6

Un zoo promet des animaux exotiques. À la place, les visiteurs découvrent… des pingouins gonflables !

Par Alan / mardi 5 décembre 2017 05:00
En Chine, on ne rigole pas avec les animaux, et les arnaques font vite grand bruit sur Weibo, leur réseau social de prédilection. C'est ce qui s'est passé lors de l'ouverture d'un zoo récemment. VDM pour tout le monde.

Ils nous prennent pour des pingouins ?

Le zoo Guishan ouvrait ses portes dans la ville de Yulin en Chine, et promettait monts et merveilles. Enfin, il promettait plutôt des animaux rares pour que les enfants qui visiteraient en grand nombre pourraient apprendre un maximum de choses sur la faune.

La publicité vs. la réalité

Selon nos confrères de 20 Minutes, des photos de pingouins, d'autruches et autres paons faisaient miroiter un endroit pour s'en mettre plein les mirettes. Voici par exemple l'une des publicités qui donnait un peu envie de s'y rendre :

Mais à l'ouverture, quelle ne fut pas leur déception. On vous laisse découvrir ça en image :

D'emblée ça envoie du rêve :

Les pingouins… gonflables :

Niveau exotique, des oies…

Les coqs, fiers d'être là (tu parles d'une promotion) :

Le clou du spectacle, un pingouin gonflable dans une arène :

Et là, on pense que c'est après le spectacle. Ou pas. On ne sait pas :

C'est ça le zoo ?

Oui. Il y avait aussi des coqs, le tout pour 15 yuans (environ 1€90). Une réalité qui décroche totalement de l'exagération publicitaire autour de l'ouverture du zoo. Il paraît qu'il y a aussi un paon et des singes, mais on ne peut ni confirmer ni infirmer cette affirmation.

Sur Weibo, les vannes vont bon train

Le zoo a été le sujet de bon nombre de critiques sur le réseau social chinois, un internaute blaguant : "Vous avez oublié les autres animaux comme les moustiques, les fourmis, les mouches et les souris." Un autre a sorti : "Vous feriez mieux d'aller au marché de la rue pour voir ces animaux, c'est gratuit." 

Le zoo de Yulin est désormais fermé, pour peu qu'on puisse parler d'un zoo. Un internaute ayant dit : "Je trouve ça drôle, mais les gens qui ont acheté les billets pourraient être en colère" a totalement raison. Encore plus étrange, le propriétaire, anonyme, à déclaré au Naguo Morning Post qu'il avait été mis en place par un entrepreneur, et n'a appris l'existence des animaux gonflables jusqu'à l'ouverture du zoo.

C'est comme si un propriétaire de bar découvrait le soir de l'ouverture de celui-ci qu'il n'y avait pas de verres ou de tables, et que les WC se trouvaient au milieu de la piste de danse.

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Similaires
Chargement…