1

Une institutrice du Milwaukee se fait suspendre pour incitation à la sorcellerie

Par Satan / vendredi 3 mars 2017 10:59
Aux USA, il ne fait pas bon de mélanger les superstitions et l'école. Une planche Ouija à fait déborder le vase d'une mère outrée.

Ouija ? Oui quoi ?

Les planches Ouija sont censées aider à communiquer avec les esprits des défunts, au départ conçues pour être une sorte de jeu de société, elles ont maintenant ce prétendu pouvoir chez les gens un peu trop crédules.

En utilisant une planche Ouija, présente dans sa classe depuis Halloween, pour illustrer une histoire "qui fait peur" réclamée par les enfants, une institutrice s'est pris les foudres d'une maman pour qui ça ne passait pas du tout.

Maman, je flippe !

L'enfant de 5 ans, élève à l'école Zablocki, a par la suite fait des cauchemars, car selon sa mère : "Ils éteignaient les lumières et parlaient aux esprits dans le noir. Ça ne devrait pas se produire dans une salle de classe." L'institutrice s'est excusée, expliquant qu'elle s'en servait pour répondre aux questions des enfants, et que tout était fait dans le but de les amuser.

Chair de poule

Suite à la plainte de la mère anonyme, l'institutrice à été mise à pied. Le petit aurait maintenant peur d'aller se coucher, d'être dans le noir, ou même d'être seul. Le traumatisme est-il dû à l'insitutrice, ou la maman-poule qui paniquerait dès qu'il s'agit du surnaturel et transmet ses angoisses à son enfant ? À vous de TRANCHER *rire diabolique*

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  lyza77  |  50

En France, une planche de ouija dans une classe, je pense que plus d'un parent aurait porté plainte. Mais aux Etats-Unis, où on fait sortir les enfants le soir d'Halloween dans des tenues monstrueuses, je pensais que tous les parents considéraient comme normal de jouer avec la peur et le surnaturel. Etant donc la suspension de l'institutrice...

Commentaires
Par  lyza77  |  50

En France, une planche de ouija dans une classe, je pense que plus d'un parent aurait porté plainte. Mais aux Etats-Unis, où on fait sortir les enfants le soir d'Halloween dans des tenues monstrueuses, je pensais que tous les parents considéraient comme normal de jouer avec la peur et le surnaturel. Etant donc la suspension de l'institutrice...

Chargement…