Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (187) - Jeux et concours (49) - Photos (13)

Sur VDM, Cupidon est toujours bourré

On va pas se voiler la face : aux alentours du 14 février, c’est la panique et l’angoisse. De deux choses l’une : soit on adore complètement la Saint-Valentin, soit on déteste vraiment. Mais même ceux qui prétendent adorer, au fond d’eux, ils détestent. Allez, avouez : c’est un enfer. Pour bien réussir sa Saint-Valentin, il faut déborder d’imagination pour rivaliser avec les films hollywoodiens gluants de sucre, à tel point qu’on risque le diabète, sans parler des allergies au pollen auxquelles on se confronte avec toutes les fleurs qui sont trimballées à droite et à gauche dans la rue. Et tout ça pour quoi ? Pour démontrer son amour à celui ou celle que l'on aime ce jour-là, tout ça parce que ça a été décidé comme ça, de façon arbitraire. Certes, c'est quand même agréablement bon de se sentir aimé, choyé, nourri, logé, blanchi, assuré, catalogué, assuré, Carglass répare, Carglass remplace, avec des chocolats et des fleurs et des disques de Barry White. Mais pour certains, c'est la caca. Oui, j'ai dit caca, parce que je suis en pleine régression quand je pense à la Saint-Valentin, et vous aussi, dites-le haut et fort avec moi. On devient gaga. Oui, ça aussi c'est un mot un peu régressif. Bon, je m'égare. On va changer de paragraphe pour donner une illusion de structure.

Revenons à nos moutons. Pendant les 6 ans d’existence de VDM, on a pu voir passer pas mal d’histoires à propos de la Saint-Valentin. Certaines n'étaient pas dénuées de romantisme. D'autres, un peu moins, voire carrément pas du tout. Du coup, on peut facilement définir quelques catégories de bévues liées à cette date fatidique. C’est ce que je me propose de faire ici même, avec un exemple par catégorie, et une extrapolation totalement subjective sans fondement, ni argumentation cohérente. C'est comme ça, je suis comme ça, donc c’est parti pour un tour de la conception de l'idéal romanesque à la sauce VDM !

 

1. La Saint-Valentin pas du tout romantique

Aujourd'hui, au réveil, mon copain attrape une tranche de pain de mie, l'enroule autour de son pénis, et me propose ainsi son "hot-dog de Saint-Valentin". VDM (Voir la VDM)

Ici, pas besoin de faire une analyse de texte trop poussée pour déterminer qu’il y a une déception de la part de l’auteur. Dans son esprit, pour la Saint-Valentin, elle s'est peut-être raccrochée à l'idée que le type lourdaud avec qui elle partage son lit tout l’année, celui qui rit de ses propres pets malodorants, celui qui fait partie de ceux qui ont acheté le CD de Sébastien Patoche, ce gars-là, il fera peut être l’effort mental de penser à faire quelque chose de romantique pour elle, quelquechose digne d’un téléfilm à l'eau de rose du dimanche après-midi sur W9. Elle y croit à fond. Alors ? Bien sûr que non. Il va faire quoi ? Il va enrouler sa teub dans du pain. Il ne fallait pas qu'elle espère mieux. OK, ça sonne un peu aigri dit comme ça, mais je dis ça pour son bien. J'suis pas Doc Gynéco moi, hein.

 

2. La Saint-Valentin, c'est pour les autres

Aujourd'hui, c'est la Saint-Valentin. Mon petit ami a décidé de remplacer un de ses collègues de travail pour que celui-ci puisse passer la soirée avec sa chérie. VDM (Voir la VDM)

Là, à l’évidence, le partenaire est aux abonnés absents. Il aurait pu profiter de la Saint-Valentin avec sa chérie, mais a préféré laisser son collègue en profiter. Peut-être que la compagne de ce collègue n’a que quelques jours à vivre. Peut-être que le collègue est un dangereux psychopathe, la terreur règne au bureau et le petit ami est contraint par la force à céder son jour de la Saint-Valentin car ce collègue a prévu de le passer avec sa collection de poupées vaudoues. Ou alors, le petit ami de l’auteur pense simplement que la Saint-Valentin est une fête consumériste capitaliste créée par les corporations industrielles pour vendre des chocolats en forme de cœur, des fleurs et des DVD de films avec des animaux qui parlent. Il refuse de se plier au système qu'il dit, donc fuck le système et fuck les fleurs aussi, tiens. Dans ce genre de cas, c'est peut-être une bonne idée de se trouver des amis dans la même situation et de se faire une soirée entre "célibataires d'un soir" et passer quelques heures à dire du mal de ses partenaires respectifs dans un bistrot ou un entrepot désaffecté, lieu idéal pour organiser un Fight Club qui défoule bien. C'est prouvé par la science que ça fait du bien moralement et psychiquement (je n'ai pas les chiffres exacts, étant donné que je n'ai pas fait de recherche scientifique là-dessus, donc c'est possible que j'avance des inepties plus grosses que moi).

 

3. La Saint-Valentin pour les célibataires

Aujourd'hui, célibataire endurcie, j'ai reçu un colis contenant un sextoy ainsi qu'un CD de Barry White, le tout accompagné d'un mot : "Joyeuse Saint-Valentin. — Quelqu'un qui te veut du bien." J'ai reconnu l'écriture de ma mère. VDM (Voir la VDM)

Que dire des célibataires ? Pauvres de nous. Oui, j’en fais partie, et j’assume. Oui, c’est par choix. Si si. Non, je ne prends pas râteau sur râteau, je vous jure. OK, je vis sous un dolmen et j’ai une tête d’accident industriel, mais j’ai aussi un cœur qui bat. En général, les célibataires - qui vivent avec des chats ou pas - même quand ils assument, ils sont mis de côté le jour de la Saint-Valentin. On leur assène de façon subliminale qu’ils ne sont pas “dans la norme”. On leur ressert du : “C’est quand on ne cherche pas que l’on trouve, tu verras !” et “Une de perdue, une de perdue, LOL !” Le jour de la Saint-Valentin pour un célibataire c’est comme être entourés de gens qui vomissent quand ils sont contents. C'est comme avoir faim et être entouré de gens qui se font des sandwiches au jambon. C'est comme avoir soif et... Oui, bon, vous avez compris. On est réduit à tout faire soi-même. D’ailleurs, je propose comme nouveau slogan : “À la Saint-Valentin, fais l’amour à ta main !” 

 

4. La Saint-Valentin, une occasion ratée de se taire

Aujourd'hui, Saint-Valentin. De nature timide, j'écris une très longue lettre à un voisin qui me plaît. Préparée depuis des semaines, c'est une lettre anonyme écrite sous forme d'énigme pour qu'il comprenne qui la lui a envoyée. Il m'a vue quand je l'ai glissée dans sa boîte aux lettres. VDM (Voir la VDM)

Un des plaisirs (si on peut appeler ça comme ça) de la Saint-Valentin est de pouvoir déclarer sa flamme à autrui de façon secrète, en cachette, par la lettre anonyme. C'est une tradition qui remonte au moins jusqu'à l'année dernière (là non plus j'ai pas fait de recherches, mais ça doit être marqué sur wikipedzouille) : On mettait une carte dans une enveloppe, on la mettait un timbre sur ladite enveloppe et on donnait le tout au facteur (pour les plus jeunes : tout ça, c'est l'ancêtre de Snapchat). Bon, faire tout ça, c'est mignon en principe. De nos jours, on peut quand même aussi le faire par e-mail, par Facebook, par SMS ou par un bout de papier A4 enroulé autour d'un parpaing balancé à travers un carreau, mais ça pose problème avec le phénomène du cyber-stalking. Pour les nuls en anglais, ça veut dire en gros : "les relous d'Internet qui te harcèlent et te pistent". Donc pour déclarer votre flamme à la fille ou le mec qui travaille à la station Total de la porte de Clicli (coucou Thierry !), vaut mieux éviter les messages anonymes. Oui, je sais, ça enlève le côté fleur bleue de l'equation, mais de nos jours, tout est cash. Pas trop cash, quand même, hein. Il vaut juste mieux éviter de contacter les inconnu(e)s sur Internet ou même déclarer votre flamme à votre voisin(e), sinon la cyber-police risque de venir faire un tour chez vous pour vous mettre un coup de cyber-matraque sur la tête. Je ne dis pas que j’en ai fait l’expérience, mais depuis 2008, je fais un peu d’amnésie depuis que j’ai reçu un coup de Taser sur les boules.

 

5. Le message de la Saint-Valentin.

Aujourd'hui, c'est la Saint-Valentin et j'offre à ma chérie de la lingerie sexy, pour que ça nous fasse plaisir à tous les deux. Elle m'a offert une boîte de Viagra, pour que ça nous fasse plaisir à tous les deux. VDM (voir la VDM)

On dit toujours qu’il faut un peu de sucre pour faire passer la pilule. À la Saint-Valentin, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Dans l’euphorie du moment, on en profite pour glisser que, tiens, tu veux pas un chewing-gum ? Si si, prends un chewing-gum. Euh, ben, c’est à dire que… tu sens des pieds de la bouche mon chéri. Ça par exemple, faut arriver à le caser dans une conversation de tous les jours… mais si on le dit en sous-vêtements satinés et chics, ça passe mieux. Non ? Bon, évitez quand même de parler de votre belle-mère ou de la taxe d’habitation, faut pas pousser. Le mieux reste quand même de rien dire du tout et d’agir. Parfois, dans le feu de l’action, on peut se lâcher et dire des choses qu’après on regrette. Des demandes en mariage par exemple. Quelle erreur !


Bon, je crois qu’on a fait le tour là, non ? Après cette petite virée dans les anecdotes du passé, chez VDM on attend de pied ferme vos histoires de la Saint-Valentin 2014. On vous souhaite de passer quand même un bon moment, les amis. N'allez pas faire n'importe quoi. Une soirée romantique, c'est bien, mais par exemple, et je dis ça TOTALEMENT au hasard, et pas du tout basé sur une histoire vécue, n'allez pas vous bourrer la gueule pour calmer vos nerfs pour ensuite raconter n'importe quoi puis vous endormir dans les toilettes du restaurant. Bon, évidemment, on espère recevoir des histoires drôles. On veut pouvoir se fendre la poire, le bidon et la gueule, mais pas de trucs trop méchants. On est des gentils. Maintenant, allez-y, allez inviter cette fille, ce gars, la collègue de la compta qui vous plait, on ne sait jamais ! Simplement, faites-le de façon naturelle, soyez vous-mêmes ! Pas trop quand même. Bonne chance !

(Ah au fait : moi c'est Alan. On vous parlera de moi dans un article à venir bientôt !)

#1605 - L'actualité VDM - Publiée le 13/02/2014 à 14:28 Écrit par Alan - 184 commentaires

Meilleurs commentaires

  • J'adore, c'est super bien écrit ! :)

    #1 - Le 13/02/2014 à 14:43 par lno1

    Voir le contexte

  • Je me disais bien que le ton avait quelque peut changé !

    BIENVENUE sur VDM Alan ! :)
    Essaye de passer une bonne St VDM ! (St Valentin De Merde ! )

    #5 - Le 13/02/2014 à 16:00 par magicbyb

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette