Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (188) - Jeux et concours (49) - Photos (15)

La VDM Illustrée de Krumla

C'est vendredi, c'est donc écrit en gras. J'étais assis dans ma caravane au bord de l'autoroute en train de faire cuire des saucisses cocktail au-dessus d'un camping-gaz quand je me suis dit qu'il était temps d'écrire un bout de texte pour présenter l'artiste de la semaine. Oui, parce que cette semaine on voyage, on se la joue international une fois de plus. Cette fois en revanche, c'est encore plus exotique que le Canada ou Tournefeuille. On part un peu par la Californie avec un détour par l'Islande. La caravane ? C'est pratique quand on a l'habitation principale envahie par des chatons ou abîmée par des enfants, l'habitat étant le sujet principal de la VDM de la semaine. Allons voir c'est quoi que c'est qui s'passe là-dedans.

LA VDM ILLUSTRÉE DE KRUMLA

"Mon bureau est à 10 cm de mon lit, et je travaille de nuit donc les ronflements de mon compagnon sont devenus une part entière de mon processus de travail."

Autoportrait Sandra par Krumla

 


Krumla c'est Sandra. Sandra c'est Krumla. Sandra est Islandaise, vit en ce moment en Californie mais retourne vivre en Islande en Décembre. C'est bon, vous avez tout suivi ? La VDM illustrée provient d'abord de FML, et vous pouvez voir la FML illustrée originale ici.

Ses infos :
Âge : 27 ans
Ville : San Francisco, USA, mais bientôt Reykjavik, Islande.
Blog : Krumla.com
Sa VDM illustrée : Celle avec les serviettes


C'est très international tout ça. Moi j'aime bien, un Anglais qui habite à Paris qui pose des questions à une Islandaise qui vit à San Francisco. On dirait une émission style, "Faut pas rêver". 

Que fait-elle exactement ? "Pffff, qui sait ? En ce moment je fais la transition d'essayer de travailler dans l'industrie de l'animation vers celui de devenir une artiste de BD. Ça devenait fatiguant d'attendre que les studios se rendent compte que d'à quel point je suis géniale, alors travailler de façon indépendant sur mes propres projets c'est très sympa. Ça me permet de raconter mes propres histoires et j'apprécie vraiment. En ce moment je crée une BD web intitulée Brainiacs (ou Ofvitar en Islandais), à propos de deux nerds Erna et Arnar qui vivent à Reykjavik et leurs histoires quotidiennes. C'est principalement inspiré par mon petit ami, mes amis et moi. J'avais commencé à le faire pour un site Islandais qui s'appelle Nerd du Nord et les gens semblent vraiment apprécier. On peut aussi le lire en Anglais ici.

Quels sont ses projets ? "J'ai deux idées qui me tournent dans la tête, mais je peux pas vraiment en parler. Un sera un roman graphique que je veux pitcher à des éditeurs bientôt. Je veux tester mes talents d'écrivain, parce que j'adore les histoires qui marient l'humour et des sujets difficiles, et ce sera définitivement ce genre d'histoire. L'autre idée deviendra une BD web fantasy qui prendra sans doute des années à finir. Ça va être épique ! À travers des époques et des continents, des vies ruinées, du sang versé, épique."

Mais comment on se retrouve à San Francisco, étant de Reykjavik ? "J'ai étudié le design multimédia dans une fac Islandaise appelée Borgarholtsskoli. Puis j'ai déménagé à San Francisco et j'ai obtenu un B.F.A en Animation : Développement Visuel de l'Université "Academy of Art" il y a à peu près un an." Tout simplement. Moi, la première fois que je suis allé en Californie, j'ai cru que j'allais avoir droit à une fouille rectale à l'aéroport parce qu'on m'a repéré dans la file d'attente des passeports pour une raison qui m'échappe encore. Chacun son expérience. 

Elle se sent inspirée par quoi ? "Mon inspiration vient de partout. La vie de tous les jours, les livres, les films, les trucs aléatoires… C'est difficile de préciser d'où viennent comment les idées me viennent. Parfois il me faut quelques jours pour trouver ce que j'essaye de dire, d'autres fois ça apparaît comme un éclair devant mes yeux de façon instantanée, et je dois dessiner rapidement avant que ça disparaisse." Et est-ce qu'il y a eu un événement ou quelqu'un qui lui a donné envie de commencer à dessiner ? "J'ai toujours dessiné. Rien d'excitant à dire là-dessus. J'ai tenté d'étudier quelque chose de normal dans une fac normale et j'ai pensé à devenir une avocate ou une économiste mais c'était ridicule. J'aurais fini par dessiner dans le tribunal." Je comprends. Tel que vous me voyez (pas vraiment), j'ai une maîtrise de psychologie. Si si. J'ai failli être psychologue du travail. Je vous le jure, avec une spécialisation en ergonomie. Comme quoi, on commence la vie adulte en pensant devenir un truc, et quelques années plus tard on finit par se dire qu'on avait bien fait de prendre à gauche plutôt qu'à droite. En amour, c'est pareil, on dit qu'on changera jamais d'avis pour un truc, que ceci ou cela est impossible. Que ça n'arrivera jamais. Puis quelques années plus tard on se rend compte qu'on avait eu tort de pas essayer. Que ça nous est passé sous le nez. Faut faire gaffe. Hashtag YOLO, quoi.

Et niveau influences ? Elle aime quoi dans la vie ? Il semblerait que son héros soit Faith Erin Hicks. "Il y a à peu près 15 ans elle a appris à dessiner en créant le webcomic géant Demonology 101. Cette année elle a gagné un prix Eisner pour une autre BD. Elle mérite tout ce qu'elle obtient." Et pour les petits plaisirs de la vie ? "Mes amis et moi avons commencé à jouer à Pathfinder récemment. C'est un peu comme Donjons et Dragons pour les débutants et on est des noobs complets. J'ai pas trop de passe temps ces jours-ci vu que je travaille, mais j'ai beaucoup rejoué à Dragon Age. Si je pouvais avoir n'importe quel boulot au monde, ce serait designer de personnage pour ce jeu." 

Pour finir, une VDM perso ? "Peut-être la fois où j'ai réussi à m'enfermer à clé dans mon propre appartement. Je partais en cours et j'étais déjà en retard. Ma porte d'entrée a un de ces verrous qui nécessite qu'on tourne la poignée de l'intérieur pour qu'on puisse ouvrir la porte. Quand j'ai essayé d'ouvrir la porte, elle était coincée, et ne voulait pas bouger. J'ai commencé à paniquer parce que c'était le dernier cours du semestre et ma note dépendait de ce que j'allais rendre ce jour là. Après 10 minutes de SMS à des gens pour leur dire que j'allais être en retard, j'ai pris un marteau et j'ai frappé sur la poignée jusqu'à ce que ce que ça s'ouvre, et j'ai pu aller en cours. Évidemment, le prof ne s'est pas pointé ce jour là. VDM" Ah, le coup classique. À force de vouloir se protéger des gens à l'extérieur, on se retrouve enfermé chez soi. Jolie histoire, tiens, un joli golf clap pour l'occasion.

C'est vendredi, c'est spaghetti. Merci Sandra pour ta patience, et ta VDM illustrée est vraiment cool. C'est le weekend, et donc c'est le moment d'aller acheter des bouteilles de Jack Daniel's, des bouteilles de Coca, des Pringles et mettre tout ça sur la table basse. Ou alors commander ça avec votre iPad sur Leclerc Drive et aller le chercher avec la Twingo, comme un bon gars moderne que vous êtes. Perso, j'ai opté pour la solution "je vais méditer en écoutant des CD de la musique d'Ushuaia" parce que j'ai plus un rond pour acheter de quoi m'hypnotiser chimiquement, alors je vais faire ça façon Dalai Lama. Oui, j'ai des weekends de ouf. La semaine prochaine c'est Halloween, alors qui sait ce qui nous attend. Ce sera la surprise !

Et vous alors ? Vous pensez avoir du talent et vous souhaitez participer à une prochaine VDM illustrée ? Envoyez-nous un e-mail sur [email protected] en n'oubliant pas de nous communiquer l'adresse de votre blog ou quelques-unes de vos œuvres.

#1663 - VDM illustrée - Publiée le 24/10/2014 à 09:53 Écrit par Alan - 18 commentaires

Meilleurs commentaires

  • C'est malin, maintenant j'ai envie d'un whisky et de Pringles sour cream & onions...

    #1 - Le 24/10/2014 à 18:29 par mokaneko

    Voir le contexte

  • Je note que tu es complètement marteau d'avoir utiliser cet outil. Il faut utiliser une massue !

    #3 - Le 25/10/2014 à 11:17 par Mr_Citation

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette