4

VIDÉO : Un 1er ministre double son salaire pour « s’acheter des cravates »... Des citoyens accrochent 300 cravates à l'entrée de son bureau

Par VDM / mercredi 27 décembre 2017 09:30
Il voulait être la fashion victim du gouvernement et porter de jolies cravates hors de prix pour être le plus beau. Les citoyens ont donc décidé d'aider le malheureux homme d'État en lui offrant des cravates. Trop choupi.

Ah, ces ministres et ces députés. Toujours là pour nous assommer à coup de justifications quant à leurs décisions les plus discutables. Après avoir écouté la parole victimaire de certains députés, obligés de « manger des pâtes » et de sortir les « vieux vêtements de la cave » pour un salaire de 5 000 € nets par mois, on doit désormais lire les jérémiades de Ramush Haradinaj, Premier ministre du Kosovo, qui n'a plus rien à se mettre cet hiver. Et nous, ça nous fend le coeur, voyez-vous.

Ce dernier, qui gagnait jusqu’à présent 1 500 € par mois, une somme qui représente 5 fois plus que le salaire moyen au Kosovo, a pris la décision de doubler son salaire. Le Premier ministre gagne donc désormais 3 000 € nets par mois dans un pays où 8% de la population se retrouve dans une situation d’extrême pauvreté et 30% de celle-ci est au chômage. Ouais, on sait, c'est un petit peu gonflé.


Quelle est la raison de cette hausse soudaine, réalisée au moment de la présentation d’un rapport au parlement qui retrace l'action de notre homme depuis 100 jours ? Elle est très simple : Monsieur, qui est, semble-t-il, une vraie fashion victim, doit s’habiller convenablement. Oui, vous avez bien lu. L’homme d’État s’est justifié très calmement sur sa prise de décision dans une interview : « Je dois être au niveau de mes responsabilités. Je suis obligé d’avoir une cravate, je ne peux pas sortir n’importe comment, je dois avoir une chemise ». Voilà. On vous laisse avec ça.

Évidemment, les citoyens kosovars ont eu du mal à avaler la pilule. À un tel point que les militants de l’ONG Beyond the wall ont décidé d’organiser une collecte de cravates, destinées au Premier ministre. « Il ne doit pas oublier qu’il représente des gens qui n’ont pas un problème de cravate mais qui ont le problème d’être pauvres » déclare l’un des militants.

Contre toute attente, l’initiative a marché du tonnerre, car près de 300 cravates ont été accrochées ce mercredi sur le grillage du siège du gouvernement du pays. Ça en fait beaucoup, des cravates, dites donc.

De quoi refaire sa garde-robe pour quelques années, n'est-ce pas ?

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  filleuil121  |  11

Honte à lui... Ils devraient faire pareil pour tous les métiers : offrez-nous la garde-robe qui convient à notre fonction, svp !!!

Commentaires
Par  filleuil121  |  11

Honte à lui... Ils devraient faire pareil pour tous les métiers : offrez-nous la garde-robe qui convient à notre fonction, svp !!!

Similaires
Chargement…