Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  123lulu123  |  7

Bonne raison pour se décider à s'inscrire sur le registre des refus de dons d'organes
Les personnes prélevées ne sont jamais mortes (on dirait que leur corps est maintenu artificiellement en vie... mais il existe de très troublants exemples de personnes qui ont échappé de peu au prélèvement de leurs organes car déclarées décédées alors qu'elles ne l'étaient pas) car sinon les organes ne seraient plus utilisables.
Si un moribond a peu de chances de s'en sortir, on ne lui prodigue pas forcément les meilleurs soins pour sa survie, mais les meilleurs pour la conservation de ses organes en vue de la greffe, certains médecins l'avouent.
Du coup autant dire tout de suite dès qu'on rentre à l'hôpital qu'on refuse le prélèvement, et laisser un mot en évidence sur le mur ou la table de chevet, et signaler qu'on s'est inscrit au registre des refus. On n'est jamais trop prudent !

COMMENTS
Par  123lulu123  |  7

Bonne raison pour se décider à s'inscrire sur le registre des refus de dons d'organes
Les personnes prélevées ne sont jamais mortes (on dirait que leur corps est maintenu artificiellement en vie... mais il existe de très troublants exemples de personnes qui ont échappé de peu au prélèvement de leurs organes car déclarées décédées alors qu'elles ne l'étaient pas) car sinon les organes ne seraient plus utilisables.
Si un moribond a peu de chances de s'en sortir, on ne lui prodigue pas forcément les meilleurs soins pour sa survie, mais les meilleurs pour la conservation de ses organes en vue de la greffe, certains médecins l'avouent.
Du coup autant dire tout de suite dès qu'on rentre à l'hôpital qu'on refuse le prélèvement, et laisser un mot en évidence sur le mur ou la table de chevet, et signaler qu'on s'est inscrit au registre des refus. On n'est jamais trop prudent !