Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (188) - Jeux et concours (49) - Photos (15)

VDM en vacances #2 : Apéro au camping

On en rêvait, on y est. On est arrivés sur le lieu prédestiné aux vacances. On a mis notre bermuda moche, chaussé nos tongs qui font mal aux orteils et on fait semblant d'être heureux. Comment ça, Monsieur tire-la-tronche, "on fait semblant" ? Bon, OK, pas tous, il y a des exceptions. Les gens qui, prévoyants comme moi, pensent à emporter beaucoup de tranquilisants pour chevaux dans leurs valises peuvent prétendre à une sorte de bonheur flou et éphémère, mais pour la plupart, les vacances sont synonyme de déni. On s'est pris la tête à voyager tant bien que mal jusqu'à l'autre bout du pays ou de la planète, dépensant parfois une mini fortune au passage, du coup on se retrouve dans un endroit nouveau, certes joli, mais avec les mêmes névroses et problèmes gastriques qu'au départ. Mais voyons voir à qui cela profite vraiment, dit-il avec la voix de Bernard de la Villardière.



(Le standing de votre camping peut varier de celui promis sur la brochure)


Ce n'est pas tout d'avoir fait le déplacement, il faut aussi se farcir les 15 jours sur place. Des journées qu'on voyait lointaines, en ce jour de février dernier lorsqu'on les a réservées par internet, sortant fébrilement la carte bleue après avoir vu les photos vaguement jolies du campement sur le site du voyagiste. Mais seulement voilà, maintenant on y est. Et c'est pourri. Ça sent la vase. Le bloc sanitaire est loin et niveau hygiène c'est pas loin du niveau d'un relais d'autoroute. Les voisins de campement ont des enfants en bas âge et vous avez vu une trompette dépasser de la tente. Heureusement qu'il y a un cubi de rosé au frais.

Aujourd'hui, premier jour de camping, emplacement 301. Je passe deux bonnes heures à installer mes deux grosses tentes et tout le reste. Une fois fini, je m'installe à la table avec une bière, fière de mon installation. Je regarde ma feuille de réservation et puis zut. Moi, c'était le 302. VDM

Que l'on soit plage, montagne ou en recherche de quiètude dans un monastère perdu au fond de la Lozère, il faut viser juste si on part vers l'inconnu. Beaucoup partent chaque été au même endroit, et c'est un peu dommage. Ça peut se comprendre, c'est comme aller au McDo : on sait ce que l'on va retrouver au menu, et quel goût ça va avoir. C'est la solution de facilité, les vacances paisibles dans un endroit familier. Mais à ce moment-là, autant partir en vacances dans son jardin, voire planter sa tente dans le salon et faire caca dans sa baignoire. Il vaut mieux prendre le risque d'essayer quelque chose de nouveau, et pour continuer l'analogie du McDo, je veux dire quelque chose de plus exotique que de prendre un McCheval quand vous avez l'habitude de prendre un Big Mac. Je veux dire carrément aller chez Hippopotamus. En Inde. C'est le seul moyen de déconnecter totalement et d'avoir l'impression que le temps s'est arrêté. Sinon, au retour vous serez toujours dans le même état pitoyable qu'au départ, et on vous fera chier avec des phrases du style : "ENCORE t'es parti à Capbreton ? T'as pris un abonnement ou quoi ? T'es vieux dans ta tête, non ?"

Aujourd'hui, vacances aux US au bord de l'océan. Je drague une jolie autochtone dans un anglais approximatif. J'aperçois des phoques au loin. Ne connaissant pas ce mot, je tente le mot en français suivi d'une imitation du cri : "Phoques ! OOHAAN !" Elle, elle a mimé la fille affolée qui part en courant. VDM



(L'été à la plage, c'est le rêve)

Être en vacances c'est se reposer, mais c'est aussi le moment de se découvrir des passions. Bon, certes, les passions en vacances sont souvent les mêmes : les raquettes de plage, la pétanque, le cerf-volant et l'alcoolisme léger. Les raquettes de plage, chez soi, on n'y jouerait jamais tellement c'est pas terrible-terrible. Mais à la plage, tout d'un coup, on se divertit d'un rien. Notre niveau d'exigence baisse considérablement. Personnellement, je fais des sudoku à la plage, mais je les remplis au hasard. Personne ne va venir vérifier, même si je leur montre en disant : "Regarde, j'ai tout réussi." J'ai testé une fois dans une rue la nuit alors qu'il pleuvait, c'est vrai, ça n'intéresse personne. L'alcoolisme léger, c'est le même qu'à la maison, mais on culpabilise moins d'ouvrir une bouteille de rosé à 17 h quand on est en vacances à la plage. Ça parait "normal". Ouvrir une bouteille de rosé à 17 h dans le métro vous ferait passer pour un clochard. Deux poids, deux mesures.


(Les vacances à la campagne, comme ici dans l'Aveyron, réservent de drôles de surprises)

Certains vont aussi à la campagne ou à la montagne pendant leurs vacances d'été. Ils n'aiment pas aller à la plage. Ils sont "différents". Ils aiment communier avec la nature, c'est à dire les insectes, les moustiques et les serpents. Il faut respecter ces gens. Une maison à la campagne, c'est plutôt sympathique. On réunit une bande de potes, on loue une maison en bois dans les bois et on boit des tisanes en parlant politique et déconstruction de l'âme à travers le cinéma russe tandis que les enfants jouent dans la piscine à boudins. Le rêve. Enfin, je crois que c'est comme ça, je ne me fais jamais inviter dans ce genre de plan parce que je crois que je me transforme en hibou en colère à tête rotative au bout de deux jours dans une situation aussi angoissante.

Aujourd'hui, vacances en Tunisie. Alors que je me détends au bord de la piscine, une femme me raconte à quel point ses enfants sont sages, obéissants et bien élevés. "Et le vôtre ?" Oh, moi, c'est celui en face de nous avec le maillot de bain baissé et qui essaye d'uriner le plus loin possible. VDM


(Les seules élections en France qui comptent vraiment)

L'entrée de la cité balnéaire affiche fièrement l'éléction de Mister Camping pour demain soir, chouette, une animation. Sinon, il y aura le marché de nuit pour déambuler avec une crêpe au Nutella à la main, une occasion de plus de s'acheter un bout de plastique ou un tableau moche d'un clown. L'ambiance y sera electrique, tous ces néons brûlant l'équivalent en kWh d'un petit village sud américain. Une bagarre éclatera sans doute du côté des auto-tamponneuses ou de la chenille (celle qui s'appelle "El Diablo" ou "Powerzone Trip"), un affrontement soit entre deux bandes de jeunes gens qui ont un peu trop forcé sur la vodka-Red Bull et qui fanfaronnent devant des adolescentes Suédoises, soit deux familles nombreuses "Mariage Pour Tous" qui se disputent en criant comme des mouettes au sujet d'une place de parking à côté du marchand de glaces. Alors qu'il y a plein de places à 100 mètres, évidemment. C'est l'ambiance des vacances, celle que je préfère en fait. On me prend pour un fou quand je dis ça, mais c'est vrai. J'ai déjà entendu "Last Christmas" de Wham sortir de la sono en plein jour, en août, sur la plage de Narbonne et c'était juste parfait, comme mettre une chemise hawaïenne dans un mariage guindé. Il faut savoir aimer le kitsch et le mauvais goût parfois pour pouvoir passer de bonnes vacances. Sinon, à vouloir la perfection à tout prix, on finit déprimé et rempli de tranquilisants pour chevaux.

Aujourd'hui, plage. Je m'installe et, au bord de l'eau, je vois un sac plastique. Voulant faire ma B.A., je décide de protéger l'environnement et de l'enlever. C'était pas un sac, mais une méduse. VDM

Prenez-en de la graine : À tout vouloir bien faire, on se retrouve parfois couvert de méduses. Ce sera mon dicton moisi du jour. Laissez faire les choses, et amusez-vous bien, où que vous soyez et quoiqu'il arrive. Bisous.


 

#1646 - L'actualité VDM - Publiée le 15/08/2014 à 17:56 Écrit par Alan - 48 commentaires

Meilleurs commentaires

  • Moralité : les vacances c'est fait pour déconnecter, pas pour s'inventer une mission de sauvetage de la planète. Aïe!

    #1 - Le 15/08/2014 à 17:54 par tatazizou

    Voir le contexte

  • En fait, il avait raison le gosse de s'entrainer a faire pipi le plus loin possible, en cas d'attaque de méduse... haha

    Sinon très bien écrit comme toujours, je suis fan! ;)

    #2 - Le 15/08/2014 à 18:09 par coccinelle93

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette