Par Anonyme - 6/12/2020 12:02 - France - H?rouville-saint-clair

Usurpation

Aujourd'hui, je donne un cours en ligne. Après un bug internet je me reconnecte. Et là, un élève a pris ma place et est en train de faire la dictée. Je tente de reprendre le contrôle de la classe, mais voilà que je me fais virer de mon propre cours. Impossible de revenir, il y a un code d'accès. VDM
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
COMMENTS
Par  tubalc1  |  14

C'est plutôt bien qu'un élève, constatant un problème, essaie de suppléer. Sens du collectif et de la responsabilité. Acceptation par la classe. Tu n'as pas affaire à des rebelles, et tu peux le remercier. Il n'a pas fait ça pour faire le mariole. Tu expliques et ils comprendront le bug. Bravo, ça me rassure sur la jeunesse...
Mais comment connaissait -il le texte de la dictée ?

Répondre

Bonsoir, Maurice François, agent de la brigade contre l'utilisation de l'anglais dans le réseau télématique francophone, qui résulte de l'interconnexion des ordinateurs du monde francophone utilisant un protocole commun d'échanges de données.
Vous auriez dû utiliser la phrase « le problème se situe entre le clavier et le siège » au lieu de cet oppressant terme anglais qui dénature la langue de Molière ! Honte sur vous !

Répondre
  maegovannen  |  18

Tiens ça me rappelle quelqu'un.. Mais sur ce commentaire là, je trouve aussi qu'on aurait pu éviter "PEBKAC" qui est très peu connu par ceux qui ne sont pas dans le métier.

Par  tubalc1  |  14

Quand j'ai reçu un informaticien au boulot pour un problème, j'ai toujours commencé par lui dire que s'il me sortait la formule "Mais c'est simple", il y aurait de la sanquette sur les murs et au plafond. Et c'était pas pour rigoler...