Accueil du blog | Fil RSS des billets | Tous les billets

VDM illustrée (385) - L'actualité VDM (187) - Jeux et concours (49) - Photos (13)

La VDM illustrée de Djausdr

Bonjour mes petits ! Je vous disais la semaine dernière que nous arrivions enfin dans l'été et il n'y a pas à dire : ça se sent. Après, pour combattre le chaud, deux solutions s'offrent à vous. Soit vous vous mettez au frais. Surtout la tête, c'est important. Soit vous optez pour une mise à profit de la chaleur en faisant de la cuisine d'un nouveau genre. Moi j'ai déjà fait mon choix. Je reviens, j'ai des trucs au four.

Heureux de vous retrouver en tout cas. Entrons dans le vif du sujet avec notre invité au pseudo... assez étrange. Mesdames, messieurs, tout droit venu du blog The sky is fallin', voici Djaúsðr. "Pour simplifier et pour les différents comptes et adresses sur Internet, on peut écrire djausdr mais certainement pas djausor. Ça peut se prononcer mais il ne vaut mieux pas. Ça fait mal à la langue."

À 28 ans, Djausdr dit habiter à "Tsetserleg s/ La Chünasse, un sympathique village de 200 habitants entre Montluçon et Tarbes". Il y gèrerait un club de semi-combat. Dans un prochain article, on approfondira peut-être le sujet. Ça le mérite, je pense.

"Je crois que j'aime tout dans ce que je fais. À part le moment où ça marche pas. Ce qu'il me manque juste en ce moment, c'est les moments où ça marche." Et il est philosophe en plus.

Actuellement, Djausdr cherche à s'installer sur Paris (c'est peut-être le seul truc sérieux de cet article pas sérieux) et il apprend la télépathie sous-marine (on sera pas resté sérieux bien longtemps). 

Pour ce qui est des deux dernières réponses, je vous les laisse telles quelles, désolé. Le parcours scolaire puis professionnel de notre invité ? Voici voilà. "J'ai fait la guerre du Vietnam. Du coup, j'étais nul au collège alors j'ai continué mes études dans un lycée technique où j'ai pu découvrir la pilosité et la philosophie. J'ai voulu faire une fac de psycho mais j'ai trébuché et je me suis retrouvé dans une école de graphisme parisienne. Ils élevaient des dragons en leur faisant manger des cèpes pour voir s'ils allaient cracher de l'herbe et ça m'a outré. Du coup, j'ai déménagé à Toulouse où j'ai fini mes études en essayant de ne pas devenir alcoolique. Depuis que j'ai eu mon diplôme, je cherche un travail stable."

Bon, ça va encore, ça aurait pu être pire. Voyons voir du côté de ses projets. "J'aimerais monter un studio de graphisme en province où y aurait des temps de sieste obligatoire, dans un futur proche avec des voitures volantes. J'aimerais finir d'écrire un livre et en écrire deux autres, écrire un scénar de BD et la faire dessiner par un artiste qui détruirait les trous noirs par son talent (je balance pas de nom parce que je sais pas qui est cet artiste encore), monter un groupe, faire un court-métrage vraiment très travaillé avec du bon matériel et des acteurs (semi-)professionnels, faire des enfants pour les transformer en robot ce qui causerait sans doute une séparation d'avec la mère sauf qu'elle saurait pas que je l'aurais aussi transformée en robot pendant son sommeil, et sinon, pour finir, j'aimerais entrer dans l'équipe nationale de curling de table."

On passe à la suite. Ça promet.

Plutôt beurre doux ou beurre salé ?
J'ai peur de rien, OK ? Alors t'arrêtes. Non ! T'arrêtes, j'ai dit !

Plutôt chat ou chien ?
En fait, si, j'ai peur des chiens et les chats c'est trop mainstream donc on va dire : UN TAPIR.

Tes derniers coups de coeur en cinéma, musique, livres et BD ?
En cinéma, je suis allé voir Moonrise Kingdom qui m'a vraiment plus, comme à peu près chaque fois avec Wes Anderson (d'ailleurs, cette nuit j'ai rêvé que je m'introduisais dans son studio de tournage où je découvrais qu'il avait fusionné avec Wim Wenders et était devenu noir).
En musique, j'écoute les derniers Gravenhurst et Liars en boucle. Il faut que je jette une oreille sur le dernier Sigur Rós, mais j'oublie tout le temps.
En livres, je ne suis pas très au fait de l'actualité littéraire, je prends des bouquins sur les étagères un peu au hasard... Je saurais pas dire quelle a été ma dernière claque. Une dont je me souviens par contre, c'est Spinoza encule Hegel de Jean-Bernard Pouy. Je l'avais lu en une nuit.
En BD, mon père m'a offert Blast à noël, il m'a bien mis sur les fesses... J'ai vu que le tome 2 était sorti, il faut que je me l'octroie.

Quels sont les principaux artistes que tu apprécies et dont tu visites régulièrement le blog ?
Janine, Odett, Barbu, Forza Pedro, Roxanne B., KJF, Noël Rasendrason, Geffroy Monde, Juliette Boutant...

Dis-nous ce que tu aimes dans la vie, tes passions, tes passe-temps, tes vices, tes petits plaisirs du quotidien.
J'aime me réveiller avec de chouettes rêves à mettre sur papier, non pas pour les analyser mais simplement comme ça, pour garder une trace. J'aime bien essayer de fabriquer des bilboquets et me rendre compte en chemin qu'en fait, ça ressemble plus à un potager et du coup, je peux piquer des légumes au voisin pour faire croire que j'aurais plein de verdure dans mon assiette mais en cachette, je mangerais un steak à la viande. 
J'ai découvert très tard que j'aimais beaucoup la randonnée. Y a rien de mieux que d'arriver dans un lieu bucolique et retiré, de s'asseoir sur un bloc de schiste chauffé par le soleil et de jouer à la game boy.
J'empaille aussi de petits animaux et je leur mets des diodes électroluminescentes à la place des tétons pour faire peur aux vieilles qui donnent à manger aux pigeons.

Tu nous racontes une blague pourrie ? Joker possible : si tu n'as pas de blague, on veut connaître ta plus grosse VDM.
Ok, une devinette que j'ai inventée, alors.

Tu sais ce que c'est la différence entre 7 et 4 ? (là tu peux répondre ce que tu veux) Non, c'est des chiffres.

As-tu une phobie ? Si oui, laquelle ?
J'ai peur des pièces de cinq francs depuis qu'elles sont mortes. Toutes mortes. Pourtant, la nuit, elles nous regardent avec leur côté pile qui brille insidieusement et elles nous susurrent les paroles des chansons qu'on déteste le plus exprès pour qu'on les ait dans la tête le matin au réveil.

Pour finir, pose-toi une question que tu aurais aimé que l'on te pose et choisis d'y répondre ou pas.
Tu sais qui a inventé le regard ? À vrai dire, je n'y connais rien.

 

Et pour voir la VDM illustrée de la semaine, tu cliques ici.

 

Voilà voilààààà. Alors, heureux ? Ah, attendez, je vous mets les vidéos de la semaine et vous répondrez après. Quand Joey démissionne de l'hôtel où il a travaillé et où il a mal été traité, il démissionne de cette façon là. Et quand un petit chaton feint la mort, il le fait comme ça. Alors, heureux ? À la semaine prochaine ! 

 

Vous avez du talent et souhaitez participer à une prochaine VDM illustrée ? Envoyez-moi un e-mail sur [email protected] en n'oubliant pas de me communiquer l'adresse de votre blog ou quelques-unes de vos œuvres.

#1490 - VDM illustrée - Publiée le 29/06/2012 à 11:30 Écrit par Julien - 2 commentaires

Meilleurs commentaires

  • Superbe interview ! :) Mais je crois que c'est maladif, je ne comprends jamais les blagues pourries. Pour moi, le fait que ce soient deux chiffres est un point commun, enfin... ;)

    #1 - Le 30/06/2012 à 14:11 par Melodor

    Voir le contexte

  • "J'aimerais monter un studio de graphisme en province où y aurait des temps de sieste obligatoire"
    O.K. Je vote pour Djausdr comme Président. Maintenant.

    #2 - Le 01/07/2012 à 02:22 par Hainoa

    Voir le contexte

Commentaires

    Chargement...

Commenter cette