12

Tranquilou bilou, il emmène sa poupée sexuelle à dîner au restaurant... Et ça ne pose pas de problème à son épouse ! Pardon ?

Par Anonyme / mardi 28 novembre 2017 10:30
À Atlanta, James et Tine forment un couple heureux. Mais quand il s’agit de sexe, James préfère faire appel à April. Une de ses trois poupées sexuelles. VDM pour cette chère Tine qui doit désormais partager son époux.

Depuis que Tine, 36 ans, a commencé à prendre soin de sa mère, les relations charnelles entre elle et son mari James, 58 ans, se font de plus en plus rares. Pour remédier au fait que sa femme ait presque déserté le lit conjugal, ce dernier a eu l’idée de bien s’entourer... de trois sublimes poupées sexuelles qui partagent désormais son lit. Et ce, quatre fois par semaine !

Et Tine dans tout ça ? Selon 9 news, l’épouse bafouée ne serait nullement dérangée par cette situation. Au contraire, elle semble comprendre son mari et va même jusqu’à être reconnaissante envers lui : « S'il avait vraiment voulu, il aurait très bien pu rencontrer une vraie femme et me tromper avec elle. Mais il ne l’a pas fait. Il a toujours été loyal envers moi. »

Tant mieux qu’elle le prenne comme ça car en plus de devoir partager James avec trois « autres femmes », l’heureux élu économiserait pour pouvoir s’offrir la belle Harmony, une quatrième poupée. Mais pour vivre pleinement son amour, il devra débourser la coquette somme de 11 800 euros pour cette merveille parlante ! En effet, cette poupée est beaucoup plus onéreuse que les trois précédentes (2 900 euros) car elle aurait la capacité d’interagir avec James pendant leurs nuits torrides. Géniaaaaaaaal. Espérons qu’il n’y aura pas de rivalités entre les quatre poupées, et que la situation ne tournera pas à la Chucky !

Des sorties en amoureux, même avec sa poupée

Mais romantique jusqu’au bout, James ne se contente pas seulement de profiter de la belle plastique de sa tendre poupée April. Parce que mademoiselle est gâtée ! Il l’emmène régulièrement à des dîners en amoureux, afin de passer plus de temps avec elle : « Quand je l’emmène dîner dehors, c’est souvent pour aller manger un hamburger. Et la plupart des gens ne remarque même pas ce qu'elle est. »

On pourrait s’attendre à une crise de jalousie justifiée de la part de sa femme Tina, mais celle-ci ne bronche jamais. Elle comprend son mari, et lui laisse donc la liberté d’emmener qui il veut à dîner.

Ça doit être sympa à la maison ! 

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Brito  |  10

Ça me rappelle la série "Real human"...au début ça commence par les poupées et puis bientôt ce sera des robots...on prend ça au dérisoire pour l'instant mais on verra bien dans le futur si la femme acceptera d'être remplacé par du plastique...

Par  elo502  |  24

Bah moi je trouve ça super glauque. Si on fabrique des poupées sexuelles ça veut dire que les mecs ne sont que des animaux assoiffés de sexe qu’il faut assouvir d’une façon ou d’une autre, qu’un type qui a une femme préfère s’entourer de plastique plutôt que de séduire/ reconquérir son épouse déjà c’est pourri, mais qu’en plus il amène sa poupée au restau sans que les gens ne voient « qui elle est » alors là c’est barré! Donc poupée et vraie femme c’est pareil pour lui... Je comprends que sa femme ne soit pas fâchée au moins elle n’a pas à le subir pendant ce temps là, les hommes comme ça bon débarras!

Similaires
Chargement…