6

Vous étiez plutôt AIM ou MSN ? Voici 10 trucs VDM que l’on faisait sur internet il y a 15 ans

Par Alan / lundi 9 octobre 2017 09:30
Les coeurs sont à nouveau brisés sur internet, puisque la fermeture de la messagerie AIM d'AOL a été annoncée vendredi. Il y a 5 ans, Microsoft fermait MSN Messenger et on avait pleuré aussi. Ces outils étaient pour beaucoup de personnes leur première expérience de l'échange sur internet, et les noms d'utilisateurs de l'époque pouvaient être… assez honteux maintenant ! Voici notre récap' 100% VDM.

Bye bye AIM ! Reviens MSN !

C'est officiel : quelque chose dont personne ne doutait encore l'existence va bientôt disparaître pour de bon, et pour ceux d'entre nous qui ont grandi dans les années '90 et au début des années 2000, ça fait la même impression que de voir notre école primaire se faire raser par des bulldozers. En 2012, MSN Messenger avait disparu, et c'était déjà assez douloureux. Là c'est comme si la plaie se retrouvait aspergée d'essence et qu'on y mettait le feu.

Les millenials en deuil

AOL Instant Messenger, ou AIM, a annoncé ce vendredi que le logiciel fermerait ses portes pour de bon le 15 décembre 2017, et même si ça n'affectera pas grand monde (parce qu'honnêtement, qui utilise AIM de nos jours, hein ?), les millenials ont l'impression de perdre un membre de leur famille. La création de son pseudo online était un rite de passage vers la période la plus honteuse de nos vies.

Le théâtre de la vie

AIM et MSN ont été pour beaucoup des tremplins pour nos malaises. De citations de nos groupes punk et emo préféres dans nos messages d'absence jusqu'à la première tentative d'approche de notre crush à qui on n'ose pas parler dans la "vraie vie", AIM et MSN ont été les écoles formatrices pour notre comportement sur internet. Et comme tout comportement qui nécessite un apprentissage, apprendre à communiquer "en ligne" a impliqué un bon nombre de ratés et de faux départs.

1. On ~*~ PaRlaiT CoMme ça ~*~ ou cooooomme ssssaaaa, même si ce n'était pas correct du tout.

Mais pour la plupart, c'est en choisissant notre pseudo qu'on faisait notre première grosse erreur.

(Si votre pseudo n'était pas gênant à dire à haute voix après l'âge de 12 ans, je ne peux pas avoir d'affinités avec vous)

(Si vous demandez à quelqu'un leur pseudo AIM à l'époque, il y a 90% de chances que ça provoque un rougissement)


2. Les pseudos de la honte

Tout le week-end, des internautes ont révélé leurs pseudos de l'époque sur Twitter. Et y'a du bon !

(RomeoA2S2 - L'acte 2, scène 2 de Roméo et Juliette, c'est la scène du balcon. J'ai cru que les filles trouveraient ça romantique. Ce n'était pas le cas.)

(J'avais 16 ans, alors b00bLover16 (J'aime les nichons 16, quoi) me semblait être une idée géniale.) 

(RIP #AOLInstantMessenger. Mon pseudo AIM était uncorrupted630 (incorrompu360) car j'étais TRÈS fier de ne pas picoler et de ne pas avoir eu de rapports sexuels avant le mariage)

 

(Repose en paix AIM. Mon premier pseudo était zeroskter11 et je n'avais même pas de skateboard)

(Leolover111174 - les n° sont l'anniversaire de Leo DiCaprio. J'étais au collège et j'étais obsédée.)

(Limp_Bizkit_rulz_69 parce que j'étais et je suis toujours terriblement seul)

(Mon pseudo sur AIM était rdsports99 parce que a) RDS sont mes initiales b) J'aimais les sports (et c'est tjrs le cas) c) C'était en 1998 et 1999 me semblait cool.) 

(J'ai eu le pseudo Poohole69 (trou à caca 69) sur AIM et je ne sais pas pourquoi personne me parlait.)


3. Sur MSN Messenger c'était un autre combat

Le rival d'AIM, on se souvient avec nostalgie de ces statuts qui devaient faire passer un message sans dire exactement qui ou quoi nous tourmentait. Et on ne se doutait pas qu'ils deviendraient un jour les statuts passifs-agressifs sur Facebook.

4. On aimait se faire remarquer et attirer l'attention

déconnectiez puis reconnectiez pour que votre crush vous remarque. Et de toute façon, quand il vous avait donné son adresse MSN, c'était la fête du slip à Bandol. Après, ça vrillait en parties de Uno jusqu'à 3h du mat'. Très soft. Le début des emmerdes.

5. On customisait à fond nos pseudos, et se renommer ©º°¨¨°º©©º°¨¨°º©JeAn-kév3ne©º°¨¨°º©©º°¨¨°º© était socialement acceptable. Voire ultra-classe. 2000's vibes.

 

6. On s'envoyait des Wizz !

Il y avait même une version "pirate" qui permettait d'avoir les Wizz illimités ! Quel bonheur.

7. Puis sont arrivées les petites animations rigolotes/chiantes, comme ce superbe cochon danseur :

8. Et pour complèter la panoplie "Je veux que tout le monde sache que je suis cool"

On pouvait également afficher ce qu'on l'on écoutait, voire ce qu'on regardait… ce qui a valu quelques embarras avec des films porno téléchargés sur Kazaa.

9. On utilisait des émoticônes pour chaque mot, et ça ne voulait strictement rien dire

                            

Pensée émue pour l’émoticône « Playboy », le meilleur de tous, et de très loin.

10. On avait des conversations ultra-spirituelles, souvenez-vous

                                  

Salu, sava ????? Oui et toi ?????? Oui savaa !!!!!! Oki loullll !!!!!!

Allez, stop la nostalgie !

Si vous avez d'autres souvenirs de l'internet ancien, n'hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires ci-dessous !

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Ethso  |  12

Mon Dieu, je me souviens de msn, des pseudos à mega-rallonge qu'on mettait 25 minutes à écrire, des espaces pour être premier dans la liste de contact des autres, de la possibilité de rename les gens (Msn plus!, vive toi) parce que cela devenait chiant, des screens envoyés aux autres ("Non, mais tu m'a rename "Nana chiante wtf lol ?"), des déco-reco dans l'espoir d'un wizz perdu... On était grave, si grave :D. Ah oui, et des cam qui s'activaient sans confirmation par l'utilisateur. Moments gênants parfois :D.

Par  carbone14  |  36

Juste pour information, MSN n'est pas totalement mort. Le développeur de Messenger Reviver a fait la promotion d'un projet un peu plus viable que le sien dans la dernière mouture de son logiciel (Escargot MSN Server, pour ne pas le nommer :op ça vise à faire en sorte que le logiciel utilise leur serveur plutôt que ceux de Microsoft, qui pour le coup ont été fermés).

Similaires
Chargement…