Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (187) - Jeux et concours (49) - Photos (13)

La VDM Illustrée de Bénédicte

Les VDM illustrées sont devenues une institution, un peu comme la saucisse de Toulouse, les ombrelles miniatures dans les cocktails, Olivier de Carglass, et le kebab du lendemain de cuite. Cette semaine, nous remettons ça pour le plus grand plaisir de tous (surtout le kebab), mais bizarrement, cette fois-ci, ça sent la mer, les embruns et... l'alcool. Voyons voir un peu qui nous accueillons, je trépigne d'impatience.

LA VDM ILLUSTRÉE DE BÉNÉDICTE

"Sinon, quand il me reste du temps, je sors faire la fête, je bois bien trop d’alcool, je fume des pétards et je fais chier les gens que je rencontre."

Autoportrait Bénédicte par Bloutouf

Faut que je vous avoue un truc. Je connais personnellement l'artiste du jour. Ne m'accusez pas de népotisme, elle a vraiment du talent. Humainement c'est une horreur, une vraie plaie. Je n'arrive à la supporter qu'en ayant pris des médicaments, donc je vais me focaliser sur ses talents d'illustratrice. Pour vous en convaincre, il suffit d'aller jeter un oeil sur son blog, sa VDM illustrée et pour ceux qui veulent la suivre plus régulièrement, elle a une page Facebook.

Elle s'appelle Bénédicte, son pseudo est Bloutouf. Elle vient de Lyon mais vit dans les Landes près de l'océan. On ne dira pas la ville : "Est ce que je te demande si tu dors avec tes chaussettes moi ?" Vous voyez ce que je veux dire sur son caractère ? C'est pas elle qui va m'apprendre quelque chose sur le dessin. Elle travaille comme certains autres illustrateurs sur "une super tablette graphique qui déchire". Qu'est ce qu'elle fait de sa vie ? "De la merde la plupart du temps. Si j'ai un créneau dans la journée (je suis over-bookée comme meuf) je dessine ou je fais du graphisme pour tous ces connards d'écolos (dont je fais partie, je ne bois que du rhum bio) et je dessine aussi pour les mioches, que j'adore." Bénédicte travaille surtout pour améliorer la planète : "J’ai tout d’abord travaillé pour une association environnementale du nom de Mountain Riders et ses partenaires. C’est comme ça que je me suis fait connaître dans le milieu, puis j'ai commencé à travailler pour des asso plus grosses comme la Fondation Nicolas Hulot et Corabio." Elle se préoccupe de la Terre et c'est tout à son honneur. Perso je m'en fous, mais je ne compte pas laisser trop de traces de ma venue par ici, à part mes superbes dessins. En revanche, elle a des enfants, une descendance. Elle a d'ailleurs une charmante anecdote à ce sujet quand je lui demande son actualité : "Je suis en train de faire une BD ! J’en ai eu l’idée le jour où mon fils a chié dans une épuisette. Je me suis dit qu’avec le nombre de conneries à la seconde qu’il fait, j’aurais de quoi écrire un livre. Donc c’est en cours. Il me manque pas mal de temps, et puis après il faudra un éditeur, ça peut servir." D'ailleurs, si un éditeur passe par là...

Pour ce qui est de ses goûts, ses coups de cœur… je ne sais pas si c'est une bonne idée de lui demander. Ah si, il y a une chose sur lequel on est d'accord : "Mon héros c'est Georges Clooney (pas l'acteur). Parce qu'il dit de la merde et que je kiffe les gens qui disent de la merde. Et puis c'est mon pote Philippe Valette (aucune relation avec le Maxime de VDM) qui l'a créé et il est aussi con que Georges lui-même !"

Sinon, c'est une excellente cuisinière, et elle fait de très bons cookies. Elle dit aussi : "ARRÊTEZ D'ACHETER DE LA GROSSE MERDE EN SUPERMARCHÉ." Oui, c'est une écolo pénible dotée d'un sale caractère, je vous l'avais dit. Mais c'est intéressant de voir que les illustrateurs peuvent être engagés par rapport aux contrats qu'ils choisissent.

En BD, elle a une préférence pour le contemporain : "La première fois que j'ai lu Margot Mottin, je me suis demandé qui était cette fille qui racontait ma vie !" Elle cite aussi Laure Fournier, June, Larcenet et Pedrosa.

Pour ce qui est de ses passions, elle cite les chaussures, les fringues, les sacs et "des trucs énormes et colorés pour accrocher dans mes cheveux". Elle se dit passionnée par les bars. À n'importe quelle heure. "Le matin j’aime aller boire douze cafés avec mes copines après avoir posé mes enfants à l’école, je ressens alors un incroyable sentiment de liberté ! En fin d’après-midi pour l’apéro et profiter des dernières heures de soleil! J’adore aussi et surtout la nuit parce que tu rencontres toujours des gens bizarres ou con ou super." D'ailleurs, elle et moi, on s'est connus dans un bar. Je ne sais pas dans quelle catégorie elle m'a classé. Dans un sens, ça rejoint ce qu'elle dit sur ses sources d'inspiration : "En général, j’ai toujours un petit cahier sur moi pour noter ce qui se passe dans ma tête. Je me suis rendu compte que c’était indispensable parque visiblement la durée de survie d’une idée est plutôt restreinte. Elle est très vite remplacée par une nouvelle. Étonnamment, je me suis rendue compte que c’était souvent lors de mes apéros que les idées fusaient... allez savoir pourquoi." Ouais ouais, on a très bien compris. Sacoche.

Sinon, elle a sa propre VDM à nous narrer : "C'était il y a 10 ans, j'étais au Ghana pour du travail et je me suis retrouvée invitée au dîner du 14 juillet chez l'ambassadeur de France. Ça me saoulait grave de me retrouver au milieu de tous ces gens blindés de tunes qui ne savaient rien faire d'autre que parler business et intérêts. J'étais assise à table à côté d'un homme d'un certain âge, plutôt sympa. J'ai commencé à rigoler avec lui et me sentant à l'aise j'ai parlé de la décoration de M. l'ambassadeur. En parlant d'une sculpture accrochée au plafond, j'ai dit : "Alors ça ! C'est typique des gens qui ont trop d'argent. Sous prétexte qu'ils paient cher, ils croient qu'ils achètent des trucs magnifiques. Mais soyons honnêtes, ce n'est qu'un immonde bout de bois gros et imposant qu'un pseudo artiste a accroché au plafond. C'est vraiment très laid !" L'homme à côté a ri, m'a demandé mon nom, puis s'est présenté : "Enchanté de faire votre connaissance, je suis le frère de l'ambassadeur." La claque ! Sa femme s'est penchée par-dessus son épaule et m'a dit : "Vous avez raison, elle est vraiment immonde cette sculpture."

Ça ne m'étonne vraiment pas ce genre de plan. Combien de fois elle m'a pris la tête parce que je lui ai dit que j'avais mangé au McDonald's, alors qu'elle boit de la Kro au kilo. Mais bon, faut reconnaître son talent, malgré le côté bêcheuse. Je ne lui demanderais jamais de m'apprendre à dessiner car elle serait capable de me taper dans la tête si je ne suivais pas ses instructions, alors cette semaine, j'ai juste appris que c'est possible de cumuler le rôle de mère de famille, de militante écolo, de créatrice de BD et d'occuper une place de pilier de bar qui tient tête à n'importe qui (et qui rote comme un homme). Parce que faut pas la chercher la Béné. Je la remercie d'avoir participé cette semaine, n'oubliez pas d'aller voir sa VDM illustrée. La semaine prochaine ce sera au tour de... vous verrez bien. D'ici là, écoutez au moins cette chanson, regardez cette image et soyez agréable avec vos voisins. Tout ira bien. Salut !

Et vous alors ? Vous pensez avoir du talent et vous souhaitez participer à une prochaine VDM illustrée ? Envoyez-nous un e-mail sur [email protected] en n'oubliant pas de nous communiquer l'adresse de votre blog ou quelques-unes de vos œuvres.

#1621 - VDM illustrée - Publiée le 11/04/2014 à 17:13 Écrit par Alan - 25 commentaires

Meilleurs commentaires

  • J'aime beaucoup l'illustration de cette semaine !
    Sinon, comme d'habitude, l'article est super. (Et ça fait plaisir de voir qu'Olivier de Carglass est revenu. Il nous avait manqué. Vraiment.)

    #1 - Le 11/04/2014 à 18:03 par Brachypelma

    Voir le contexte

  • Superbe illustration, j'aime particulièrement le fait que l'illustratrice ait imaginé les vacances avec la voisine, les clichés sont tout simplement hilarants !
    Et... Pourquoi la photo du chat à la fin ? O.ô

    #2 - Le 11/04/2014 à 18:31 par FaustRousse

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette