99

VIDÉO : Un enfant hurle dans un avion pendant 8 heures sans s’arrêter, un passager décide de le filmer et c’est cauchemardesque

Par VDM / lundi 19 février 2018 05:00
Qu’est-ce qui est pire que de voyager en classe éco’ pendant 8 heures, sans escale ? Voyager en classe éco’… à côté d’un enfant très colérique. Un passager excédé a immortalisé ses 8 heures de VDM intense qui vous feront vite relativiser sur votre cas. Le bureau, finalement, ce n'est pas si mal.

Non, vous n’avez pas les moyens de vous payer ce petit voyage à New York dont vous rêvez tant. Et c’est avec un petit pincement au cœur que vous parcourrez chaque jour les pages de ces innombrables sites de voyages et songez à la mer, à la montagne, au soleil et à toutes ces découvertes que vous pourriez faire, le plus loin possible de vos collègues.

Si vous êtes un amateur de voyages, vous n’êtes pas sans savoir à quel point les vols long courrier en classe éco’ peuvent être éprouvants, surtout quand vous n’arrivez pas à trouver le sommeil, malgré l’achat d’un kit avion et d’autres tentatives désespérées pour dormir, ne serait-ce qu’une heure.

8 heures de vol... et des cris incessants


Mais le pire, c’est quand vous découvrez que vous allez voyager aux côtés… d’un enfant. Les risques de crises de larmes et de cris sont donc très élevés, et c’est la mort dans l’âme que vous prenez place pour quelques heures d’enfer potentiel.

Ce scénario, un passager d’un vol de la compagnie Luftansa Allemagne / New-York l’a vécu en août dernier. L’homme a dû supporter les cris démoniaques d’un enfant assis à côté de lui… pendant 8 heures d’affilée. Ça fait beaucoup. D’autant plus que l’enfant de trois ans n’a réussi à se calmer à aucun moment du vol.

L’artiste plasticien Américain Shane Townley, excédé, avait alors décidé d’immortaliser ce cauchemar éveillé pendant toute la durée du vol dans une vidéo qui a refait surface seulement maintenant. De quoi vous donner des sueurs froides.

Regardez :


L'enfant est accro à internet, la maman demande le WiFi


L’enfant, manifestement accro aux technologies selon les informations du Daily Mail, aurait commencé à hurler avant même le décollage de l’avion par ennui, dépit et peut-être pour cause de stress. En catastrophe, la maman, qui lui a demandé plusieurs fois de « se calmer », aurait par la suite demandé au personnel de bord de mettre le WiFi pour « l’apaiser ». Sauf que cette tentative n’a pas marché longtemps : le petit garçon s’est remis à hurler, à pleurer et à courir dans les allées de plus belle.

Dans la vidéo, on peut lire la fatigue et le ras-le-bol sur les visages des autres passagers. Quand les uns se bouchent les oreilles, d’autres évoquent l’idée éventuelle de porter plainte et certains suggèrent même à « l’exorciser ». Même après l’atterrissage de l’avion à l’aéroport de New-York, les cris du petit sont toujours audibles. « Quel cauchemar, mon Dieu, 8 heures de cris ! » s’est exclamée une passagère, qui retirait sa valise du compartiment.

Des passagers auraient porté plainte

Contacté par le Daily Mail, Shane affirme ne pas avoir porté plainte mais affirme « être certain que des passagers l’ont fait ». Par ailleurs, l’homme raconte que le personnel de l’avion « a tenté d’intervenir, mais la maman leur a rétorqué que son fils avait juste besoin d’avoir d’avoir une connexion internet ». La compagnie Lufthansa, quant à elle, a précisé qu’elle avait fait tout le nécessaire pour accompagner la maman pendant le vol, avant d’ajouter qu’elle ne pouvait donner de raisons supplémentaires pour des raisons évidentes de « secret médical ».

Aussi, cet extrait a fait débat auprès des internautes. Dans ce cas de figure, le personnel n’aurait-il pas dû anticiper en débarquant la petite famille avant le décollage ? La maman aurait-elle dû payer une amende ? Ou bien, est-ce la responsabilité des autres passagers, qui auraient dû prendre leurs dispositions et ramener des boules Quiès ou des écouteurs adaptés pour couvrir les bruits ?

Mieux encore, une autre question semble animer le débat : ne faudrait-il pas créer des espaces réservés aux familles, dans les avions ? Toujours selon le Daily Mail, les compagnies Virgin Atlantic et Emirates réfléchiraient déjà à compartimenter leurs vols après avoir eu les résultats d’une enquête : les trois quarts des voyageurs en classe business se plaignent en effet de cris « irritants » qui perturberaient considérablement leurs voyages.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Dites-nous votre avis dans les commentaires !

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Yaldabaoth  |  29

C'est une plaie ce genre de situation et de gamin. Qu'ils fassent des vols ou trains spéciaux voir des compartiments pour les "familles" ou je ne sais pas prévoir de l'Étorphine pour les calmer. Après, la compagnie et la mère sont responsables. Le gamin a sûrement des problèmes; de gros même, et il aurait peut-être fallut prendre des dispositions médicales plus adaptées que de le laisser hurler pendant 8 heures et faire chier tout un tas de passagers.

Comments
Par  Yaldabaoth  |  29

C'est une plaie ce genre de situation et de gamin. Qu'ils fassent des vols ou trains spéciaux voir des compartiments pour les "familles" ou je ne sais pas prévoir de l'Étorphine pour les calmer. Après, la compagnie et la mère sont responsables. Le gamin a sûrement des problèmes; de gros même, et il aurait peut-être fallut prendre des dispositions médicales plus adaptées que de le laisser hurler pendant 8 heures et faire chier tout un tas de passagers.

Répondre
  Lune  |  27

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  mcw  |  15

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Anne__Claire  |  24

C'est sure que ce n'est pas évident pour les parents, mais il y a un minimum de disposition à prendre, préparer le gamin psychologiquement plusieurs jours avant (ça va être long, faudra être sage...) lui donner des calmants (des trucs homéopathique, pas forcement un somnifère) et prévoir des activités. A priori c'était pas le cas ici.
Et je ne comprend pas l'obsession pour le wifi, même si il est accro à sa tablette il y a plein de jeux qui ne nécessite pas de connexion, surtout à cette âge là.

Répondre
  Yaldabaoth  |  29

Lune. Alors oui, ce ne sont pas mes enfants, mais un de mes neveux à le Syndrome Gilles de la Tourette. C'est un gamin que j'aime et que j'adore beaucoup mais il est très épuisant. Je n'ose imaginer un voyage de 8 heures avec lui si il n'était pas canalisé ou préparé avant. C'est un gamin très intelligent pour qui j'ai une énorme affection mais il si il est trop dans son "problème", il est vite gonflant. Ses parents ont l'intelligence de le préparer à voyager, de l'aider et même de prévenir les compagnies ou la SNCF avant un voyage. Vous allez me dire que c'est bien, je vous répondrais que c'est une question de savoir-vivre. Bonne nuit.

Répondre
  Jeroomu Sama  |  3

Quel rapport entre l'autisme et le fait de laisser son gosse gueuler et faire le con sur le dossier des sièges pendant huit heures ? C'est pas parce qu'un gamin est autiste qu'il ne sait pas se tenir, il faut lui expliquer, le préparer, c'est tout.
Vous oubliez un élément important de la vidéo (si tant est que ce ne soit pas bidouillé uniquement pour buzzer, bien entendu), la mère semble ne rien tenter à part un petit coup de "Calm down Hunny" une fois toutes les deux heures., c'est à se demander si elle prend même la peine de tourner les yeux vers lui.. Excusez-moi mais, dépendance à la tablette Wifi ou même autisme, c'est pas avec de la désinvolture qu'on calme un môme excité et / ou angoissé.

Répondre
  eylith  |  5

Ca me fait bien rire tous ces bien pensants qui pondent des gosses et qui sont pas foutu de s'en occuper. Il faut que l'on s'excuse parce que ton gosse est autiste ? Faut qu'on s'excuse parce qu'il gueule 8h dans l'avion ? Non mais sérieux qu'est ce qui faut pas lire.

Répondre

La plaie c'est de vivre dans un monde ou tout devient possible, mais de moins en moins pour les personnes "différentes" de la norme... Pour quoi les familles, les gros, les handicapés, les vieux etc... ne voyageraient-elles pas librement; un compartiment "famille" ça veut dire quoi? Que tous les enfants, bruyants ou pas, y seraient parqués? Il existe déjà ce genre de compartiment dans certains trains allemands par exemple, c'est l'horreur( j'ai trois enfants "élevés", j'avais pensé que c'était un espace où ils pourraient jouer tranquillement sans déranger, mais les quelques autres familles présentes ont pris cet espace pour un espace de défoulement ou plus aucune regle ne compte....) ? Et les personnes "agées" qui hurlent dans leur portables en première classe sans sortir du compartiment, ils peuvent pas marcher, hein, alors que c'est un espace interdit de portable pour respecter la tranquilité de tous (bébé réveillé!!).... Il faut absolument que l'on réapprennent à vivre ensembles, avec les désagréments que cela comporte, car nous allons sinon droit vers la déshumanisation, ou la dictature... Et heureusement, on finit par comprendre qu'éduquer un enfant n'est pas compatible avec les coups de fouets, les gifles et les hurlements... Il y a bien d'autres moyens, mais tout le monde doit y mettre du sien.

Répondre
  izou  |  17

" C'est pas parce qu'un gamin est autiste qu'il ne sait pas se tenir, il faut lui expliquer, le préparer, c'est tout."
L'autisme possède tout un spectre de symptômes, et non, pour les cas graves, "il faut lui expliquer c'est tout" ne marche absolument pas. Si on a joute à ça que certains autistes ne dorment que 2 ou 3 heures, et que peu de médicaments existent pour les calmer, que certains d'entre eux sont sans effets sur certains enfants, que si on trouve un médicament qui marche, les enfants finissent par s'y accoutumer et ceux-ci ne font plus effet... Et pour finir il n'existe pas assez de centres habilités à prendre en charge ces enfants en difficulté, et donc que ceux-ci sont obligés de rester et de voyager avec leur famille.

N'oublions pas cette petite phrase en fin d'article:
"La compagnie Lufthansa, quant à elle, a précisé qu’elle avait fait tout le nécessaire pour accompagner la maman pendant le vol, avant d’ajouter qu’elle ne pouvait donner de raisons supplémentaires pour des raisons évidentes de « secret médical »."

Un gosse juste mal élevé ne relève pas du secret médical.

Répondre
  mcw  |  15

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  vad92  |  13

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  zab13  |  22

ce n'est pas toujours qu'une question d'incapacité "volontaire" des parents de laisser faire. exemple, si le gamin en question est autiste, il se peut que le voyage l'ai réellement stressé au point d'en hurler pendant tout le voyage. les parents sont souvent impuissant dans ces cas là. mais là j'avoue que j'ai commencé par me dire que si le gamin est stressé parce qu'il n'a pas internet à 3 ans ça sera quoi quand il sera ado? et puis une éventuelle raison médicale est évoquée alors je pense à l'autisme ou à hyperactivite. mais la mère paraît s'en balancer complètement quelque soit la raison du mal-être de l'enfant, elle n'a clairement pas l'intention de faire plus que de lui donner la connexion Wi-Fi. ils auraient peut-être dû être débarqués

Par  myam1myam  |  35

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  chti ju  |  25

C'est exactement les troubles de types autistiques qui sont décrits dans la littérature lorsque trop d'écrans, et notamment avant les 3 ans. Là, les parents ont une forte part de responsabilité...

Répondre
  mcw  |  15

enfin un commentaire HUMAIN.... ca fait plaisir. tout espoir n est pas perdu..

Répondre
  MadameDodue  |  47

Par "ses parents", tu veux dire la mère qui le laisse grimper et sauter sur les sièges, en lâchant un "calme toi mon chou" de temps en temps ? Personnellement j'aurais de la compassion si elle donnait l'impression d'en avoir quelque chose à faire.

Répondre
  Kaa04  |  42

Sincèrement je me trouve très humain mais un voyage comme ça tu perds toute humanité.
Tu penses vraiment te dire pendant 8h «Oh le pauvre il est autiste mais ses parents le trimballent au 4 coins de la planète et c’est merveilleux je suis fier de partager son avion!»

Par  PoêleTefal  |  8

À la place de mère j'aurais fini par balancer un verre d'eau fraîche à la figure de mon gamin ! Ça marche.... Et non je ne suis pas une mère indigne (j'ai 3 enfants... Ils sont toujours vivants ). Il faut penser aux passagers et à soi ! (les mères parfaites n'existent pas et c'est tant mieux)

Chargement…