites BD de 3 cases "Drôle de zoo" qui apparaissaient tous les jours à la fin d'un journal que mes grands-parents achetaient lors des vacances d'été. C'était bourré d'humour et sans paroles. Je les découpais et les collectionnais. Si j’achète ce journal demain, je suis sûre de la retrouver encore."

T'as bien une VDM perso du coup, si tu devais être dans le journal ? "Un jour, fatiguée de tourner en voiture dans mon quartier depuis de longues minutes sans trouver une seule place de stationnement libre, je respectais de moins en moins les "Cédez le passage" ou encore les "Stop" que j'avais pris 150 fois. Jusqu'à ce que je fasse piler dangereusement une voiture. Elle était assez près de moi pour que je puisse lire en grosses lettres "POLICE". Ou encore un jour, j'ai mangé des biscuits pour chien sans le savoir, et j'ai fini toute la boite. Et j'ai trouvé ça vachement bon." 

À part dessiner, tu aimes quoi ? "Bien en dehors du dessin, j'aime partir à la pêche aux palourdes, cueillir du thym et du romarin (oui, on a tout ça gratuit, nous), observer les flamants roses, me dorer les fesses au soleil en lisant un magazine pour femmes pré-ménopausées, manger des huîtres en plein soleil un 31 décembre, m'endormir avec un documentaire sur le Moyen-Âge, rêver d'aller vivre aux États-Unis… En fait, le seul truc qui me saoule vraiment, c'est d'être obligée de me taper 30 mn de bagnole pour arriver au premier sushi du coin." Ah ouais, là c'est une No-Go zone de Fox News ton bled. Dans les artistes qu'elle aime, elle cite : "Pacco/Motin, Chimulus, Geluck, Sfar, jean Lecointre, Banksy, Bill Plympton, Large et Ubs." Elle aime bien la musique et le cinéma aussi (Interstellar lui a foutu une claque, et elle aime danser sur de la bonne vieille funk), mais elle a surtout une règle d'or en matière de série télé : "Je ne suis pas très série télé. A part quand David Hasselhoff est là." Je valide. "Pour le reste, je n'ai pas eu de gros coups de coeurs, parce-que malheureusement, j'ai le syndrome du "je-me-fais-chier-quand-je-lis" qui me pourrit intensément la vie (je te jure, j'adorerais me balader avec un livre sous le bras tous les jours et j'aime plus que tout les bibliothèques)." Intéressant. Quand je vais chez quelqu'un et qu'il n'y a pas de livres (et je parle de vrais livres, pas Marc Lévy ou 50 nuances me machin) je me méfie de la personne chez qui je suis. D'un autre côté, je suis un snob élitiste aussi, alors qu'est ce que j'y connais à la vie ?

Toi qui dessine bien, t'as pas un conseil pour un débutant? "'Et tu fais quoi comme métier à part ça ?' Héhé, non, je plaisante." Avant toute chose, il faut trouver son propre style, sa propre patte. Ensuite, voir ce qui est bon à mettre en avant dans son univers. Voir ce qui plaît en majorité à la famille, aux potes pour commencer. Si tu commences à plaire aux potes de tes potes, c'est plutôt bon signe. Toujours avoir cette idée quand on crée de : "Tiens, ça, j'ai vu personne d'autre le faire." Pour ne pas perdre le cap de se démarquer des autres. Mais ne pas avoir peur non plus de s'inspirer pour aider ton dessin à évoluer... Bien sûr, toujours se faire plaisir, se lâcher, essayer de nouvelles techniques, de nouvelles couleurs, de nouveaux sujets, ne jamais s'empêcher de dessiner une idée, même si elle est très con et inutile. Trouver ses dessins nuls mais ne jamais les jeter.  SURTOUT ne jamais se ruiner en matos quand on commence, genre, si tu t'achètes la dernière Cintiq parce que tu trouves que c'est cool et qu'il faut avoir ça pour assurer, bah, c'est que t'as rien compris. Je sais pas si j'en ai motivé beaucoup là mais bon." Ah si si, excellente réponse ! Je repars à la Fnac rendre ma Cintiq. De toute façon j'en étais réduit à m'en servir comme plateau à pizzas.

Voilà, c'est tout pour cette semaine. Merci Pauline pour ta participation à tout ça. Maintenant, je vais aller m'allonger dans une pièce sombre car le foutoir qu'était VDM pour le 1er avril m'a esquinté les neurones. Je crois que je vais mettre un disque de Brian Eno, et attendre que le calme revienne. Inspirer. Expirer. Inspirer… Ou alors je vais sortir de chez moi, aller au bar, discuter avec toi, te dire qu'il faut qu'on se casse tous les deux dans les rues de Paris, courir, trébucher, t'embrasser en cachette et on se racontera de la merde en buvant des Bombay-tonic dans notre club secret. Puis après tout ça, ce sera le weekend de Pâques, l'occasion de manger trois tonnes de chocolat en hommage à la résurrection de Jésus. J'ai lu des passages de la Bible, mais je ne suis pas sûr que dedans ça parle d'oeufs en chocolat dans le jardin déposés par des lapins ou des cloches (selon les orthodoxies). Bref, allons nous détendre en chocolat et musique ambiant, j'pense que c'est mieux. Vous aussi, amusez-vous bien, et faites attention en traversant la rue. Embrassez qui vous voulez. Et le bonjour à vos parents.

Et vous alors ? Vous pensez avoir du talent et vous souhaitez participer à une prochaine VDM illustrée ? Envoyez-nous un e-mail sur [email protected] en n'oubliant pas de nous communiquer l'adresse de votre blog ou quelques-unes de vos œuvres.

#1698 - VDM illustrée - Publiée le 02/04/2015 à 15:32 Écrit par Alan - 21 commentaires

Meilleurs commentaires

  • Sympa ce style ! Ça change un peu - même si j'avoue qu'au début je me suis demandé si la meuf était poilue du c.., avant de comprendre qu'il s'agissait de ses capitons ! :D

    #1 - Le 03/04/2015 à 23:49 par Atia

    Voir le contexte

  • Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le zizi...

    #7 - Le 05/04/2015 à 20:24 par CeliaPoudes

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette