34

Trop pressée pour aller faire des courses, une mère réalise des brownies… au lait maternel

Par Mamounette / mercredi 26 juillet 2017 10:30
Trop prise par le temps pour aller acheter du lait au supermarché, cette maman remplace l’ingrédient par du lait maternel. Un acte qui est très loin de faire l’unanimité. VDM partout.

En pleine préparation de brownies pour une vente de gâteaux à l’école de son fils, une jeune maman, en panne de lait à la maison, décide de le remplacer par son lait maternel. Une aventure pour le moins insolite qu’elle a souhaité relater sur Facebook, mais qui n’a pas DU TOUT fait l’unanimité. Hé, ça va, arrêtez de juger. Ça arrive d’être en manque de lait.

La fameuse maman, visiblement vexée par les vives réactions des autres parents d’élèves, a décidé de sonder internet par le biais d’un statut Facebook afin de comprendre d’où vient ce dégoût à peine voilé pour le lait maternel. Mais n'’est-ce pas simplement du lait, après tout ?

Partagé par la page Facebook américaine Sanctimommy, consacrée aux pires fails des mamans complètement gagas de leur progénitures (connues aussi sous le nom de mamounettes 2.0 en France) le post a fait couler beaucoup d’encre. On vous le traduit, au cas où vous auriez fait Anglais LV4.

 

 « J’ai besoin de conseils. J’ai cuisiné des brownies pour une vente de gâteaux qui a eu lieu à l’école de mon fils avec du lait maternel. Je n’avais pas le temps d’aller faire des courses et je ne pensais pas que ça allait être si grave (soyons francs, la plupart des enfants ont besoin de ces nutriments). Et en plus, je n’en ai pas mis beaucoup.

L’une des mamans l’a découvert et elle en a fait tout un drame. Je ne sais pas quoi faire ! Des avis ? :( » 

Bien évidemment, personne n’est parvenu à se taire face à ce post d’exception. Il faut dire que ça n’arrive pas tous les jours. « Susan, tes brownies sont DÉLICIEUX ! T’as mis quoi dedans ? - … Moi », « Ah, c’est comme la fois où j’ai fait ma limonade avec mon urine car je n’avais plus d’eau et j’avais la flemme d’aller au supermarché pour en racheter. Je ne bois que de la Perrier, ils ont eu la chance de déguster la meilleure des urines. Je n’ai pas compris pourquoi tout le monde m’a fait la gueule » peut-on lire dans les commentaires, sous la capture d’écran.

Petit rappel, au cas où : si vous projetez de faire goûter votre lait maternel à un individu qui n’est pas votre rejeton, sachez que cela ne se fait pas. Attendez d'abord de passer un certain cap d'intimité, ok ?

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  ciaocricri  |  31

Alors là oui, y'a un problème ! Mais pas où on croit. Déjà le lait maternel est comparé à de l'urine. Ce qui démontre à quel point la chose la plus naturelle au monde est jugée comme quelque chose de dégueulasse. Ce qui se confirme d'ailleurs quand on voit le dégoût de certaines personnes quand les femmes allaitent en public. Le souci n'est pas les femmes qui allaitent mais les gens qui trouvent que c'est dégueu. 2è problème "si vous projetez de faire goûter votre lait maternel à un individu qui n’est pas votre rejeton, sachez que cela ne se fait pas. Attendez d'abord de passer un certain cap d'intimité, ok ?" Et le degré d'intimité avec la vache, on en parle ? Son lait maternel à elle est OK mais pas le nôtre ? Ça, ça "se fait" sans problème ? J'aimerais qu'on m'explique LOGIQUEMENT en quoi ça pose problème. Pour ça, il va falloir se "délaver" le cerveau 2 minutes... Donner du lait d'humain (destiné aux humains) à des humains, c'est dégueu mais donner du lait de vache, destiné à des veaux, souvent rempli de résidus pus, de sang et autres trucs peu ragoutants, ça c'est cool. À un moment, il faudrait peut-être se demander à quel point on a été conditionné et se poser les bonnes questions non ? Bon, je me doute que je vais me faire enterrer mais en utilisant sa logique 2 secondes, on doit pouvoir comprendre qu'il n'est aucunement naturel de boire du lait de vache et que si on veut trouver un truc dégueu, ça devrait plutôt être ça non ?

Par  OphrysTheOne  |  16

C'est bien de s'intéresser à l'origine du lait, mais pour ma part j'ai une question plus importante : QUE FOUT DU LAIT DANS DES BROWNIES ??? Moi perso je mets du beurre dedans, mais pas du lait...

Commentaires
Par  ciaocricri  |  31

Alors là oui, y'a un problème ! Mais pas où on croit. Déjà le lait maternel est comparé à de l'urine. Ce qui démontre à quel point la chose la plus naturelle au monde est jugée comme quelque chose de dégueulasse. Ce qui se confirme d'ailleurs quand on voit le dégoût de certaines personnes quand les femmes allaitent en public. Le souci n'est pas les femmes qui allaitent mais les gens qui trouvent que c'est dégueu. 2è problème "si vous projetez de faire goûter votre lait maternel à un individu qui n’est pas votre rejeton, sachez que cela ne se fait pas. Attendez d'abord de passer un certain cap d'intimité, ok ?" Et le degré d'intimité avec la vache, on en parle ? Son lait maternel à elle est OK mais pas le nôtre ? Ça, ça "se fait" sans problème ? J'aimerais qu'on m'explique LOGIQUEMENT en quoi ça pose problème. Pour ça, il va falloir se "délaver" le cerveau 2 minutes... Donner du lait d'humain (destiné aux humains) à des humains, c'est dégueu mais donner du lait de vache, destiné à des veaux, souvent rempli de résidus pus, de sang et autres trucs peu ragoutants, ça c'est cool. À un moment, il faudrait peut-être se demander à quel point on a été conditionné et se poser les bonnes questions non ? Bon, je me doute que je vais me faire enterrer mais en utilisant sa logique 2 secondes, on doit pouvoir comprendre qu'il n'est aucunement naturel de boire du lait de vache et que si on veut trouver un truc dégueu, ça devrait plutôt être ça non ?

Répondre
  elfinblue  |  29

Bon alors j'arrive pas à croire qu'il faut expliquer ça, mais la différence c'est que le lait de vache est PASTEURISÉ et STÉRILISÉ pour être sûrs qu'il ne soit pas dangereux de le consommer. Il y a tout un tas de choses qui passent dans le lait de la maman, qui sont souvent bénéfiques pour le bébé, mais si la maman est malade ou autre il peut aussi y avoir des merdes qui passent, et les gens n'ont peut-être pas envie de boire ça à leur insu. C'est toi-même qui parle de ces "trucs peu ragoûtants" dans le lait de vache - sauf que le lait de vache est stérilisé - mais alors qu'est-ce qui te fait penser que ce n'est pas pareil dans le lait humain? Et après le fait que quelque chose de "naturel" ne se fasse pas à cause d'un stigma social, je ne vois pas en quoi c'est du lavage de cerveau. Sinon je te laisse aller copuler en public ou te balader à poil dans la rue parce que c'est "naturel". Si jamais le viol aussi c'est naturel, mais je ne suis pas sûre que ça fasse l'unanimité. Sinon hormis si tu es vegan je ne vois pas en quoi boire le lait de la vache est plus dégueu que de manger de la viande, du poisson ou un oeuf. Un oeuf c'est plus ou moins un ovule non fécondé, donc c'est un peu l'équivalent de mettre du sperme dans la soupe - tu le ferais toi? Faudrait réfléchir 2mn quand même avant d'insulter les gens qui ne sont pas d'accord. Si tu veux boire du lait maternel je n'ai aucun problème avec ça, mais si tu veux m'en faire boire bah y a un problème - de la même façon que je n'apprécierais pas de manger du chat ou du cheval. Ce n'est pas une question de logique, juste d'attachement et de préférence...

Répondre
  CatForeveure  |  15

Le probleme, c'est qu'avant de faire avaler un produit à quelqu'un tu demande son avis. Lait de vache ou Lait de dame! Certains boivent d'y lait de vache mais refusent celui de la brebis, faut arrêter le cinéma la. On a le droit de pas vouloir de lait d'Humaine non plus!!

Répondre
  ciaocricri  |  31

Ben c'est justement dans le stigma social que réside le lavage de cerveau à mon sens. Sinon, je n'ai insulté personne (ou en tout cas, pas intentionnellement) je me désolais davantage de ce stigma justement qui fait passer quelque chose de totalement illogique pour quelque chose d'on ne peut plus normal et quelque chose de naturel pour quelque chose de dégueu. Sinon, je ne pense pas que le viol soit naturel, je le vois davantage comme étant culturel et issu d'une envie de domination d'un être sur l'autre inculqué dans nos sociétés depuis des millénaires. Mais là on s'égare. Sinon, je vois bien la différence qu'il y a entre le fait que le lait de vache soit pasteurisé et que le lait d'humaine ne le soit pas. Le souci, c'est que la comparaison n'a pas été faite dans ce sens-là ici mais dans le sens de lait d'humaine = urine donc = beurk. C'est cette comparaison seule qui me semble illogique. L'urine, ce sont des déchets, le lait est un aliment, donc la comparaison me semble franchement inappropriée. Je suis certaine que si le lait utilisé avait été stérilisé, les réactions auraient été les mêmes. Ça me dérange qu'on fasse une différence injustifiée dans l'échelle de "dégoût" entre les sécrétions d'un corps et celles d'un autre corps. Ça me dérange que par simple goût du profit, des sociétés agro-alimentaires nous aient inculqué ce dégoût et amené à croire dur comme fer des choses qui n'ont aucun sens. Donc si je suis insultante, je le suis envers ces entreprises, pas envers les personnes qu'on gave avec des non-sens depuis leur plus tendre enfance et qui n'ont donc plus d'autres choix que de croire que c'est la vérité. Ça me met en rage de voir qu'on nous prend pour des idiots et qu'on tombe dans le piège la tête la première (moi la première donc je n'insulte personne à moins de m'inclure dans le lot) Sinon, je ne mange ni viande, ni œufs en effet, par éthique et non par dégoût mais c'est vrai que quand j'y pense, je trouve qu'un ovule n'est pas très appétissant... :/

Répondre
  ciaocricri  |  31

Donc quand tu manges un aliment, quel qu'il soit, tu demandes toujours la liste des ingrédients ? Je comprends un peu le fait de demander son avis à la personne mais soyons réalistes, on mange tous des aliments sans savoir ce qu'il y a dedans. Et justement, si ça avait été du lait de chèvre ou de brebis, est-ce qu'on aurait également dit "il faut demander leur avis aux gens" ? J'aurais tendance à penser que non, tout simplement parce que ce lait est culturellement acceptable. Donc encore une fois, je pense que le problème réside ailleurs.

Répondre
  Siuki  |  26

@elfinblue : Pasteurisé et stérilisé ça signifie qu'ils ont éliminé les bactéries et accessoirement dénaturé une partie des protéines. Le lait maternel humain serait dégueulasse et dangereux ... pourtant nous le donnons à notre bébé... si le lait maternel n'est pas mauvais pour le bébé je ne vois pas pourquoi il serait mauvais pour les enfants qui ont mangé le brownie, de plus il va être cuit dans le gâteau et donc STÉRILISÉ , vous avez l'air d'y tenir à cette particularité. Ensuite vous pensez qu'il n'y pas de merdes dans le lait de vache ? Et les hormones et les facteurs de croissance que les éleveurs donnent aux vaches pour qu'elles fassent plus de lait ? Et les antibiotiques dont les vaches sont gavé ? Ah oui c'est vrai, tout ça se retrouve dans le lait que vous aurez dans votre frigo. Les hormones et les facteurs de croissances sont des facteurs qui peuvent induire l'obésité chez les consommateurs. Et le trop plein d'antibiotique ... allons y créons des superbactéries résistantes et affaiblissons notre système humanitaire. Je préfère largement manger un brownie fait au lait maternel humain qu'au lait de vache. De plus la plupart des femmes qui allaitent font justement attention à ce qu'elles mangent pour ne pas contaminer leur lait, la plupart des médecins informent bien les mamans qui allaitent sur ce qu'elles peuvent consommer. Et une maman malade soucieuse de la santé de son bébé (je précise, effectivement ce n'est pas forcément le cas) ne va pas l'allaiter si son lait est néfaste. Donc oui je pense que le lait maternel à défaut d'apporter quelque chose à notre santé (car pas assez nutritif) reste largement inoffensif comparé à du lait de vache issu de l'industrie de production intensive. Je ne suis pas végétarienne, je ne suis pas vegan, mais j'ai énormément réduit ma consommation de produits laitiers. En tant qu'adulte cela ne nuit nullement à la santé. Et bien d'accord avec ciaocricri

Répondre
  Metallica1990  |  38

Merci !!! C'est exactement tout ce que j'allais dire pour "défendre" cette maman !! Je ne vois pas en quoi du lait maternel est "dégouttant" ! C'est naturel et il est sûrement meilleur (du point de vue nutritionnel) que le lait de vache qui vient de je-sais-pas-trop-où et qui est mélangé à-je-sais-pas-trop-quoi !

Répondre
  elfinblue  |  29

Bon si jamais - le bébé était porté par cette maman, si elle est porteuse de pathogènes contre lesquels elle personnellement est immune ou qui ne l'affectent pas elle aura transmis cette immunité à son bébé, mais pas à ceux des autres! Par exemple comme le fait remarquer Kaki92 le SIDA par exemple peut être transmis par le lait (enfin là le bébé non plus n'a pas l'immunité mais vous voyez l'idée).

Répondre
  chabouille  |  33

Ce que j'aime bien avec le débat végan/non végan, c'est qu'on ne part pas du tout dans les extrêmes ^^. Tu penses n'insulter personne ciaocricri, et tu dois le croire sincèrement, mais quand tu commences par écrire un long monologue enflammé en commençant par "le stigma social que réside le lavage de cerveau"... tu peux comprendre que ceux qui ne sont pas acquis à ta cause peuvent se sentir offensé non ? En gros c'est comme si tu leur disait "c'est pas de votre faute si vous êtes cons, vous êtes juste des moutons lobotomisé, alors que nous les vegans, on a tout comprit à la vie et on va vous expliquer à quel point vous avez tord"... Ce à quoi les non végétaliens se défendrons naturellement en te disant que de bouffer des graines ne rend visiblement pas plus intelligent et ça y est on est parti pour des arguments/contre arguments qui ne feront jamais changer personne de position...

Répondre
  ciaocricri  |  31

En effet, vu comme ça, je peux comprendre que certaines personnes puissent se sentir offensées et je m'en excuse. Je préciserai cependant que le principe du lavage de cerveau est justement de laver le cerveau. Ce qui veut dire que même les personnes les plus intelligentes peuvent en être victimes. On joue sur les peurs, la psychologie, c'est assez pervers comme principe et donc encore une fois, ça n'a rien à voir avec de la bêtise. Par exemple, un homme qui bat sa femme va jouer sur ses insécurités et son sentiment d'infériorité pour la tenir sous sa coupe et aider à lui faire croire qu'il l'aime malgré ce qu'il lui fait subir et qu'elle a besoin de lui. Encore une fois, ça n'est pas de la bêtise de la part de la femme en question, c'est bien plus complexe. Mais de l'extérieur, ça n'empêche pas d'être affligé, triste et en colère et parfois de se dire "mais quelle idiote, pourquoi elle part pas ???" Bref, tout ça pour dire que quand je dis lavage de cerveau, ça ne veut pas dire "bête". Mais en me relisant, je me rends compte que ça peut en effet être interprété comme tel, je me suis mal exprimée.

Répondre
  caliyssa  |  4

bonsoir Alors que ce soit clair je suis maman et allaitante mais je trouve que ton commantaire est vrai MAIS Y A UN TRUC QUI ME CHOQUE TU COMPARE LA FEMME A LA VACHE et tu souhaite faire evoluer les mentalité ton message nous enfonce autant que les mauvaise mentalité !!!!

Répondre
  caliyssa  |  4

bonsoir Alors que ce soit clair je suis maman et allaitante mais je trouve que ton commantaire est vrai MAIS Y A UN TRUC QUI ME CHOQUE TU COMPARE LA FEMME A LA VACHE et tu souhaite faire evoluer les mentalité ton message nous enfonce autant que les mauvaise mentalité !!!!

Répondre
  ciaocricri  |  31

Ben oui, je compare la femme à la vache car j'estime que chaque vie a la même valeur. Ce qui me choque personnellement est justement cette hiérarchie arbitraire entre les animaux (je nous inclus bien entendu dans les animaux parce que, ben c'est ce qu'on est biologiquement parlant). Je comprends malgré tout que cet avis ne soit pas partagé culturellement et que ça puisse donc choquer. Mais si on rentre dans ce débat, on n'est pas sorti de l'auberge... Par contre, là où je ne comprends pas ton choc est que perso, si j'allaitais, je serais davantage choquée justement que mon lait soit considéré comme étant dégueu alors que celui de la vache (qui est logiquement destiné à SON bébé et pas aux humains - adultes qui plus est) soit vu comme on ne peut plus normal. Je me sentirais insultée franchement. D'ailleurs quand j'y réfléchis, il y a un autre truc qui me retourne le cerveau... Alors qu'on considère les vaches comme étant inférieures, on trouve que LEUR lait est assez bien pour l'humain mais que le lait d'humaine est dégueu ? Va vraiment falloir m'expliquer là...

Répondre
  Lola7879  |  21

Le VIH est dépisté pendant la grossesse, de plus, une femme qui est porteuse du virus ne peut pas allaiter, car risque de contaminer son enfant. Elle n'aura donc pas de lait puisque sans stimulation, pas de lactation. Donc l'argument ne tient pas debout.

Répondre
  Cannellounette  |  44

Et alors, ils sont cuits les brownies normalement, ça tue les germes. Et le lait c'est stérile à la sortie, et vu qu'il a été utilisé de suite, ya pas eu le temps pour les bactéries de se développer. Faut arrêter de vouloir tout aseptiser, ça améliore pas notre état de santé, loin de là.

Par  OphrysTheOne  |  16

C'est bien de s'intéresser à l'origine du lait, mais pour ma part j'ai une question plus importante : QUE FOUT DU LAIT DANS DES BROWNIES ??? Moi perso je mets du beurre dedans, mais pas du lait...

Par  vicky228  |  0

le lait maternel n'a pas de danger en soit, bien evidemment il existe des risques de maladies ... mais tout comme le lait des vaches (et bon nombre d'aliments ) après c'est plus le fait de le savoir qui dégoute et même moi bien que j'allaite j'ai jamais eu l'envie de tester. Mais après on ne peut pas comparer au lait de vache et si les gens se renseignés même un lait pasteurisé et bourré de saloperie, entre la colle, le pue, le sang, les médicaments, les hormones que l'on trouve dedans ça couperai l'envie a beaucoup. C'est surtout que les gens n'ont pas été mis au courant le plus dérangeant. En même temps il y a beaucoup de polémique sur de nombreux aliments qui se trouvent dans des plats préparés et que l'on trouve également répugnant, dangereux... mais beaucoup achète sans lire les étiquettes et contrôler leur ingrédients et font un scandale après, après a chacun de se renseigner (moins facile quand c'est préparé par une connaissance ) Elle n'a pas empoisonné des gens mais elle aurai pu le préciser ( après quand on allaite ça nous parait tellement naturel qu'on n'y pense même pas )

Par  Elisa Teixeira  |  7

moi ca ne me dérangerais pas des gâteaux au lait maternel. Il est bien d'en informer les gens qui en mangent avant.

Par  wangIwang  |  44

En dehors de l'argument"Ça ne se fait pas", quand on mange un brownie maison, on se dit que la liste des ingrédients se trouve sur n'importe quel site de cuisine. Remplacer ou ajouter d'autres ingrédients provoque un risque d'exposition à des allergies ou des intolérances. En ce qui me concerne, je fais la chasse au édulcorants, que je ne digère pas. Et vous, quel est l'aliment qu'on vous force à manger en douce, et que votre organisme de tolère pas? (Concernant la stérilisation, le risque de maladies existe aussi avec la viande, et pas que le vers solitaire, avis au amateurs de carpaccio)

Par  chabouille  |  33

La nourriture n'est pas juste "ce qui nous sert à nous maintenir en vie", c'est une affaire sociale, éthique, un mélange de culture et de croyances personnelles. Donc il y aura toujours des débats stériles et méprisants comme ici, parce que vous savez quoi ? on est tous différents ! Et libre de manger ce que l'on veut. La question c'est juste que fabriquer un gâteau à base de fluides corporels humain peut en dégouter plus d'un. Comme pour certains manger du chat ou du lapin ne posera pas de problème, pour d'autres... c'est leur animal de compagnie, donc impensable de se régaler avec une tranche de "Minou". Si ça ne vous choque pas de boire ou manger du lait maternel, grand bien vous fasse mais prévenez les autres avant de leur en faire bouffer à l'insu, c'est la moindre des politesses. Perso j'aurai tout vomit...

Répondre
  ciaocricri  |  31

C'est là justement que je bug : entre le fluide corporel d'un animal ou d'un autre, où est vraiment la différence ? Si on creuse, qu'est-ce qui nous dérange en fait ? Vu que je n'ai pas de réponse logique à cette question, je continue à buguer et à ne pas comprendre le "ça se fait pas".

Répondre
  chabouille  |  33

C'est ce que j'essayais d'expliquer dans mon commentaire. Quelle est la différence entre du lait de femme et du lait de vache dis tu... Et bien la représentation que ça a pour nous. D'un point de vu biologique, c'est peut-être semblable mais d'un point de vu éthique ce n'est pas du tout la même chose. Toi tu as visiblement fait le choix d'être vegan, donc le choix de refuser de consommer les produits qui proviennent d'animaux ? Tu me dis si je me trompe. Tu as fait ce choix de vie en ton âme et conscience pour des raisons qui t'appartiennent et je ne dis pas que tu as tord. Seulement nous autres, nous avons également fait des choix éclairé et assumé, dont celui de consommer du lait... de vache ! pas d'humaine. Tu n'aimerais surement pas qu'on te fasse consommer des produits venant d'animaux à ton insu. Ben la c'est pareil, boire le lait d'une femme, perso ça me dégoute (bien qu'allaitant moi même mon bébé) parce que ça ébranle la représentation mentale que j'en ai. Tu auras beau me dire que le chat c'est comme le poulet, le poulet j'en mange avec plaisir, du chat jamais de la vie. Et ce n'est pas une question de lobotomie dut à industrie agro-alimentaire ou je ne sais quoi, c'est juste un choix personnel. Je suis à l'aise avec certains aliments et d'autres non.

Répondre
  ciaocricri  |  31

Tu m'excuseras mais as-tu véritablement fait tes propres choix ou as-tu simplement gardé les habitudes qu'on t'a donné ? Attention, ça n'est pas une critique mais un véritable questionnement. Dans l'éducation qu'on reçoit, il y a des choix qu'on ne nous donne pas et qui façonnent nos façons de penser, nos valeurs et nos choix justement. Les choix qu'on pense faire sont bien souvent dictés par notre éducation, notre culture et tout un tas de facteurs. Et aussi par la publicité et les trucs que les industriels nous lancent à longueur de journée. On n'a jamais consommé autant de produits laitiers que depuis la fin de la seconde guerre mondiale car on nous a martelé de pubs pour le lait (pour tout un tas de raisons, certaines louables, d'autres peut-être discutables) et qu'on a mis la fameuse brique de lait dans toutes les écoles. Mais au final, ça nous a été imposé dans les écoles, c'est devenu une habitude et c'est donc entré dans les mœurs. Mais je doute vraiment que le choix de base soit venu de nous... Bref, pour finir, OK, je peux comprendre qu'utiliser du lait humain au lieu de lait de vache bouleverse les conventions sociales, nos habitudes, nos goûts et autres mais de là à ce que certains disent "c'est dégueu" et de comparer ça à de l'urine, là je trouve que ça va trop loin et qu'il est peut-être temps de se demander si ce que ça représente pour nous est vraiment ce que ça représente POUR NOUS ou seulement ce qu'on nous a inculqué... Et d'arrêter de comparer un aliment à une substance emplie de déchets.

Chargement…