Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (188) - Jeux et concours (49) - Photos (13)

La VDM Illustrée d'Idan Schneider

Hého, tu sors de chez moi avec ce djembé et ne reviens jamais ! Voilà, maintenant que le ménage est fait dans l'appart', on peut commencer. Tout le monde va bien ? Vous avez sorti la Canada Goose pour aller fanfaronner à la MJC ? C'est vendredi, et que vous ayez le coeur en fête ou le moral dans les chaussettes, dites-vous qu'au moins vous n'êtes pas un calamar. Ça doit être triste d'être un calamar. La vie d'un calamar doit être déprimante. Ils n'ont pas la télé, ne doivent pas savoir se servir d'un smartphone et on les voit jamais chez Disneyland ailleurs que sur une assiette. Je m'excuse par avance si un calamar super développé dont j'ignore l'existence lit ceci et est en train de se dire, "mais quel enfoiré, j'ai un iPhone 4S et j'étais sur Space Mountain la semaine dernière !" Bon, trêve de fruits de mer, en avant pour l'artiste du jour.

LA VDM ILLUSTRÉE D'IDAN SCHNEIDER

"Le sommeil. On apprend à apprécier le sommeil quand on a deux enfants en bas âge."

Idan par C-Section.

 


Cette semaine, nous partons faire un tour du côté de FML (VDM en Anglais, quoi). Pour faire la surprise, j'ai partagé l'histoire en même temps que l'illustration. Comme ça, ça limite le risque de râleries des gens jamais contents qui se plaignent tout le temps quand on tente quelque chose d'un peu différent (j'ai les noms). Vous pouvez aussi cliquer sur les illustrations dans cet article pour avoir des versions plus grandes.

Ses infos :
Âge : 37 ans 
Ville : Tel Aviv, Israël
Blog : C-Section Comics
Sa VDM illustrée : Celle avec la boisson


Disons-le tout de suite : cette semaine on est dans le domaine des "Monsieur et Madame trucmuche ont un fils". Et c'est plutôt cool, mais bonjour la galère pour trouver une traduction à la vanne initiale d'Idan. On s'est creusé le cerveau pour pouvoir publier l'illustration sur VDM, parce que j'aime beaucoup ce que fait Idan. Il fait partie de ces gens qu'on voit passer sur Internet. Il est très "partageable" sur les réseaux sociaux, car son humour est assez terrible, certaines illustrations sont sans texte et sont donc comprises par tout le monde. Il avait déjà illustré une FML et cette fois ci, il revient sur nos deux sites.

Bon, c'est qui ce gars ? "Je suis plus connu pour mon webcomic qui s'appelle C-Section Comics, mais je suis aussi ingénieur informaticien. La dernière fois que FML m'a interviewé, je venais de quitter mon boulot pour prendre le temps de me focaliser sur des choses plus artistiques. Pendant ce temps-là, j'ai gagné ma vie en faisant des caricatures (j'ai eu des clients du monde entier et je me suis bien amusé), j'ai illustré un livre pour enfants et évidemment j'ai crée beaucoup de nouvelles illustrations pour C-Section Comics. Je suis revenu à la programmation mais je continue à faire de l'illustration quand je trouve le temps, le soir ou les weekends." Le temps, le temps, le temps. Chose qu'il nous manque à tous. Ça et un détecteur pour retrouver les objets que le chat fait tomber derrière les meubles lourds.

Un ingénieur informaticien qui a autant d'humour, c'est rare. OK, je troll un peu. Il jongle comment sa vie professionnelle et sa vie d'artiste ? "Dessiner c'est très satisfaisant, c'est une façon de m'exprimer, c'est évident. Mais ça me permet aussi de communiquer avec des gens tout autour du monde. Je peux attirer l'attention de mes lecteurs, même si c'est pour quelques seconds à la fois, et leur faire réfléchir à quelque chose que j'ai choisi de mettre en avant, ou même partager avec eux une pensée idiote que j'ai eue. D'être un dessinateur sur le net, j'ai le privilège d'avoir mes BD qui sont lues par des millions de gens autour du monde. J'imagine que de jeunes artistes prennent ceci comme un acquis, mais j'suis assez âgé pour apprécier ce plaisir, parce qu'il y a 20 ans, c'était impossible à moins d'être un dessinateur diffusé à grande échelle, et ce privilège était réservé à très peu de gens. Et dernièrement, dessiner me permet de balancer sur les choses qui me rendent dingue. C'est la meilleure thérapie qui m'est accessible, et me coûte beaucoup moins cher qu'un vrai thérapeute." Hmmm. Peut-être que je vais relancer ma carrière avortée de dessinateur alors, ça me permettrait d'évacuer toute cette haine et cette bile que j'accumule depuis quelques temps. Parfois j'utilise ces articles pour balancer quelques trucs, en douce, mais je suis censé parler des artistes, pas de moi, ma vie et les gens immondes que je peux y croiser parfois. Non, ce serait abuser, et c'est pas mon genre d'abuser, je vais plutôt rester fidèle à mes valeurs de style (à prononcer "staïlle").

Idan, tes news, tu veux nous en parler ? "C-Section Comics a va bientôt fêter ses 5 ans. Quand j'ai commencé la série, c'était plus dans l'idée de faire des vannes et des jeux de mots idiots, des observations sur la vie et des coups de gueule sur trucs qui me rendaient dingue. Mais en "prenant de la bouteille", la série vieillit avec moi, donc maintenant il y a des dessins un peu plus sérieux, à propos de politique, de religion, les préjugés dans les média ou la façon d'élever les enfants. Mais la majorité de mes dessins sont à propos de trucs idiots comme les différentes personnes que l'on peut croiser aux urinoirs, ou comment ce serait si les stars de memes étaient au casting de Game of Thrones. Quand j'ai commencé à dessiner, je pensais pas que ça durerait aussi longtemps, et maintenant je ne vois pas ma vie sans dessiner."

Idan a eu un mot pour nos amis de Charlie Hebdo : "Je n'arrête pas de penser à l'héroïsme des dessinateurs de Charlie Hebdo. Ils ont été menacés pendant longtemps, ils savaient qu'ils risquaient leur vies en dessinant et en publiant leurs dessins, il y avait un précèdent (l'attaque du dessinateur Danois Kurt Westergaard, le meurtre du réalisateur Theo van Gogh) mais malgré tout ils continuaient de publier leur vérité en forme de soutien à la liberté d'expression. Je prends cette opportunité pour exprimer mes condoléances les plus profondes aux familles des victimes des attaques des bureaux de Charlie Hebdo et le Hyper Casher à Paris." 

Idan a commencé à dessiner grâce à des Frenchies ! "Je dessine depuis autant que je me souvienne. Mon amour des BD à commencé quand j'ai vu un livre d'Astérix pour la première fois - c'était "Astérix et Cléopatre" et j'avais 4 ou 5 ans à l'époque. J'étais attiré par les beaux dessins d'Albert Uderzo. Astérix est toujours une de mes séries préférées à ce jour, et maintenant que je suis adulte je peux pleinement apprécier les scripts comiques brillants de René Goscinny, certains que je ne pouvais pas comprendre étant enfant, comme sa satire excellente du capitalisme et du consumérisme par Obélix et compagnie." 

Et à part le dessin et les BD, tu aimes quoi ? J"Ma série télé comique préférée du moment est The Big Bang Theory. Comme série dramatique, mes choix principaux sont Game of Thrones et Breaking Bad. Et quand je travaille, j'aime bien écouter des talk-shows politiques et des émissions satiriques comme ceux de Bill Maher, John Stewart, John Oliver et The Colbert Report. Comme je suis papa, j'ai une excuse formelle qui me permet de regarder les classiques de Disney avec mes enfants, comme Aladdin, la Belle et la Bête et Fantasia. J'ai pas trop l'occasion de regarder des films pour les grands de nos jours." Les gamins, ça vous fait faire n'importe quoi. C'est pour ça que j'ai choisi d'avoir des chats. Scientifiquement, les chats sont identiques aux gamins, à quelques poils près. Et puis ça vit moins longtemps, ça ne vient pas réclamer de l'argent pour un scooter, ça se dispute pas pour avoir la chambre la plus grande en cas de déménagement, et y'a pas besoin de leur expliquer un jour que papa et maman vont se séparer parce que maman a fait du sexe sordide avec des inconnus chauffés sur Facebook et qu'elle a pris tout le monde pour un jambon. Quoique, les chats, ça couche avec le premier venu aussi, alors c'est guère mieux.

Une petite VDM perso pour finir ? "Aujourd'hui, j'étais assis dans le salon avec mes deux enfants. Tout d'un coup j'ai clairement entendu le bruit de quelqu'un qui lâche une caisse. Rien qu'à l'odeur, je pouvais déduire que l'auteur du crime était mon fils aîné, et qu'il avait mangé des bâtonnets de surimi à midi aujourd'hui. Cinq ans passés à être père m'a transformé en expert en analyse de flatulences, niveau Les Experts Miami. VDM" Je pense que c'est la VDM perso la plus drôle que j'ai reçue d'un illustrateur, chapeau Idan !

Voilà, c'est fini pour aujourd'hui. Je suis encore en vacances, presque. Je dis ça parce qu'il n'y a jamais de vacances quand on travaille chez VDM, c'est un sacerdoce, une passion. On est toujours là, 24/7, pour vous apporter joie et bonheur. Je suis en vacances depuis vendredi dernier, mais je vous ai à l'oeil. Je vous surveille. Bon, tenez, je vous laisse en musique avec ce morceau de Diabologum, groupe mythique des années '90 dont l'album #3 est ENFIN réédité ces jours-ci. Si vous ne connaissez pas, un résumé paresseux serait : "Fauve avec de la testostérone." C'est beaucoup plus que ça, croyez-moi. Je vous fais des bisous avec le nez, et à la semaine prochaine, ce sera un copain qui passera nous voir en plus ! Ciao !

Et vous alors ? Vous pensez avoir du talent et vous souhaitez participer à une prochaine VDM illustrée ? Envoyez-nous un e-mail sur [email protected] en n'oubliant pas de nous communiquer l'adresse de votre blog ou quelques-unes de vos œuvres.

#1684 - VDM illustrée - Publiée le 23/01/2015 à 16:55 Écrit par Alan - 29 commentaires

Meilleurs commentaires

  • Ahah, j'ai bien aimé le dessin avec Google+ et Youtube :D

    #2 - Le 23/01/2015 à 19:55 par Orbdacra

    Voir le contexte

  • J'ai failli m'étouffer en faisant des bulles tellement la VDM perso m'a faite rire :D
    signé: le calamar super développé qui n'a pas d'iphone parce qu'il est trop pauvre :(

    #3 - Le 23/01/2015 à 20:05 par Lecalamarlover

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette