Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (187) - Jeux et concours (49) - Photos (13)

La VDM Illustrée de Kiyan

Comme disait Lorie : "Planque-moi ça, ça sent la poulaga à plein tarin ici !" Ah non, elle disait : "Ca y est c'est le weekend, vive les super weekends". C'est un peu cette joie de vivre que nous essayons d'instaurer chez VDM. Si si. On vous parle des bobos de la vie quotidienne, mais quand on nous accuse de moqueries et de schadenfreude (c'est un mot allemand qui désigne le fait de se fendre le bidon quand quelqu'un se fait mal), on tient à préciser qu'au contraire, on veut célébrer le fait que nous sommes tous démunis face à notre propre incompétence et notre malchance. Et nous illustrons ces bobos de la vie avec l'aide d'artistes talentueux, dont un nouveau que nous accueillons de ce pas.

LA VDM ILLUSTRÉE DE KIYAN

"Comment appelle t-on un ascenseur en Chine ? En appuyant sur le bouton. (hop, on rigole SVP)"

Autoportrait Kiyan par Kiyan

 

Comme je l'ai dit dans les articles précédents, je suis néophyte en BD et en illustration. J'ai essayé de dessiner mon chat l'autre jour, ça a donné ça. Vous voyez bien que je ne mens pas. Cette semaine, j'ai demandé à Kiyan de bien vouloir m'expliquer sa vie d'illustrateur, pour voir comment il s'en sortait par rapport aux autres. Déjà, lui aussi possède un blog, comme tout illustrateur qui se respecte. C'est sa vitrine principale, un peu comme la fenêtre de ma salle de bains par laquelle j'expose... rien. Je n'ai rien dit. Il a 30 ans, et nous vient de Bruxelles. Si mes souvenirs sont bons, c'est en Belgique. Il nous a fait une bien belle VDM illustrée de là-bas. Il y fait quoi ? "Dans la vie, je suis animateur dans un studio d'animation. Je travaille sur des séries animés pour la télé. Je suis plus à l'aise sur de l'animation 3D, mais il m'arrive de travailler sur des séries 2D, comme en ce moment d'ailleurs. En dehors de ça, je dessine mes petites histoires sur mon blog, des webzines et fanzines, et d'autres plateformes BD." Quand j'étais petit, je regardais beaucoup de dessins animés, notamment des studios Hanna Barbera, donc là je trouve une résonance particulière, ce monde un peu fou-fou m'avait assez influencé quand j'étais haut comme trois pommeaux de douche, et c'est peut-être une des raisons pour lesquels je suis comme je suis. Mais je n'avais jamais imaginé travailler dans ce milieu, contrairement à Kiyan : "L'animation, c'est un rêve de gosse, la BD en général aussi. Je fais le premier professionnellement, l'autre en amateur, mais je ne désespère pas de passer à la vitesse supérieure et de professionnaliser la BD. En fait, je nage dans le bonheur mine de rien, c'est pas donné à tout le monde de pouvoir exercer le métier dont il rêve. On m'aurait dit, enfant, que je ferais des dessins animés quand je serai grand, je l'aurais pas cru !" C'est bien différent des propos des illustrateurs précédents qui avaient du mal pour joindre les deux bouts dans ce milieu ! Ca fait plaisir. D'un autre côté, il dit manquer de temps et de vie sociale. Pas bien, ça commence comme ça, et après on finit par habiter tout seul à 42 ans avec deux chats, à leur parler de pantalons et de cheese nans.

Il semblerait donc que Kiyan est bien occupé, donc a t-il le temps d'avoir des projets ? Perso, quand j'suis très occupé, mes seuls projets ont pour but d'ouvrir une bouteille de Jack Daniel's (oui, je fais une promo gratuite comme la semaine dernière en espérant qu'on m'en enverra une palette en guise de remerciement) et de danser sur des disques de New Order. Pardon, j'ai encore parlé de moi, alors qu'on est là pour parler de Kiyan : "J'ai plein de projets BDs en tête, je les développe petit à petit, mais ça prend du temps. Pour le moment, il faudra se contenter de petites histoires. En ce moment, je propose tous les mois une histoire inédite sur le site 30joursdebd.com. Dans les prochaines semaines je reprendrai sur les nouvelles versions du webzine Bohorg, et du RAV magazine, et aussi une histoire à paraître avec un collectif d'autres auteurs dans le courant de l'année. Des affaires à suivre !" Bon, faudra suivre alors. J'ai pas osé lui demander ce qu'il pensait d'Olivier de Carglass, qui ne m'a toujours pas rappelé après notre engueulade à la pizzeria. D'ailleurs, en parlant de se disputer, Kiyan a dit, deux points ouvrez les guillemets : "Je suis contre cette tyrannie des petits chatons trop mignons, même si personne ne peut y résister. (et je suis allergique aux chats, beurk)." Bon, là, on va pas être copains. Les chatons c'est 88% d'Internet tout de même. Passons, sinon je vais devenir tout rouge et me venger sur un paquet de Granola innocent.

On a joué un peu à une sorte de j'aime/j'aime pas. OK, pas vraiment, mais en gros Kiyan a une peur pas irrationnelle des guêpes et des abeilles, que je partage. Ca me rend hystérique. J'aurais pu dire la même chose que lui : "J'ai une peur panique des abeilles et des guêpes. Je peux devenir fou si il y en a des trop proches de moi." Ce qu'il aime : "Je dois admettre que je joue beaucoup aux jeux-video. (je suis un gamer PC, j'ai pas de consoles. Voilà. C'est dit)." Il parait qu'il y a une différence, mais je ne la connais pas, je ne suis pas calé en jeux-vidéo parce que je suis nul à ça, ça m'énerve et je jette la manette de frustration. "J'aime aussi beaucoup les jeux de plateau, et les jeux apéros. Et parfois, en cachette, j'écoute du MC Circulaire. Mais chut. Sinon je suis de ces gens qui aiment le chocolat. Trop." Dans mes bras, camarade. "Coup de coeur musique: Billions of Comrades (grosse tuerie), et Carpenter Brut. Ils bougent, ils défoulent, c'est génial." Dans les artistes qu'il apprécie, il cite Timtimsia, Tony Sandoval et "Punk Rock Jesus", de Sean Murphy. En livre, "Alors voilà" de Baptiste Beaulieu.

Pour finir, on lui a demandé de se poser une question qu'il aurait aimé qu'on lui pose, et d'y répondre. "Quel est le sens de la vie ? Par là."

Je remercie Kiyan pour cette dernière question, qui me laisse songeur depuis que je l'ai lue. C'est peut être aussi parce que j'ai pris trop de Dolirhume, et je plane un peu en écoutant du Slowdive en attendant leur concert à Paris. Je marche au ralenti. N'oubliez pas d'aller voir la VDM illustrée que Kiyan a faite pour nous, elle est bien sympathique. J'ai eu des demandes dans les commentaires la semaine dernière pour des vidéos, alors en voilà une, puis une deuxième. Je ne sais pas si c'est ce qui était attendu, mais je pense que c'est pas mal. Non ?

À la semaine prochaine, avec peut-être les chats qui peignent.

Et vous alors ? Vous pensez avoir du talent et vous souhaitez participer à une prochaine VDM illustrée ? Envoyez-nous un e-mail sur [email protected] en n'oubliant pas de nous communiquer l'adresse de votre blog ou quelques-unes de vos œuvres.

#1614 - VDM illustrée - Publiée le 14/03/2014 à 17:07 Écrit par Alan - 37 commentaires

Meilleurs commentaires

  • La VDM illustrée est le petit plaisir du vendredi soir, après une dure semaine de labeur... Et merci pour le formidable article qui l'accompagne à chaque fois ! (Pour le sens de la vie, je dirais plutôt par là-bas mais bon, c'est une question de point de vue !)

    #2 - Le 14/03/2014 à 19:57 par FaustRousse

    Voir le contexte

  • Hé ben quoi ? Il est très beau, ce dessin de chat ! (Dit celle qui réussit tout juste à dessiner des bonshommes en bâtons)
    Et sinon, la dernière question me laisse songeuse. "Par là", c'est un peu vague comme indication, on pourrait avoir quelque chose de plus précis ?

    #1 - Le 14/03/2014 à 18:03 par Brachypelma

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette