6

Son chauffeur Uber lui facture 12 000 € pour une course... de 5 km seulement !

Par VDM / vendredi 15 décembre 2017 12:30
Il pensait payer une dizaine d'euros pour sa course de 20 minutes, et encore. Car après tout, on ne peut pas se ruiner pour seulement 5 km, non ? Pourtant, quand cette cet utilisateur de l'application a jeté un œil sur sa facture, il a failli tomber sur ses fesses. Bonjour la VDM salée !

Hisham Salama, un habitant de Toronto (Canada) a eu une très mauvaise surprise, vendredi dernier. L'homme, qui a fait appel à un Uber pour se rendre à l'hôpital à 5 km de là, a un peu tiré la tronche.

Enfin presque. Après être sorti de la voiture, Hisham reçoit une notification sur son téléphone, qui indique le montant exact de la course, débité de son compte. Mais au lieu d'y voir un prix qui avoisine les 20 $ (environ 15 €), l'usager écarquille les yeux. Il ne voit pas le prix habituel, mais un montant de plus de... 18 000 $ (12 000 €).

"Ma première réaction a été de rire"


"Ma première réaction a été de rire, je pensais que c'était juste un bug"
raconte Hisham au média Vice. "Et puis, 20 minutes plus tard, je me suis dit qu'il serait prudent de vérifier l'état de mon compte". Et non, pas de bug informatique : Hisham a bien été prélevé de cette importante somme, et n'a pas réussi à se faire rembourser après avoir fait une réclamation auprès du service clients.

Le lendemain, Hisham reçoit un appel d'un employé de la société et le verdict est sans appel : "Je vous confirme que le tarif est correct, si l'on tient compte du lieu de la prise en charge et de la destination que vous avez choisie". AH. Ben alors, on n'en parle plus, c'est ça ?

Non, Hisham n'a pas voulu en rester là. Après avoir posté un tweet sur les réseaux sociaux, l'homme tente de prendre contact avec la direction de la société Uber :

 

Après quelques retweets, la direction a enfin accepter de faire quelque chose, mais Hisham continue de voir rouge : "S'il faut faire appel à autant de personnes et publier un tweet pour que vous vous intéressiez à nous et avoir une réponse, c'est très problématique" déclare-t-t-il.

Uber a finalement entièrement remboursé le malheureux, avant de lui présenter des excuses. Quand même. "Nous avons mis en place un dispositif pour nous aider à prévenir ce genre de situations à l'avenir, et nous travaillons pour comprendre comme cela est arrivé" déclare la société à Slate.

En attendant, Hisham a eu la peur de sa vie. Pas sûr que ce dernier reprenne un Uber de sitôt...

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Traroth  |  5

C'est le risque quand on laisse une entité quelconque taper dans son compte en banque sans réel contrôle. "Donnez-nous l'autorisation de prélever sur votre compte, on vous dira combien on prend plus tard", finalement il n'y a que Über qui fait ça. Même les impôts te remettent un échéancier, si tu te fais mensualiser !

Commentaires
Par  Traroth  |  5

C'est le risque quand on laisse une entité quelconque taper dans son compte en banque sans réel contrôle. "Donnez-nous l'autorisation de prélever sur votre compte, on vous dira combien on prend plus tard", finalement il n'y a que Über qui fait ça. Même les impôts te remettent un échéancier, si tu te fais mensualiser !

Par  max242  |  20

Il est où le retour du bon vieux chauffeur de taxi qui a un minimum de bon sens au moment d'annoncer la note ? Voilà ce qui se passe quand on passe par une appli. dont le chauffeur (et client) dépend(en) d'un tiers situé je ne sais où et qui ne savent répondre qu'à coup de mail et de tweet...

Répondre
  Miharu  |  25

Heu, Lol ?
Pas sûr qu'on ait pris les mêmes taxis...
Aussi maintenant que j'habite au Japon, je le prends souvent car le service est irréprochable, autant en région parisienne c'était vraiment parce que j'y étais forcée (grossesse de jumeau, pas possible de conduire ni de prendre les transports) et j'en garde un bien mauvais souvenir !

Similaires
Chargement…