Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (189) - Jeux et concours (49) - Photos (15)

La VDM illustrée d'Yllya

Salut les amis. J'espère que vous commencez bien ce week-end. Que ceux qui sont encore en vacances ou qui les attaquent depuis hier profitent bien. Pour les autres, on va essayer de vous faire passer un bon moment, comme chaque samedi depuis maintenant des mois, avec la VDM illustrée de la semaine. Allez, ne perdons pas un seul instant et entrons dans le vif du sujet.

Je suis cette semaine avec une illustratrice que, là encore, j'ai découverte au détour d'un blog comme c'est souvent le cas avec les artistes que je vous ai présentés jusqu'à présent dans cette rubrique. Cette demoiselle a 26 ans et habite en banlieue parisienne et plus précisément en Seine Saint-Denis. Je suis aujourd'hui avec Vuillemin Chrystèle alias Yllya, illustratrice et auteur de BD depuis trois ans.

Notre interview commence avec des questions sur son parcours. Chrystèle raconte... "À la base, j'ai une licence de japonais. Rien à voir avec le dessin donc. Pendant mon année de maîtrise, je me suis rendu compte que le japonais, c'était cool, mais que ça ne menait nulle part. J'ai tout arrêté pour me lancer dans le dessin, un domaine dans lequel je n'ai aucune formation."

Vous l'avez compris, notre invitée a tout appris sur le tas, comme on dit. Mais a-t-elle toujours été attirée par le dessin ? "Toujours, c'est un bien grand mot. En fait, j'ai commencé à dessiner assez tard puisque j'étais déjà au collège. À l'époque où j'ai commencé à jouer aux jeux vidéo, en fait. Ce sont les graphismes de Secret of Mana qui m'ont donné envie."

Aucune formation, une envie de dessiner qui est arrivée très tard... Comment peut-on se lancer dans le dessin dans ces conditions ? Yllya m'a expliqué qu'elle avait déjà son blog depuis un an et qu'elle pouvait déjà présenter son travail mais aussi se faire quelques connaissances parmi les pros. Au moment de se lancer, elle envoie son dossier un peu partout et se met à attendre... six mois. Au final, elle obtient sa première commande grâce à un magazine chez Fleurus Presse.

Chrystèle revient sur ses débuts laborieux et sur ces six mois qui ont dû être les plus longs de sa vie. "J'étais assez déprimée pendant cette période. Vivre au crochet de son copain, ce n'est pas facile." Aujourd'hui, en tout cas, tout va bien mieux et elle n'a pas de mal à trouver du travail. Quand on lui pose la question, elle dit ne pas du tout regretter son passage au freelance.

C'est un juste retour des choses pour cette demoiselle qui a toujours eu envie d'en faire son métier, dès lors qu'elle a commencé à dessiner. Entre-temps, elle a eu un peur et s'est dit qu'il serait bien d'avoir un diplôme au cas où. Comme elle nous l'a expliqué plus tôt, c'est donc pendant son année de maîtrise qu'elle s'est rendu compte que si elle n'essayait pas maintenant, elle n'essayerait probablement jamais. Les commentaires positifs sur son blog lui ont aussi donné l'impression qu'elle ne se trompait pas.
Ce qu'elle fait le plus souvent pour son boulot ? Des illustrations dans des pages de jeux pour les magazines pour enfants. Ce qu'elle préfère par-dessus tout ? "La bande dessinée, sans aucune hésitation."

A-t-elle déjà été éditée ? "Pas en BD mais j'ai fait un bouquin de coloriage en 2007. Ma première BD, c'est pour bientôt." En effet, c'est pour très bientôt puisque Marie-Lune, je dépense donc je suis sortira fin mars chez Vents d'Ouest. Cette bande dessinée racontera les aventures d'une jeune accro du shopping. Combien de temps de travail pour ce bébé ? "Douyé, qui est à l'origine du scénario, et moi avons travaillé dessus pendant neuf mois l'année dernière. Bébé, c'est vraiment le cas de le dire."

Dans les projets de Chrystèle, on trouve notamment un deuxième tome pour Marie-Lune et quelques projets BD en cours avec divers auteurs dont elle ne parlera pas plus. Elle travaille également sur un collectif BD sur les anges qui devrait sortir à l'automne.

Quand on lui demande quelles sont ses passions, ses passe-temps, ses petits plaisirs du quotidien, Yllya répond franchement. "Si je dis les jeux vidéo pour les trois, je vais passer pour une grosse geek, non ? Bon sinon, il y a le chocolat aussi."

Allez, voici l'extrait de l'illustration de la semaine.

Merci de nous avoir suivis, très bon week-end à tous et à la semaine prochaine !

N' n' n' n' n', nite.

#152 - VDM illustrée - Publiée le 21/02/2009 à 10:00 Écrit par Julien - 6 commentaires

Meilleurs commentaires

  • Paragraphe 6 : Aujourd'hui, en tout cas, tout va bien MIEUX (une lettre en trop) ^^

    #1 - Le 21/02/2009 à 18:29 par Eki

    Voir le contexte

  • Je me demandais si ils citerais Saboten dans la présentation
    en tout cas moi je la connais depuis quelques temps et j'adore son style, je suis étonné d'apprendre qu'elle a pas fait d'études de dessins
    ( c'est rassurant ... j'ai ptêt mes chances moi aussi du coup (http://crazy-agency.over-blog.com/))

    #2 - Le 21/02/2009 à 20:28 par Eddytor

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette