11

Pour ne pas payer de supplément bagages, il enfile la moitié de ses fringues... et se fait rembarrer de l'avion

Par VDM / jeudi 18 janvier 2018 05:00
On vous le dit à chaque fois : quand vous partez en voyage, PENSEZ AU PÈSE BAGAGE, bon sang. Ça vous évitera bien des histoires. Et vous transformer en esquimau n'arrangera rien. On le sait grâce à Ryan, qui a vécu un enchaînement de VDM assez effarant.

L’Anglais Ryan Carney Williams a commis l’erreur du débutant. De retour de son voyage en Islande, ce dernier n’a pas pesé sa valise avant d’embarquer. Devant le fait accompli, et dans l’impossibilité de payer un supplément (assez onéreux, on ne va pas se mentir) Ryan opte pour une solution de secours : enfiler la moitié des fringues de sa valise sur lui. Sacré Ryan.


C’est donc avec un look d’esquimau que Ryan se dirige vers son avion de la compagnie British Airways, pensant s’en tirer sans problème. Malheureusement pour lui, son plan a rapidement tourné au vinaigre : rattrapé par les stewards et les hôtesses, l’homme a été remercié avant d’être invité à décamper de l’appareil illico presto.

Évidemment, vous vous en doutez, le ton est rapidement monté d'un cran entre le personnel de la compagnie et Ryan, qui ne s’est pas laissé faire. La compagnie craque et  faire venir un agent de sécurité pour régler la situation. Un bout de l'échange est pris en vidéo par l’homme, qui le poste sur son compte Twitter. Peu de temps après, Ryan confie qu'il aurait été arrêté par la police, qui aurait sorti une bombe lacrymogène pour le calmer.


Encore très secoué par l’accueil reçu par la compangie, Ryan évoque un traitement raciste exercé sur sa personne. Une accusation vivement réfutée par la société British Airways, qui s’est récemment confiée aux médias Islandais : « La décision de ne pas le laisser monter à bord n’a rien à voir avec l’origine de la personne. Nous ne tolérons pas les menaces contre notre personnel et réagirons toujours de manière appropriée ».

Le lendemain qui a suivi l’incident, Ryan, libéré, retourne à l’aéroport de Keflavík pour prendre un avion en direction du Royaume-Uni avec la compagnie EasyJet. Hélas, après avoir passé la sécurité, un membre du personnel refuse de le laisser rentrer dans l’avion. En effet, le pilote de l'avion a eu vent de l’incident de la veille avec la compagnie British Airways. « Et rebelote ! On me refuse deux vols en deux jours sans raison valable ! » confie l’homme sur Twitter.


Mais Ryan n’est pas au bout de ses peines. Sans argent ni sa valise, qui s’est envolée avec son premier vol prévu, il est désespéré. Il tente donc un ultime recours en essaynt de prendre un avion d’une compagnie norvégienne pour rentrer chez lui.

Mais avant, notre voyageur éconduit attend une justification de la part d’Easyjet, qui lui répond négativement sur Twitter. Et ça chauffe pas mal.


« Je suis désolé d'apprendre votre expérience avec British Airways et nous-mêmes, Ryan. Cependant, nous ne sommes pas en position de prendre part aux décisions prises par British Airways. Le capitaine de votre avion EasyJet a été informé de l’incident qui s’est produit la veille. En conséquence, le capitaine a pris la décision de vous débarquer du vol. Pour cette raison, nous avons bien peur de ne pouvoir vous proposer un remboursement de votre commande sous nos termes et conditions. »

À cette réponse, Ryan réagit de manière claire et concise : « Très bien, j’imagine qu’on se reverra au tribunal. Merci pour ton aide, mec. J’espère que tu vas bien. »

Mais rassurez-vous, tout est bien qui finit bien : les deux compagnies ont finalement remboursé Ryan, embêtées que ce dernier puisse porter plainte. Mais pas sûr que notre voyageur reprenne l’avion de sitôt.

Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Titi2115  |  16

J'ai mal compris ou le pilote du 2ème avion ne l'a pas embarqué parce qu'il s'était fait mettre dehors du 1er vol même s'il n'avait rien fait la 2ème fois ? Tu te fais virer une fois et du coup tu peux plus jamais voler.

Par  herpes  |  21

Du coup, il a pris Ryanair ?

Comments
Par  herpes  |  21

Du coup, il a pris Ryanair ?

Par  Titi2115  |  16

J'ai mal compris ou le pilote du 2ème avion ne l'a pas embarqué parce qu'il s'était fait mettre dehors du 1er vol même s'il n'avait rien fait la 2ème fois ? Tu te fais virer une fois et du coup tu peux plus jamais voler.

Répondre
  mcw  |  15

Oui et je pense qu il aurait pris cher au tribubal! y a aucune excuse. quel blaireau...

Par  BobGAnda  |  30

On ne peut pas être jugé deux fois pour la même chose.
Là, ils disent qu'il s'est montré agressif mais, si tel n'est pas le cas, ils vont galérer à justifier ça devant un tribunal: pas mal de gens le font parce que 10 kg en plus sur toi ne changent rien alors qu'un supplément de 23 kg coûte un bras.
Le commandant de bord du deuxième avion n'avait pas le droit de lui refuser l'accès de l'avion (s'il refuse tous ceux qu'il n'apprécie pas pour quelque raison que ce soit,il va finir par voler seul) et la compagnie flippe avec raison.

Répondre
  mcw  |  15

parfaitement vrai. et comle quoi en menacant du tribunal ca s apaise... quelles enfoires ces compagnies

Par  Kevin Lamarque  |  11

Le mec l’a bien cherché qu’il s’estime heureux d’avoir été remboursé.

Par  racheltodeschini  |  21

Alors il le vire de l'avion parce qu'ils préfèrent qu'il paie un supplément. Ne lui rendent pas ses valises. Lui interdisent trois vols sans réelle raison?? A la limite, il aurait menacé de les poignarder ok, mais là, ils se sont fait simplement une tête de turc!

Par  Nico No Neko  |  5

mouais ces histoires de poids de supplément bagage me laissent perplexe , évidemment il faut bien une limite mais est ce qu une personne pesant 100kg paye plus cher son billet qu une de 50kg...

Similaires
Chargement…